The ScoutWiki Network server was upgraded on November 20th, 2019. The maintenance is now over. Please inform us in Slack or via email support@scoutwiki.org if you encounter any unexpected errors – it's possible the upgrade has missed something. Thanks and happy scoutwiki'ng!

Danse de l'arbre de Mai

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Histoire


Tissage de l'arbre de mai


Le tissage de l'Arbre de mai est une tradition très ancienne, qui remonte bien avant le Moyen Age. On n'en connaît pas la date d’origine mais l’on sait que l’histoire qu’elle raconte est à la racine de nombreux mythes et de religions. Cette danse est plus vieille que l’Ancien testament par exemple!
Malgré son ancienneté, cette danse se pratique toujours à travers le monde, et pas seulement chez les Jeannettes!
Bien évidemment, la coutume a changé aux fil des années et selon les habitudes locales, il y a eu par conséquent plusieurs types d'arbres de Mai. Ainsi, pendant la Révolution française, l’idée de Dieu fut remplacée par la France, symbolisée par la cocarde bleu blanc rouge. Ainsi on parlait de la France éternelle.
Le tissage de l'arbre de Mai est aussi appelé « Danse de l’arbre de mai » ou « danse des rubans ».




Sens et symbolique religieuse

L’arbre de mai raconte que l’on a le choix dans sa vie, car nous sommes tous uniques, tous différents, pour faire de son mieux pour bien vivre ensemble ou ne pas le faire. Notre choix nous rapprochera de Dieu et de la vie éternelle ou alors de l’enfer.
L’homme peut connaître le bien et le mal, il a toujours le choix à travers son chemin vers Dieu. Dieu n’est pas une chose acquise, il est séparé de nous pour nous laisser notre libre arbitre.

Les religions ayant comme grand objectif : organiser et perpétuer la vie en société. Il est normal que ce symbole soit repris dans de nombreuses religions.
Depuis que l’homme a pris conscience de sa mort inévitable, et qu’il s’est mis à pratiquer l’agriculture, il s’est intéressé a la nature et particulièrement à l’arbre comme symbole spirituel.
Car il nous parle de la résurrection, de vie éternelle, de fécondité quand nous regardons, nous le voyons pousser, perdre ses feuilles, les récupérer, porter des fruits et se régénérer périodiquement. Le haut de l’arbre, sa cime qui tend vers le ciel, symbolise ce qui touche Dieu, et les racines ce qui touche l’enfer. Le tronc de l’arbre constitue ainsi le pont entre Dieu et l’enfer, la terre et l'homme.
L’arbre de Mai ressemble fortement à «l’arbre de la connaissance du bien et du mal» et «l’arbre de la vie», que l’on retrouve dans les religions chrétienne et juive.


Pourquoi le danser aux Jeannettes?

danse de l'arbre de mai


L’objectif principal des branches 8-12 ans est d’apprendre à « vivre ensemble ». C'est exactement ce dont nous parle l'arbre de mai.

Le cadre symbolique des Jeannettes est la forêt. Chez les Jeannettes, l'Arbre de Mai est le plus bel arbre de la forêt.

Il répond aussi particulièrement bien aux secrets que découvrent les jeannettes dans la forêt :

  • une jeannette peut dire oui, une jeannette peut dire non :

L’arbre de mai nous rappelle que nous avons le choix de faire le bien ou le mal à ce qui nous entoure, de cheminer vers Dieu en suivant son commandement « aimer vous les uns autres » ou pas.

  • Ce qui compte le plus est au fond du cœur.

L’arbre de mai nous rappelle que nous sommes tous enfants de Dieu, et que pour l’écouter il faut écouter son cœur.

  • Une jeannette pense d’abord aux autres

L’arbre de mai nous dit que nous avons le choix pour vivre bien avec les autres ou pas et les jeannettes apprennent se secret qui leur donnera la clé pour savoir en communauté.


Enfin il y a une courte allusion à l’arbre de mai dans le livre Jeannette de Domremy de Jean Debruynne, car on pratiquait cette danse en Lorraine à l'époque de Jeanne d'Arc.

L’Alsace et la Lorraine, proches de l’Allemagne, ont eu tendance à maintenir cette tradition, mais cela ne fut pas le cas dans toute la France. En effet, le clergé au Moyen Age a cherché à faire disparaître cette tradition considérée comme païenne.

Ce qu’il faut retenir, c’est que l’arbre de mai a été choisi pour son histoire, son contenu, sa symbolique qui répond à la pédagogie Jeannette.


Quand le danser ?

Pendant l’année par exemple : Au début de l’année, après avoir fait un jeu (carrefour des sentiers) pour découvrir la loi. Quand on refait un point sur la loi, quand il y a un manque de savoir vivre ensemble. Après un carrefour des sentiers, une promesse, la cueillette d’une fleur. Après avoir rencontré une autre ronde, accueilli des nouvelles, etc Astuce : vous pouvez le tisser au fur et à mesure des progressions, des rencontres …

Pendant le camp par exemple : Après avoir donné les règles de sécurité du camp et même peut être avoir rappelé la loi et comment la vivre. Après l’exploration, après le service aux propriétaires ou la journée ange gardien. On le dansera de préférence en début de camp.

