Welcome to the ScoutWiki Network

Chronologie de la proposition Patrouilles

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Page semi-protégée
Pour les articles homonymes, voir patrouille Disambig.svg



SGDF Patrouilles - les outils symboliques du jeu scout

Patrouilles est une proposition pédagogique introduite en 2009 chez les Scouts et guides de France (SGDF). Celle-ci se distingue des autres propositions du mouvement par le fait qu'elle utilise la méthode unitaire (utilisée avant 1964 chez les Scouts de France et avant 1966 chez les Guides de France) et les cadres symboliques et tenues qui y sont liés (chemise bleue ciel puis beige, imaginaire du Livre de la Jungle pour les 8-12 ans).

Il faut noter qu'il s'agit pour le mouvement de rajouter une nouvelle proposition - une nouvelle forme de scoutisme en son sein - et non de remplacer les propositions existantes (ce qui reviendrait à revenir sur la réforme de 1964).

Cette page indique, dans l'ordre chronologique, les évènements menant à la création de cette proposition pédagogique au sein des Scouts et guides de France.


Appel d'anciens responsables AGSE à rejoindre les SGDF

A la demande faite par d'anciens responsables de l'Association des guides et scouts d'Europe (AGSE), en désaccord profond avec la direction prise par leur association suite à leur assemblée générale du 2 mai 2009, la direction générale SGDF, lors de leur assemblée générale 2009 et par courrier aux délégués territoriaux, expose les faits et répond positivement à la demande en expliquant la raison : Expérience du centenaire, adhésion au projet éducatif, respect des statuts et de l’organisation de l’association et de ses statuts canoniques.

Résolution « pluralité » de l'AG 2009

Lors de l'assemblée générale 2009 des Scouts et guides de France, la résolution « être scouts et guides dans un monde pluraliste » a été présentée au vote.

Le vote a donné : + Pour : 507 voix - Contre : 1 voix Neutre Neutre : 10 abstentions.

Cette résolution, légèrement amendée, affirme donc clairement le choix du mouvement d'inventer différentes manières de mettre en œuvre les objectifs fondamentaux [du] mouvement et la création et le soutien de pratiques du scoutisme diverses.

Le texte amendé et voté est le suivant (en gras, les amendements) :

« Être scouts et guides dans un monde pluraliste

Mouvement catholique de scoutisme, en réponse aux défis éducatifs de notre temps

1) nous choisissons d'accueillir la sensibilité croissante des enfants et des jeunes au monde pluraliste.
Aujourd'hui, de plus en plus, chacun est en rapport avec des personnes venues d'autres religions, d'autres cultures et d'autres milieux sociaux, et parfois porteurs de handicaps. Ces rapports peuvent être source de communautarismes, de préjugés, de discriminations et peuvent générer de la violence. Nous aimons la rencontre des arts de vivre différents : elle nous pousse à approfondir nos propres engagements d'hommes et de femmes, de scouts et guides et de chrétiens.
Nous avons tout à gagner de la fréquentation des autres et de leurs traditions. Nous faisons l'expérience de cela au sein même du scoutisme, dans l'action, l'aventure partagée, l'amitié dans une équipe, la vie commune dans la nature, le service et le dialogue...
Dans l'esprit du projet éducatif des Scouts et guides de France, nous exprimons notre confiance dans ce monde pluraliste et nous voulons participer à sa construction, pour promouvoir une autre manière de vivre ensemble.

2) nous choisissons une croissance fondée sur différentes manières de vivre le scoutisme.
Il ne s'agit pas que tout le monde devienne scout et guide exactement de la même façon. Nous choisissons de rejoindre d'autres jeunes comme ils sont, où ils sont, de leur faire découvrir qu'ils peuvent eux aussi être scouts et guides parmi nous d'une façon qui respecte ce dont ils sont porteurs, et ainsi nous enrichir collectivement et personnellement.
Nous voulons inventer différentes manières de mettre en œuvre les objectifs fondamentaux de notre mouvement.

3) nous choisissons une croissance permettant d'offrir le scoutisme à d'autres jeunes.
Nous voulons aller au-delà d'une croissance « interne » parmi les populations accueillies traditionnellement. Aussi, nous choisissons de mettre en place une véritable dynamique de croissance « externe » par la création et le soutien de pratiques du scoutisme diverses dans le cadre de notre projet éducatif et de leur insertion dans les propositions pédagogiques du mouvement.

