The wikis have been moved to another server on 26 January 2021. If you see any problems, please let us know as soon as possible and we will try to solve them.

Chronologie du scoutisme à Caen

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aller directement à une date :

1912 - 1914 - 1919 - 1925 - 1926 - 1929 - 1932 - 1939 - 1940 - 1944 - 1945 - 1950 - 1952 - 1955 - 1956 - 1958 - 1961 - 1964 - 1965 - 1966 - 1967 - 1968 - 1969 - 1970 - 1973 - 1974 - 1975 - 2007 - 2012


Blason Caen.jpg

1912

1914

  • Les Eclaireurs de France 1911-1940.svg La troupe d’éclaireurs de Caen se trouve désorganisée par les appels successifs sous les drapeaux des plus âgés des membres qui la constituaient. Plusieurs éclaireurs se mettent à la disposition de la Croix-Rouge.

1919

  • Logo EUF Venu de Rouen où il était Éclaireur unioniste, Max Maurin crée une troupe qui fut patronnée par MM. Perrotte, Fouchet, Hollier-Larousse et le pasteur Arnal[1].

1925

  • Logo EUF Bernard Lecordier, élève de l’école normale, contacte Max Maurin et crée deux patrouilles. Devenues très actives, elles servent de base à deux futures troupes : ‘’Viking’’ et ‘’Richard sans peur’’. [1].
  • Scouts de France.svg Monseigneur Lemonnier, évêque de Bayeux, autorise la création de Scouts de France dans son diocèse. Le chef SDF de Colombelles investi chez les EUF reprend sa liberté pour les rejoindre. Deux troupes sont ainsi créées et démarrent en flèche. La première est dirigée par les chefs Leprovost et Leclerc. Elle regroupe des jeunes ouvriers. Son local se situe rue froide, chez le chef de district, M. Dubourg, dont l’épouse prend en charge les louveteaux. La deuxième, dirigée par un étudiant, Mariette, se compose de lycéens.

1926

  • Les Eclaireurs de France 1911-1940.svg Création d’une nouvelle troupe d’Eclaireurs de France avec M. Colleville. Il la baptise ‘’Les gardiens du foyer’’ car elle est établie dans le cadre d’un foyer de jeunes. Robert Touzan, M. Pruède et M. Sorel (inspecteur de la jeunesse) participent à l’encadrement. [1].

1929

  • Les Eclaireurs de France 1911-1940.svg Logo EUF Une délégation de Caennais participe au Jamboree mondial de Birkenhead.

1932

  • Scouts de France.svg La 2e Caen Scouts de France compte cinq patrouilles. Elle a son local rue Guilbert, dans le quartier Saint-Jean. Ses aumôniers sont les abbés Pelcerf et Louvel. Raymond Villey et Jean Lamy assurent l’encadrement. André Heintz en fait partie . Le commissaire de district est alors M. de Sevin. [1].
  • Les Eclaireurs de France 1911-1940.svg Les éclaireuses par les cheftaines Benoit, Bernard, membres de l’enseignement secondées par Melle Dieudonné.
  • Logo GDF Création de guides avec l’épouse du Dr Olivier.

1933

  • Les Eclaireurs de France 1911-1940.svg Logo EUF Une délégation de Caennais participe au Jamboree mondial de Gödöllö.
  • Scouts de France.svg Affiliation de la meute 3e Caen en novembre.

1937

  • Scouts de France.svg Affiliation de la troupe 3e Caen en novembre.

1939

  • Logo EUF L’essor du scoutisme à Caen s’est réalisé principalement de 1926 à 1939. Les principaux lieux de camps se trouvaient à Thaon, Biéville, Mouen, Balleroy et dans la forêt de Cinglais. [1].

1940

  • Occupation de Caen par les Allemands. Le scoutisme est interdit. Chez les Scouts de France, les groupes sont dissimulés sous la forme de patronages. Le fonctionnement du scoutisme se poursuit de façon clandestine. Les camps sont organisés dans des propriétés privées. De nombreux aînés des différents mouvements s’investissent dans la résistance. [1].
  • Scouts de France.svg Disparition de la 3e Caen.

