Castors (Scouts Canada)

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir Castor Disambig.svg


Castors (Scouts Canada)

Branche Scouts Canada

Scouts Canada.

Âge : 5 - 7 ans
Accueil :

Branche mixte

Branche mixte.
Imaginaire : Les amis de la foret
Site : {{{site}}}
Auteur : {{{auteur}}}
Distinction : {{{couleur}}}
Site Internet : {{{site internet}}}

Les castors (Beavers Scouts) sont ouverts aux garçons et aux filles du Canada, âgés entre 5 et 7 ans. Le plaisir et l'amitié sont la base du programme Castor.

Grâce à un programme d'aventure, de plein air, de jeux créatifs et de jeux coopératifs, les castors passent du temps avec leurs amis (et s'en font des nouveaux), apprennent à s'entendre au sein d'un groupe et de développent leur confiance en eux.

La branche castor est la première en terme d'âge des Scouts Canada, elle est suivi par les louveteaux.

Loi, promesse et devise

Pour un jeune d’âge castor, la mission et les principes du scoutisme sont plutôt obscurs et difficiles à saisir. C’est pourquoi la loi, la promesse et la devise des castors utilisent des mots simples et adaptés à l’âge des castors. La loi, la promesse et la devise sont conçues pour être utilisées régulièrement au sein de la colonie (cérémonies d’ouverture, cérémonie de fermeture), elles ont donc été rédigées pour susciter l’intérêt des jeunes et être significatives pour les castors.

loi Castor: Un castor s'amuse, travaille fort et aide la famille et les amis.

Promesse Castor: Je promets d'aimer Dieu et à aider à prendre soin du monde

Devise Castor: partage, partage, partage

Règles de vie à la colonie

Dans le monde des castors, le "partage" est au centre de toutes les activités. Scouts Canada croit que la meilleure façon de former les jeunes et de leur donner la possibilité de devenir des adultes pleinement responsables est de leur offrir un programme basé sur l’encouragement et la sollicitude dans une atmosphère de coopération et non compétitive. Ce type de programme favorise la confiance en soi et l’estime de soi. Les castors peuvent y acquérir des sentiments de respect et de sollicitude pour autrui parce qu’ils ne subissent pas la pression de la compétition. Ils n’ont pas à atteindre un rang ou à gravir des échelons en fonction d’un système de badges ou de mesures incitatives similaires. Ils n’ont pas à s’efforcer d’atteindre des objectifs spécifiques. La compétition et les systèmes de progrès sont plus appropriés pour les sections plus âgées où les jeunes deviennent plus matures et acquièrent une base solide de confiance en soi, d’estime de soi et d’expérience.

Pour les castors, il est plus important de :

  • Essayer plutôt que réussir,
  • Vivre une expérience plutôt que de gagner,
  • Partager plutôt que de garder pour soi,
  • Apprendre à travailler et à jouer ensemble plutôt que de rivaliser les un contre les autres.

Les animateurs de la colonie doivent donner l’exemple du partage en mettant en pratique la notion de leadership partagé. Les animateurs partagent les responsabilités et les obligations et font la rotation des tâches.

Dans la colonie de castors, il n’y a pas d'animateur "responsable". Toutefois, un animateur est désigné comme personne-ressource pour la colonie de façon à ce qu’il y ait toujours une personne qu’on puisse joindre par téléphone.

Activités

Le programme des scouts castors est construit autour d’une variété d‘activités :

  • Promenades en nature et randonnées
  • Pique-niques et camping familial
  • Plantation d’arbres
  • Jeux et sports
  • Bricolages
  • Histoires et activité théâtrale
  • Camaraderie spirituelle

Organisation type d'une colonie

Nom de l’unité: Lorsqu’un groupe de castors se rassemble pour une réunion, ce groupe se nomme colonie.

Équipes: Huttes

Âge type des castors: Jeunes de cinq à sept ans.

Réunion type: Environ 1h, après l’école, le soir ou le week-end.

Local de réunion type: Local du parrain/partenaire ou en plein air. Ce lieu est appelé étang

Équipe d’animation: Une équipe d'adultes formée d’hommes et de femmes et d’un Keeo (un louveteau), d’animateurs d’activités et d’animateurs en stage. Les castors ont la possibilité de suggérer des idées de programme.

Groupes d’activités: Colonie, groupes multi-âge (huttes) et groupes de même d’âge (queues).

Principaux objectifs: Partage, coopération, absence d’esprit compétitif, travail d’équipe.

