The ScoutWiki Network server was upgraded on November 20th, 2019. The maintenance is now over. Please inform us in Slack or via email support@scoutwiki.org if you encounter any unexpected errors – it's possible the upgrade has missed something. Thanks and happy scoutwiki'ng!

Coureur des Bois - Belgique

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Coureur des Bois - Belgique est une épreuve scoute ayant pour but d'évaluer les connaissances et les capacités pratiques de scouts ou pionniers âgés de 15 à 18 ans.

Au Coureur un jour, au Coureur toujours !

Présentation générale

Cette épreuve fut créée en 1973 par la F.S.C. et à son arrêt reprise par l'unité scoute de Biesme, puis par l'ASBL Beavers Lodge Biesme. Elle se déroule chaque année dans un lieu différent, durant le premier week-end prolongé des vacances de Carnaval belges, du vendredi soir au lundi midi.

Sa particularité est de ne faire aucune distinction de mouvement ou de croyances philosophique chez les 30 à 40 scouts ou guides qu'elle accueille lors de chaque édition. Un même nombre de chefs encadrants est présent pour que l'épreuve se produise dans des conditions optimales.

L'évaluation positive par le jury aboutira à la permission, pour le candidat, de porter la cordelette de brins de cuir tressés, à l'épaule droite — à fabriquer soi-même. Cet insigne peut généralement être gardé après le passage chez les routiers. Chez les Scouts d'Europe, la cordelière n'est tolérée qu'un an après la réussite. Dans le cas contraire, le candidat est invité, après une année de perfectionnement, à réessayer l'épreuve de 65 heures.

Final du 40e Coureur des Bois

Voir sur "YouTube"

Contenu des épreuves

La majorité de l'évaluation se base sur le parcours "de Poste en Poste", à savoir Mesures, Expression, Pionniérisme, Transmission, Campisme, Secourisme, Cran, Nature et Observation. A la fin de chacun de ceux-ci, le candidat reçoit, sous différentes formes, les coordonnées du prochain poste.

La cordelière

D'autres épreuves sont au programme :

  • La cuisine trappeur, où le candidat exprime sa créativité et utilise ses connaissances pour satisfaire le jury, à partir d'aliments imposés. Seul le couteau est autorisé.
  • La marche de nuit, grand périple dans les bois durant le début de la nuit, pendant environ une heure. Un azimut différent est donné à chaque candidat ; il doit arriver à un endroit précis. Est noté : sa rapidité et sa précision.
  • La course d'orientation, qui a le plus souvent lieu le lundi matin.

Le contenu à maîtriser se retrouve partiellement dans les livrets techniques, véritable mine d'or de documentation.

Informations complémentaires

Pour participer au Coureur, le candidat doit avoir 15 ans le vendredi soir.

Le dimanche, le candidat a le choix entre une messe catholique romaine ou une petite méditation philosophique.

Une participation en doublon – ne dispensant pas de réussite – est possible à partir de 14 ans et demi. C'est une épreuve factice, à valeur d'entraînement.

Lors de la troisième participation, une plaquette de petite dimension à accrocher à son foulard est offerte. Elle est généralement personnalisée avec l'image de son totem. A partir de ce moment, chaque scout ou guide reçoit une petite bûchette à accrocher à sa cordelière, lors de chaque participation.

Editions

  • 1973 – Biesme S/Thuin – 1re édition
  • 1974 – Biesme S/Thuin – 2e édition
  • 1975 – Houille – 3e édition
  • 1980 – Orval – 4e édition
  • 1981 – Chimay – 5e édition
  • 1982 – Baraque Michel – 6e édition
  • 1983 – Ochamps – 7e édition
  • 1984 – Oignies – 8e édition
  • 1985 – Oignies – 9e édition
  • 1986 – Chimay – 10e édition
  • 1987 – Saint-Hubert – 11e édition
  • 1988 – Hautes Fagnes – 12e édition
  • 1989 – Chimay – 13e édition
  • 1990 – Olloy – 14e édition
  • 1991 – Hanzinne – 15e édition
  • 1992 – Marche-en-Famenne – 16e édition
  • 1993 – Chimay – 17e édition
  • 1994 – Stockem – 18e édition
  • 1995 – Saint-Hubert – 19e édition
  • 1996 – Saint-Michel – 20e édition
  • 1997 – Saint-Hubert – 21e édition
  • 1998 – Oignies – 22e édition
  • 1999 – Beffe – 23e édition
  • 2000 – Ferrières – 24e édition
  • 2001 – Montbliart – 25e édition
  • 2002 – Morialmé – 26e édition
  • 2003 – Vielsalm – 27e édition
  • 2004 – Couvin – 28e édition
  • 2005 – Stockem – 29e édition
  • 2006 – Couvin – 30e édition
  • 2007 – Chimay – 31e édition
  • 2008 – Sart-Bernard – 32e édition
  • 2009 – Montbliart – 33e édition
  • 2010 – Stockem – 34e édition
  • 2011 – Couvin – 35e édition
  • 2012 – Chimay – 36e édition
  • 2013 – Vielsalm – 37e édition
  • 2014 – Montbliart – 38e édition
  • 2015 – Longfaye – 39e édition
  • 2016 – Montbliart – 40e édition
  • 2017 – Willerzie – 41e édition
  • 2018 – Couvin – 42e édition
  • 2019 - Montbliart - 43e édition
  • 2020 - Willerzie - 44e édition

Annexes

Liens externes