Nous voulons que cette vision et ces principes inspirent le plan de développement pour une croissance durable dans lequel s'engagent les groupes, les territoires et l'échelon national. »

« Avançons ensemble »

Suite à cette résolution, le mouvement des Scouts et guides de France a écrit et publié sur "l'extranet" (espace accessible au public) à la Pentecôte 2009, un document de 13 pages intitulé « Nous avançons ensemble », dans lequel une nouvelle proposition pédagogique, dénommée « Patrouilles », est décrite.

Ce document décrit :

  • Un processus d'accueil pour des scouts et guides auparavant membres d'autres associations de scoutisme. En particulier, ce protocole précise que les responsables de ces autres associations garderont leur tenue, remplaçant simplement leur bande d'association par la bande d'épaule « Scouts et Guides de France », remplaçant la croix de poitrine par la croix potencée des SGDF, et ajoutant la bande fédérale du Scoutisme Français.
  • La nomination de deux responsables, Bertrand Bouchend'homme et Marie-Hélène Morel auprès du délégué général pour accompagner le processus d'accueil.
  • Un résumé de la proposition pédagogique en elle-même (tenue, pédagogie).

Point étape de la proposition Patrouilles

En mars 2010, à la veille de l'AG qui doit valider ou non la proposition Patrouilles, une note de la Direction Générale des Scouts et guides de France, diffusée par la direction générale pour les équipes territoriales et les responsables de groupe, fait le point sur cette proposition, qu'elle entend intégrer dans le cadre de sa résolution votée en 2009 sur le pluralisme. Cette note qui vise à informer les cadres du mouvement SGDF contient :

  1. Un résumé des faits,
  2. Quel est le cadre de concertation et de décision pour la suite,
  3. Quels sont les enjeux,
  4. Comment la proposition Patrouilles s'inscrit-elle dans le projet éducatif du mouvement,
  5. Où en est l’intégration de la proposition Patrouilles dans le mouvement,
  6. Une conclusion appelant au questionnement de chacun et chacune pour l'avenir.

Résolution de l'AG 2010

Une résolution concernant la continuité et le développement de cette proposition a été soumise à l'assemblée générale 2010. Cette proposition a fait l'objet de plusieurs amendements issus des territoires. Ces amendement se rejoignent parfois, ce qui a permis de dégager 3 points :

  • Abandon pur et simple de la proposition (amendement remplaçant la volonté de poursuivre la construction de la proposition Patrouilles par une volonté d'approfondir et de développer les propositions existantes)
  • Acceptation de la proposition sur le mode d'une réflexion de deux ans avec point-étape à l'Assemblée Générale suivante.
  • Adoption de la résolution originale.

Ces 3 positions ont fait l'objet de votes séparés. À la demande de membres de l'assemblée, les votes ont eu lieu à bulletin secret. Le résultat de ces votes ont donné :

  • Abandon de Patrouilles: + Pour : 207 voix, - Contre : 446 voix, Neutre Neutre : 12 abstentions. Cette proposition est donc rejetée.
  • Acceptation de la proposition avec 2 ans de réflexion : + Pour : 580 voix, - Contre : 68 voix, Neutre Neutre : 10 abstentions. Cette proposition est donc adoptée.
  • Adoption de la résolution originale : + Pour : 117 voix, - Contre : 504 voix, Neutre Neutre : 17 abstentions. Cette proposition est donc rejetée.

La résolution finalement adoptée est donc la suivante (amendement en gras pour les ajouts, en petit et barré pour les suppressions):

« Préambule

Le Centenaire du scoutisme a montré que le pluralisme du scoutisme peut se vivre dans un esprit de dialogue et de fraternité. Ce dialogue et cette fraternité peuvent prendre différentes formes, entre mouvements et au sein des mouvements.

Les Scouts et Guides de France sont membres du Scoutisme Français. Ils ont choisi d'entretenir et de développer des relations fraternelles avec les autres mouvements de scoutisme agréés par l’Etat. Ils accueillent également des jeunes venus d’autres mouvements qui rejoignent un groupe existant. Depuis un an, les Scouts et Guides de France accueillent aussi des scouts et guides qui ont constitué des groupes vivant une proposition appelée Patrouilles, héritée dans ses grandes lignes de la pédagogie unitaire.

Les scouts et guides des groupes Patrouilles ont choisi d’être Scouts et Guides de France parce qu'ils adhèrent au projet éducatif, aux statuts, aux statuts canoniques et à l’organisation du Mouvement, parce qu’ils veulent vivre le scoutisme selon les buts, principes et méthodes de l'OMMS et de l'AMGE, et, parce qu’ils croient à la possibilité de vivre la fraternité scoute et guide au sein d’un même mouvement. Nous aussi. »

Résolution:

« En lien avec la résolution pluralisme adoptée en 2009 et avec le plan d'orientation 2010-2013, et, pour proposer leur projet éducatif dans d'autres réalités locales, les Scouts et Guides de France décident de poursuivre la réflexion sur la construction et le développement de la proposition Patrouilles.

