David Hahn

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
David Hahn
Pas d'image pour cette personne pour le moment

Surnommé «le scout radioactif»
Naissance : 30 octobre 1976

Personnalité Boy scouts of America

Boy scouts of America.

Personnalité américaine

Etats-Unis.

David Hahn, né le 30 octobre 1976, est surnommé le scout radioactif (radioactive boyscout) pour avoir essayé de construire un surgénérateur nucléaire dans le hangar de son jardin à l'âge de 17 ans, en 1994.

David Hahn, membre des boy scouts of America, avait atteint le rang d'eagle scout, la plus haute distinction possible pour un scout aux États-Unis. Il avait également gagné un badge lié à l'énergie atomique, et avait passé des années à faire des expériences de chimie dans son sous-sol (provoquant d'ailleurs de petites explosions).

Le surgénérateur dans le garage

David Hahn amassait des matériaux radioactifs dans le but de se construire un surgénérateur nucléaire. Il se les procurait, parfois en les volant, dans des produits commerciaux civils, tels que l'américium des détecteurs de fumée, le thorium des manteaux de lanterne à gaz, le radium des peintures phosphorescentes des (anciennes) horloges, ou le tritium des viseurs d'armes à feu. Il avait également volé des piles pour une valeur de 1000 $, dont il extrayait du lithium qu'il utilisait pour épurer des cendres de thorium avec un bec Bunsen.

Son «réacteur» était un grand creuset en plomb.

Bien que son réacteur fait maison était très loin de la masse critique nécessaire pour obtenir une réaction nucléaire, il a fini par émettre des niveaux de radioactivité dangereux, d'environ 1000 fois le niveau de rayonnement naturel. Alarmé, Hahn a commencé à démanteler ses expériences, mais une rencontre fortuite avec la police mena à la découverte de ses activités. Cela déclencha le lancement d'un plan d'urgence radiologique fédérale, mobilisant le FBI et la commission de normalisation nucléaire.

L'agence de protection de l'environnement, ayant désigné la propriété de la mère de David Hahn comme un site couvert par le «Superfund», un fond pour le nettoyage de matériaux dangereux, le hangar fut démantelé et son contenu enterré en tant que déchet radioactif de bas niveau dans l'Utah. Bien que les scientifiques de l'agence pensent qu'il ait été soumis à une dose de radiations de thorium supérieure à celle normalement tolérable, David Hahn refusa d'être examiné au Fermilab, un célèbre laboratoire nucléaire[1].


Carrière ultérieure

Par la suite, après avoir arrêté ses études, David Hahn s'engagea dans la marine américaine, où il servit sur le porte-avions nucléaire USS Enterprise comme simple matelot. Il avait espéré pouvoir faire une carrière de spécialiste dans le nucléaire, mais ne fut même pas autorisé à s'approcher des réacteurs. Plus tard, il s'engagea à nouveau, cette fois dans le corps des Marines.

Le 1er août 2007, David Hahn, alors âgé de 30 ans, fut arrêté par la police du Michigan et condamné à une peine de 90 jours de prison pour une affaire de vol de détecteurs de fumée. La photo prise à l'occasion de sa mise en examen montrait la présence de marques sur son visage, liées d'après les enquêteurs à son exposition aux matériaux radioactifs.[2]

Références

  • Silverstein, Ken. "The Radioactive Boy Scout: When a teenager attempts to build a breeder reactor". Harper's Magazine, Novembre 1998.
  • Silverstein, Ken. (2004) The Radioactive Boy Scout: The Frightening True Story of a Whiz Kid and His Homemade Nuclear Reactor. Villard. ISBN 0-8129-6660-0.
  • Ghiorso, Albert. Critique du The Radioactive Boy Scout: The Frightening True Story of a Whiz Kid and His Homemade Nuclear Reactor. 9 août 2004, issue of Chemical and Engineering News (pp. 36-37).

Liens externes


Notes et références


  1. Ken Silverstein, The Radioactive Boy Scout: When a teenager attempts to build a breeder reactor. Harper's Magazine, Novembre 1998
  2. http://www.foxnews.com/story/0,2933,292111,00.html - "Radioactive Boy Scout" Charged in Smoke Detector Theft - 04/08/2007.