Activités: Découvrir la nature, jouer en groupe, développer la créativité à l’aide de bricolages, de chansons, d’histoires, d’activités d’exploration en plein air, de jeux de coopération et de camaraderie spirituelle.

Parrain/partenaire: Habituellement une Église, une école, un centre communautaire ou un autre groupe communautaire qui désire offrir un programme d'activités aux jeunes.

Comité de groupe/section: Un comité pour superviser le programme au nom du parrain/partenaire. Généralement, le comité comprend un représentant du parrain/partenaire, des parents et des animateurs, etc.

Objectifs de la section Castor

Chaque section du programme (castor, louveteau, scout, aventurier, routier) souligne l’importance de réaliser les principes et la mission de Scouts Canada en fonction de la tranche d’âge et des capacités des membres de cette section. Chez les castors, les objectifs du programme ont été expressément choisis pour répondre aux orientations reconnues de l’éducation et du développement des jeunes enfants.

Le programme castor met l’accent sur des activités qui encouragent les castors à :

  • trouver des exemples de l’amour de Dieu pour eux et le monde;
  • ressentir et exprimer l’amour et la joie;
  • s’exprimer;
  • être en bonne santé et avoir une bonne perception d’eux-mêmes;
  • développer un sentiment d’appartenance et de partage à l’intérieur de petits groupes d’activités;
  • développer un sens de la coopération par des activités non compétitives;
  • apprécier la nature.

Les éléments du programme

Le manuel de l'animateur castor.jpg
Chez les castors, les principes, la mission et les buts sont réalisés par le biais d’un programme visant la compréhension, le plaisir positif et les activités qui gravitent autour de sept éléments: le jeu, le bricolage, la musique, les histoires, l’activité théâtrale, la camaraderie spirituelle et le plein air.

Les éléments du programme constituent les balises pour la planification d’un programme bien équilibré qui répond aux objectifs du programme castor. Chaque activité qui se déroule aux réunions de la colonie devrait être reliée à un des éléments du programme.

Le jeu

Jouer fait intégralement partie de la croissance et du développement d’un enfant. La plupart des apprentissages d’un enfant sur son identité et sur la place qu’il occupe dans le monde passent par le jeu. Les très jeunes enfants passent de l’étape du jeu solitaire, au jeu à proximité des autres et, finalement (vers l’âge de 4 ou 5 ans), au jeu avec d’autres enfants. Pour aider à rendre ces premières expériences de jeux en groupe amusantes et non menaçantes, le monde des castors met l’accent sur des activités qui valorisent des sentiments d’appartenance, de partage et de coopération. En effet, les activités de compétition conviennent mieux aux enfants plus âgés, elles sont introduites chez les louveteaux et prennent progressivement de l’ampleur à partir de la section scoute. Le programme castor repose sur une grande variété de jeux coopératifs calmes ou actifs permettant aux enfants de s’amuser et de brûler leur trop-plein d’énergie. Parallèlement, ces jeux permettent aux jeunes d’acquérir des habiletés de base pour s'entendre avec les autres.

Le bricolage, la musique, les histoires et l’activité théâtrale

Comme nous l’avons souligné dans les objectifs de programme castor, un des objectifs premiers est d’encourager l’expression de soi. Le monde des castors offre aux enfants un lieu où ils peuvent apprendre à mieux se connaître. Grâce à des activités dramatiques comme les marionnettes, les castors peuvent essayer tout un éventail de rôles et d’identités essentiels à leur développement social. Le bricolage, pour sa part, permet l’expression de soi par l’utilisation de divers matériaux. Les castors peuvent connaître la joie de créer une petite œuvre artistique et les sentiments positifs qui naissent de l’admiration des autres et de l’encouragement à poursuivre leurs créations. Peu d’activités resserrent autant les liens d’un groupe que quelques couplets d’une chanson préférée ou d’une histoire passionnante racontée par un bon conteur.

Le plein air

Pour être capable d’aider à « bâtir un monde meilleur », un castor doit être exposé aux merveilles de la nature qui l’entourent afin de pouvoir en comprendre ses mystères. Les adultes peuvent stimuler l’intérêt et l’appréciation des castors pour l’environnement naturel par des expériences concrètes. Grâce au programme castor, les jeunes enfants découvrent et apprécient la beauté et la fragilité des grands espaces, des forêts, des ruisseaux, des étangs et des écosystèmes du monde qui nous entoure.Les animateurs peuvent présenter aux castors le monde de la nature en leur racontant des histoires, des légendes ou en leur présentant des films sur la vie sauvage. Toutefois, les effets sont beaucoup plus profonds si les animateurs guident les jeunes et leur offrent des occasions de participer à des activités de plein air telles que les randonnées, les pique-niques et les visites de réserves naturelles. Chaque saison offre une diversité d’expériences en plein air. Bien que les sorties avec les castors exigent une planification détaillée et une attention particulière, les bienfaits retirés sont inestimables pour aider les enfants à mieux comprendre le monde qui les entoure.