1944

  • Durant les bombardements et la bataille de Caen, de très nombreux chefs et scouts des différents mouvements s’investissent dans les équipes d’urgence.
  • Logo EUF Mort en mission de Pierre Favier le 6 juin.
  • Les Eclaireurs de France 1911-1940.svg L’Éclaireur de France Pernod est grièvement blessé en mission. Il a plusieurs doigts arrachés.[1].

1945

  • Les Eclaireurs de France 1911-1940.svg Nouveau départ en dépit de la pénurie d’encadrement. Les Eclaireurs de France ont une troupe au foyer des jeunes et une troupe en ville avec les chefs Ruelland et Touzars. [1].
  • Scouts de France.svg Renaissance de la 3e Caen au Bon Sauveur dans le cadre des unités Extension. La troupe accueille des sourds parlants.
  • Scouts de France.svg Quatre troupes des Scouts de France sont en fonctionnement, dont l’une est dirigée par le chef de Sevin, le commissaire de district étant M. Lemeilleur. Des troupes inter-paroissiales sont créées et des clans de routiers organisés par quartier. [1].

1950

  • Logo EUF Le chef Debré monte une troupe de scouts marins à Blainville. [1].

1952

  • Scouts de France.svg Création d’un embryon de troupe scoute au sein de l’Institution Saint Joseph, rue des rosiers sous l’impulsion d’André Lepleux et avec le soutien du frère directeur Sylvain Morel.

1953

  • Scouts de France.svg Création de la 6e Caen, groupe Maréchal Lyautey, à l'Institution Sainte-Marie.

1955

  • Scouts de France.svg Création d’une troupe de scouts marins à Ouistreham à l’initiative de Michel de Gourlet.

1956

  • Scouts de France.svg Affiliation de la troupe de l’Institution Saint-Joseph sous l’appellation 7e Caen – Groupe Saint-Joseph.

1958

  • Scouts de France.svg La troupe 7e Caen a un nouveau CT, René Dorwling Carter. Il restera en fonction jusqu’en 1965 et imprimera un style extrêmement dynamique à la troupe.

1959

  • Scouts de France.svg Affiliation de la 10e Caen - Groupe Lanfranc, le 19 avril 1959 dans la cour de l'Oasis. C'est la troupe du lycée Malherbe.

1960

  • Scouts de France.svg Affiliation de la Troupe 12e Caen - Groupe Charcot. C'est la troupe de l'Institut Lemonnier.

1961

  • Scouts de France.svg Dédoublement de la meute 7e Caen. (7e et 7e bis). L’abbé Raymond Masot qui est l’aumônier du groupe les surnomme Nouveau monde et Symphonie inachevée.

1964

  • Scouts de France.svg Nouvelle pédagogie chez les Scouts de France avec la méthode ‘’Pionniers-Rangers’’. Les groupes de Caen s’engagent résolument dans l’opération. Michel Edenne est alors le Commissaire de District, L’abbé François Cassigneul en est l’aumônier.

1965

  • Scouts de France.svg Au terme d’une année d’expérience Pionnier, René Dorwling Carter constate une érosion spectaculaire des effectifs. Il sent que cela a un rapport avec la nouvelle méthode et revient au système des patrouilles tout en conservant l’uniforme pionnier. Le résultat est spectaculaire. L’intérêt revient. Beaucoup des autres unités de Caen disparaissent à cette époque.

1966

  • Scouts de France.svg Une troupe rangers est créée dans le groupe Saint-Joseph avec Jean-Jacques Allaire comme chef et Bruno Robert parmi les assistants. L’année suivante, c’est Alain Brault qui en devient le chef.