Six groupes ont déjà expérimenté la proposition Patrouilles cette année, offrant ainsi l'opportunité de la rencontre d'une autre manière de vivre le scoutisme et d'un enrichissement réciproque. Ils nous permettent d'en mesurer la richesse et la chance pour notre mouvement.

Comme les autres propositions du Mouvement, la proposition Patrouilles est vivante et sera progressivement déployée devra être en cohérence avec le projet éducatif (1) et l'organisation des SGDF, selon les buts, principes et méthodes de l'OMMS et de l'AMGE, le choix de l'ouverture au monde, des objectifs éducatifs élaborés lors de la rénovation pédagogique et l'héritage de la pédagogie unitaire qu'elle a conservé.

Il reste à la réflexion de tendre vers une convergence sur la coéducation, les pédagogies par branche, les tenues... Le mouvement devra aussi favoriser l'éducation concertée des garçons et des filles dans la proposition Patrouilles Ainsi, cette proposition est intégrée parmi les autres propositions pédagogiques du Mouvement mises en œuvre dans le cadre des branches et services.

Parce que ces différentes propositions emploient la même méthode éducative du scoutisme (2), et, avec des degrés d'intensité différents les mêmes leviers pédagogiques (3), le Mouvement veillera à développer un dialogue entre les groupes pratiquant des propositions pédagogiques différentes, dans un but de compréhension réciproque et d'enrichissement mutuel. Il veillera à ne pas mettre en concurrence les différentes propositions pédagogiques dans les territoires.

La proposition Patrouilles est possible car les Scouts et Guides de France ont posé des choix clairs sur ce qu'ils sont (1).

L'assemblée générale fixe un délai de deux ans pour achever la réflexion sur la proposition Patrouilles.

Elle Le mouvement manifeste la sa volonté du Mouvement de vivre le dialogue entre les différences, en refusant le communautarisme ou l'indifférence et en s'ouvrant à tous.


(1) Un mouvement de scoutisme acteur d'une Église ouverte à tous: construire sa personnalité, éduquer des garçons et des filles, vivre ensemble, habiter autrement la planète (projet éducatif).
(2) Adhésion volontaire, ouverture à tous, devoir envers soi, devoir envers les autres, devoir envers Dieu, loi et promesse, système des équipes, progression personnelle, éducation par l'action, vie dans la nature, programme progressif, activités fondées sur les besoins des jeunes, appartenance à un mouvement mondial, éducation à la paix.
(3) Éducation non formelle des jeunes par les jeunes, développement intégral de la personne, réalisation d'un projet, éveil de l'intériorité, proposition de la foi, relation de confiance entre jeunes et adultes, engagement citoyen dans le monde, partenariat entre hommes et femmes, éducation par le jeu, vie des conseils. »

« Feuille de route pour 2010-2012:

  • finalisation du travail de réflexion pédagogique et élaboration des documents pédagogiques et livrets de progression
  • développement des groupes Patrouilles dans la structure existante des territoires pour l'accompagnement pédagogique, d'animation et de développement des autres groupes SGDF
  • élaboration des modules de formation à intégrer aux stages 1 et 2 et aux autres actions de formation
  • création d'outils de communication expliquant les différentes propositions pédagogiques
  • création d'un service Patrouilles au sein de l'Équipe Nationale

Cette feuille de route sera mise en œuvre en concertation entre l'échelon territorial et l'échelon national. »

AG 2012: Fin du développement de la proposition

Lors de l'assemblée générale des 12 et 13 mai 2012, une nouvelle résolution contenant trois propositions est soumise aux débats et aux votes.

Le vote doit s'effectuer à la majorité absolue, si besoin en deux tours.

A cette date, la proposition est constituées de 8 groupes réparties dans toutes la France (Alsace, Bretagne (2 groupes), région parisienne (2 groupes), Picardie, Aquitaine, Rhône-Alpes) et 1 groupe à l'étranger (Autriche).