L’arbre de mai est le symbole du « savoir vivre ensemble »: il est donc utilisable après ou avant (pour préparer) des activités qui mettent en avant le « savoir vivre ensemble » comme la progression, les activités sur la loi, les relectures ou les conseils ou l’on regarde si l’on bien réussi à vivre ensemble, les rencontrent, les services, le début d'année ou de camp…


Il ne faut surtout pas pratiquer cette activité sans en comprendre l’intérêt et la symbolique!! Il est important que la jeannette comprenne ce qu’est l’arbre de mai, et sa signification. A toi de lui raconter sous forme d’histoire ou sous forme de jeu, ou juste en montrant ce à quoi correspond chaque chose dans l’arbre de mai.


Où le placer en camp ?

Il doit se trouver dans un lieu central, visible de tous, étant le symbole de la branche Jeannette: il sera de préférence placé au milieu du camp.

Mais surtout pas près des toilettes ou du coin douche! Ni à la place du mât des couleurs, en effet, on ne remplace pas Dieu par la France. On distinguera donc clairement le mât des couleurs de l’arbre de mai.


Sa forme

La couronne (cerceau) et la boule sont rondes. En effet, la rondeur symbolise la perfection de Dieu. Il n’y a pas de pointe qui pique, c’est aussi la douceur. Les piques c’est des coins, il n’y a pas d’exclu, tout le monde peut se voir. Symbole de solidarité, de charité. Le cerceau c’est aussi la représentation de la "ronde" qui vit ses valeurs.

Chez les Jeannettes des Scouts Unitaires de France, l'Arbre de mai est directement tissé sur le tronc de l'arbre, sans couronne. A la fin du tissage, les rubans sont tressés par trois.


Symbolique arbre de mai.jpg
































Comment le raconter aux jeannettes ?

Simplement comme :
"Approche-toi un peu, jeannette, vers cet arbre là-bas… Écoute les rires, les chants… C’est le tissage de l’arbre de mai ! Dès la venue des beaux jours, les villageois se réunissent autour du plus bel arbre de la forêt et dansent autour de lui pour le tresser.
C’est l’occasion d’une grande fête ! Cette tradition existe encore dans certaines régions de France et dans d’autre pays.
Pour toi aussi, jeannette, le tissage de l’arbre de mai est une fête, avec toute la ronde. Les rubans qui s’entremêlent montrent que chaque jeannette est importante pour avoir une belle vie de ronde."


Chants du tissage

Ils sont chantés pendant le tissage:


VOICI VENIR LE MAI

R/ Voici venir le mai, le joli mois de mai
Oh ! Comme il est vert, Oh ! Comme il est gai
Au bois d’à côté, le rossignolet s’est mis à chanter
Hé ! Réveillez vous bonnes gens qui dormez.

1/ Bonjour, bonjour Madame et maître de céans
Le bon Dieu vous gardent et tous vos enfants
En ce jour de mai nous sommes rassemblés pour vous demander
De faire aux chanteur un brin de charité

2/Si vous donnez rien Ah ! Comment ferons-nous ?
Ce n’est pas pour nous que nous demandons
Noble Vierge entends, c’est pour tes enfants,tous les pauvres gens
Ah ! ne faites pas entendre plus longtemps.

3/voici venir le mai, le joli mois de mai
Oh ! comme il est vert, oh comme il est gai
Au bois d’à côté, le rossignolet s’est mis à chanter
Ferons comme lui pour vous remercier.



DANSE DU TISSAGE

R/File dessus dessous, En dessus, en dessous
Enfile faufile en dessus en dessous
En dessous enfile Et file en dessus
Et dessous faufile Et file en dessous

1/J’ai commandé sa main, Je lui ai dit « ma mie
Il faut gagner ton pain Il faut gagner ta vie. »
Au salon du château Dansent les belles dames,
Aux couleurs du hameau Dansent les belles trames.

2/J’ai commandé l’oiseau Je lui ai dit : « la pie
Ne vole pas si haut Vas t’en dire à ma mie :
Quand j’aurai un château Elle sera grande dame
Mais j’irai au hameau Pour y faire la trame. »

3/On dansera demain Au grand bal du village.
Je ferai danser mes mains Pour le bal du tissage.
Au parquet du château Dansent les belles dames
Au métier du hameau Danse la belle trame.

4/J’ai commandé au feu D’allumer la bougie
Travaille encore un peu Si tu penses à la mie
Au salon du château Les lustres s’illuminent
Moi j’ai dans mon hameau Un cœur pour ma chaumière.