1967

  • Scouts de France.svg Création du journal de groupe KIM par Pierre Vaultier avec l'aide de Bruno Robert pour compenser l'absence de littérature éclaireur dans les revues Pionnier ou Rangers.
  • Scouts de France.svg Participation d'une dizaine de chefs du district de Caen, principalement du groupe Saint-Joseph, au rallye de Réflexions de scoutmestres à Pontchevron.
  • Scouts de France.svg Création d'un réseau de patrouilles libres à foulards noirs dans le droit fil de la Patrouille Kim imaginée par Michel Menu.
  • Scouts de France.svg Organisation d'un CEP éclaireur pour les chefs de Caen en forêt d'Andaines à la Toussaint, sous la direction de Claude Lemoine avec René Dorwling Carter et le père André Forest dans la maîtrise

1968

  • Scouts de France.svg Tandis que les événements de mai se déclenchent à Caen, la méthode éclaireur est largement re-développée dans les unités du groupe Saint-Joseph.
  • Scouts de France.svg Lors d'une réunion de district dirigée par Michel Edenne et l'abbé François Cassigneul, une forte tension est perceptible, suite aux initiatives du groupe Saint-Joseph. Il est demandé à ses chefs de se soumettre ou de se démettre. La question est posée à chacun personnellement devant l'assemblée. Les chefs concernés font le choix, l'un après l'autre, de quitter les Scouts de France.
  • Scouts de France.svg A la fin de leur camp d'été en Corse, les pionniers de la 7e Caen brûlent symboliquement leur chemise rouge au cours d'un feu de camp.
  • Scouts de France.svg Lors de la vente des calendriers, à la rentrée, les effectifs du district ont singulièrement fondu. La troupe de Saint-Jo est invitée à libérer son local du fond de la cour de récréation de l'Institution Saint-Joseph.

1969

  • Scouts de France.svg Conseillé par Michel Menu lors du rallye de Réflexions de scoutmestres à Pontchevron, Bruno Robert suit à Gilwell Park, au cours de l'été, le 351e Scout advanced practical wood badge course dirigé par Gerald Baerlein, puis le 19e Training the team course dirigé par le Camp Chief, John Thurman.
  • Logo europe.svg Le Groupe 7e Caen s'affilie à l'Association des guides et scouts d'Europe en novembre, ainsi que les groupes de Douvres La Délivrande, de Ouistreham et le réseau de patrouilles libres Guyot de Salins qui devient la 3e Caen. Une cérémonie de remise des étendards à lieu aux flambeaux devant la salle de l’échiquier, dans le château de Caen.
  • Scouts de France.svgCroix scoutsdecaen.jpg La troupe Rangers de la 7e Caen dont le chef est Alain Brault choisit de garder son indépendance par rapport à tout mouvement. L'association des scouts de Caen voit ainsi le jour. Initialement choisi pour décliner une couleur nouvelle dans les différentes troupes du groupe Saint-Joseph (Rouge pour la 1e, vert pour la 3e, jaune pour la nouvelle troupe, soit les couleurs du scoutisme), le foulard Jaune à bord blanc est finalement conservé par les scouts de Caen parce qu'il rappelle les couleurs du Vatican.

1970

  • Logo europe.svg Les troupes 1e Caen et 3e Caen font leur camp d'été à Pitlochry, en Ecosse.
  • Logo europe.svg La patrouille des Lynx de la nouvelle troupe 1e Caen des Scouts d’Europe, forte de 11 membres, se subdivise sous l’action de Denis Vaultier, son CP et de Jean-Paul Robert, son second, pour former des patrouilles libres. C’est la naissance du réseau Guillaume le Conquérant qui deviendra plus tard la 5e Caen.
  • Logo europe.svg La troupe 3e Caen devient marine. Le groupe prend le nom Amiral de Tourville

1973

  • Logo europe.svg Nouveau dédoublement de la 1e Caen pour former un autre réseau de patrouilles libres, le réseau Rollon.

1974

  • Logo europe.svg Création d’une nouvelle meute 1e Caen dans la groupe Saint-Joseph avec Dominique Létondot.

2007

  • Logo Sf Logo europe.svg Rassemblement de trois mille guides et scouts au parc du Mémorial de Caen pour conclure le premier centenaire du scoutisme.

2012

  • Logo Sf Année du centenaire du scoutisme à Caen.


Portail


Notes et références


  1. 1,00 1,01 1,02 1,03 1,04 1,05 1,06 1,07 1,08 1,09 1,10 et 1,11 Cinquante-six ans de scoutisme à Caen, Max Maurin. In Le bonhomme libre, 1968