« Ces trois dernières années le projet Patrouilles a suscité de nombreuses rencontres et découvertes, de nombreux échanges et prises de position à tout niveau, des maîtrises au conseil d’administration. Les débats ont souvent été difficiles. C’est là la richesse de notre mouvement d'explorer de nouvelles pistes, de prendre le risque d’expérimenter de nouvelles manières de vivre le scoutisme, afin de pouvoir, ensemble, faire évoluer notre mouvement, et s’ouvrir à d’autres jeunes. En 3 ans, ce projet a questionné le mouvement sur plusieurs points :

  • Nos valeurs : Qu’est‐ce qui fait de nous des Scouts et Guides de France ?
  • Notre exercice de la démocratie: Comment est‐elle proposée, vécue ?
  • Notre capacité d'accueil : Comment nous ouvrons‐nous, dans les actes, à la différence ?
  • Notre proposition éducative, nos pédagogies : Quels sont ses partis pris fondamentaux ? Sont‐ils adaptés à tous les jeunes ?
  • Notre vision stratégique : Comment mobilisons‐nous notre mouvement pour préparer son avenir ?

Une telle expérience provoque immanquablement des périodes d’incompréhension et de tâtonnements que seul un dialogue prolongé permet de résoudre. Pour autant, aujourd'hui, nous devons nous prononcer. Quelles suites voulons‐nous donner à l’expérience initiée il y a 3 ans et à la réflexion qu’elle a impulsée ? »

Résolution:

« 1ière option : l'arrêt

L'Assemblée générale décide d'une part :

  • de mettre fin à l'expérimentation Patrouilles maintenant et d'arrêter la réflexion cherchant à introduire et déployer une proposition unitaire dans le mouvement
  • de ne plus ouvrir de nouveaux groupes Patrouilles
  • par respect pour les jeunes et les adultes engagés dans cette démarche, et par fidélité à notre engagement collectif, de continuer d'accueillir et d'accompagner les 8 groupes Scouts et Guides de France existants qui mettent en oeuvre la pédagogie Patrouilles actuelle. Ils bénéficieront d'un accompagnement spécifique par des chargés de mission nationaux. Ils continueront à être intégrés dans l'organisation et la vie habituelle de leur territoire sous la responsabilité et l'autorité du DT.


2ième option : le virage

Les deux années d’expérimentation ont mis en lumière l'intérêt d’une pratique pédagogique de type unitaire chez les Scouts et Guides de France, mais aussi les difficultés et les incompréhensions qui les ont accompagnées. L'Assemblée générale décide :

  • de confirmer l'intérêt de faire vivre une proposition pédagogique de type "unitaire " chez les Scouts et Guides de France en complément de nos propositions actuelles,
  • de prendre acte de la fin de l'expérimentation Patrouilles,
  • de poursuivre une réflexion sur les contours d'une proposition :
    • qui reposera les principes d'une proposition unitaire chez les SGDF
    • qui reprendra les éléments pédagogiques décrits dans le synoptique,
    • qui prendra un autre nom que Patrouilles
    • qui tiendra compte des pistes de travail provoquées par l'expérimentation Patrouilles
  • ce travail s'appuiera notamment sur :
    • la prise en considération des caractéristiques physiques, morales et affectives de chaque âge
    • une progression personnelle respectant l’itinéraire de chacun, notamment dans sa vie spirituelle
    • une relation éducative construite entre le jeune et le jeune adulte en maîtrise
    • une ouverture au monde basée sur la découverte de ses richesses et l’apprentissage de ses difficultés
    • l'analyse des déclinaisons unitaires d'autres mouvements de scoutisme en France et à l'international
  • de garder le réseau Patrouilles comme lieu vivant de la pluralité pédagogique. Ce réseau sera invité à glisser sur cette nouvelle déclinaison pédagogique unitaire quand celle‐ci sera finalisée.

Elle fera l'objet d’une communication régulière aux adhérents. Conformément à notre règlement intérieur, ce travail est confié à l'Equipe Nationale sous la responsabilité de la direction générale. Il sera mené par une équipe mixte (4 branches et unitaire) copilotée par deux personnes, une issue des 4 branches, l'autre de l'unitaire, sous la responsabilité de la Déléguée Nationale Pédagogie Activité Formation et dans le cadre de l'Equipe Nationale Pédagogique. Elle devra aboutir à un relevé de décisions en cohérence avec le Projet Educatif et présentant des moyens concrets de faire vivre cette nouvelle déclinaison pédagogique.

3ième option : la continuité

Les deux années d’expérimentation ont mis en lumière la cohérence de la pratique pédagogique Patrouilles avec le projet éducatif des Scouts et Guides de France, mais aussi les difficultés et les incompréhensions qui les ont accompagnées.

L'Assemblée générale décide :

  • de confirmer l'intérêt de faire vivre une proposition pédagogique unitaire Patrouilles chez les Scouts et Guides de France.
  • de finaliser cette déclinaison pédagogique :
    • en partant des travaux réalisés ces deux dernières années et particulièrement du document Elargis l'espace de ta tente,
    • en prenant en compte les conclusions du Comité de suivi ainsi que les remontées des groupes locaux Patrouilles,
    • en décidant de faire évoluer le texte de référence de la loi,
    • en laissant libre la possibilité de maîtrise mixte ou homogène,
  • cette réflexion s'appuiera notamment sur :
    • la prise en considération des caractéristiques physiques, morales et affectives de chaque âge
    • une progression personnelle respectant l’itinéraire de chacun, notamment dans sa vie spirituelle
    • une relation éducative construite entre le jeune et le jeune adulte en maîtrise
    • une ouverture au monde basée sur la découverte de ses richesses et l’apprentissage de ses difficultés
  • de confirmer l'intérêt de faire vivre une proposition Patrouilles chez les Scouts et Guides de France, suivant un autre découpage d'âge:
    • 8-12 ans
    • 12-17 ans
    • 18-21 ans
  • de développer les groupes Patrouilles et d'en ouvrir de nouveaux.

L'évolution de cette réflexion fera l'objet d’une communication régulière aux adhérents. Conformément à notre règlement intérieur, ce travail est confié à l'Equipe Nationale sous la responsabilité de la direction générale. Il sera mené par une équipe mixte (4 branches et unitaire) copilotée par deux personnes, une issue des 4 branches, l'autre de l'unitaire, sous la responsabilité de la Déléguée Nationale Pédagogie Activité Formation et dans le cadre de l'Equipe Nationale Pédagogique. Elle devra aboutir à un relevé de décisions en cohérence avec le Projet Educatif et présentant des moyens concrets de faire vivre cette nouvelle déclinaison »

A l'issu des débat, un premier tour de vote a bulletin secret a eu lieu. Le résultat est le suivant :

  • Votants: 793, Blancs ou nuls : 6
  • Option 1 (Arrêt) : 413 (52,48%)
  • Option 2 (Virage) : 293 (37,2%)
  • Option 3 (Continuité) : 81 (10,3%)

A seulement 20 voix près, il est donc décidé de l'adoption de l'option n°1 de la résolution, signant ainsi la fin de l'expérimentation de proposition de scoutisme unitaire au sein du mouvement.

Polémiques

La mise en place de cette proposition pédagogique - considérée par certains comme transitoire - a lancé une polémique, voire une méfiance, de la part de responsables d'autres mouvements et en particulier chez les guides et scouts d'Europe, en effet :

  • Cette proposition pédagogique arrive à la fin d'une crise interne au sein des guides et scouts d'Europe ;
  • Les deux chargés de mission auteurs de l'appel à rejoindre le mouvement SGDF (Bertrand Bouchend'homme et Marie-Hélène Morel) sont d'anciens responsables des guides et scouts d'Europe (respectivement président et commissaire générale guides) ;
  • La tenue est plus proche de celle des guides et scouts d'Europe que de celle des Scouts unitaires de France (bermuda ou pantalon bleu marine et non beige, chemise beige pour les scouts comme pour les routiers, chemise bleue ciel pour les éclaireuses comme pour les guides ainées) ;
  • La proposition Patrouilles n'est proposée qu'à des groupes nouveaux ou issus d'autres mouvements et n'est pas proposée aux groupes SGDF existants (si cela n'est pas exclu, du moins ce cas n'est jamais prévu).

En conséquence, certains voient dans cette proposition une forme de tentative de débauchage ciblé à l'égard des guides et scouts d'Europe et non une proposition ouverte à tous.

En retour, il est fréquemment rappelé que les éléments de tenue, de vocabulaire et de mise en place des éléments fondamentaux de la méthode scoute sont très proches de ceux des Scouts de France d'avant 1964 et des Scouts et guides de France jusqu'à il y a peu (le texte d'engagement a par exemple été utilisé par les GDF, puis les SGDF jusqu'en 2006), et qu'il s'agissait donc d'une réexploitation d'outils crées par l'association.

Certains membres des SGdF doutent aussi de la pertinence de cette proposition et ne sont pas sûr que les nouveaux venus dans l'association se retrouvent dans la vision de l'éducation religieuse, du positionnement dans la société ou de la coéducation qui est celle des SGdF, ce a quoi il est répondu que l'adhésion au projet éducatif et aux statuts canoniques est un élément fondamental et non négociable de l'appartenance aux SGdF.


SGDF Patrouilles - symbole des Routiers et Guides aînées

Liens internes