La camaraderie spirituelle

Le programme castor vise le même idéal que les six autres programmes de scoutisme. Tous les programmes cherchent à aider les jeunes à devenir des citoyens équilibrés. Le scoutisme est une fraternité mondiale fondée sur l’adhésion à des principes spirituels et sur la dignité humaine. Comment introduire cette camaraderie spirituelle chez les castors? Il s’agit simplement d’apprendre aux enfants comment rattacher leurs principes spirituels à la façon dont ils traitent les autres personnes et la nature. Ce concept est essentiel à la promesse et à la loi castors. Les castors comprennent facilement qu’il est facile d’aider les autres en leur rendant service. Les animateurs castors essaient donc d’encourager la prévenance pour les autres membres de la hutte et de la colonie, pour les frères, les sœurs, les parents et les amis ainsi que pour les personnes qu’ils côtoient à école et dans la communauté.

La devise des castors, "Partage, Partage, Partage", les encourage à donner le meilleur d’eux-mêmes et à partager leurs talents, leurs efforts et leurs joies. Lorsqu’ils sont des exemples d’honnêteté, d’impartialité et d’entraide, les animateurs deviennent des exemples concrets de la manière de vivre en accord avec nos principes de spiritualité et d’altruisme.

Groupements

Les castors se réunissent chaque semaine dans un lieu tout à fait unique. Dans ce lieu magique, appelé étang, la vie tourne autour de personnes spéciales, de cérémonies, d’une devise, d’uniformes et de nombreux termes propres aux castors. Ces éléments servent à enrichir le sentiment d’appartenance aux castors.

La colonie

La colonie réunit l’ensemble des castors et des animateurs, animatrices. L’expérience démontre que le nombre idéal de castors dans une colonie se situe entre 20 et 25 jeunes. De plus pour conserver la qualité et l’interaction personnelle entre castors et animateurs, Scouts Canada a également une politique établissant un ratio animateur/castors ne pouvant dépasser un pour cinq. Autrement dit, une colonie de 20 castors doit être encadrée par au moins quatre adultes.

La hutte

Toutes les colonies de castors se subdivisent en petits groupes multi-âges appelés huttes. Les huttes sont utiles pour certains types d’activités comme le bricolage et les discussions ou encore à certains moments de la réunion où les castors pourraient profiter d’une attention plus personnalisée.

Les huttes sont des groupes de travail composés de cinq ou six castors et d’un animateur. Les castors choisissent habituellement un nom et un insigne pour leur hutte (insigne de hutte). Cet insigne se porte sur la poche droite de leur uniforme en signe d'identification et d'appartenance.

Les huttes fournissent un point d’attache sécurisant, plus particulièrement pour les plus jeunes castors. En début d’année, un jeune de cinq ans risque de se sentir perdu au milieu d’un groupe de 20 castors.

Le groupe de queues

Le groupement par couleur de queues est une autre subdivision que vous pouvez utiliser pour réaliser des volets spéciaux de programme. Les groupes de queues sont constitués de jeunes du même âge, ce qui fait que les castors de 5, 6, et 7 ans font partie respectivement de groupes de queues différents. Ce type de groupement peut s’avérer fort pratique à certains moments du programme. Il permet d’offrir aux castors plus âgés des activités différentes ou plus exigeantes que celles qui sont offertes aux plus jeunes ou aux nouveaux membres.

Les castors reçoivent une couleur de queue une fois à l’automne. Les castors âgés de sept ans (castors diligents) peuvent recevoir une queue blanche portant le symbole de l’éclair magique quelques mois avant la montée à la nage (passage aux Louveteaux.

La queue de castor a beaucoup de valeur à leurs yeux parce qu'elle fait partie de leur monde magique et parce qu’ils s’identifient de très près aux vrais castors.

Couleurs des queues

Cinq ans: Brune Six ans: Bleue Sept ans: Blanche - Avant la montée à la nage, le castor de 7 ans, a une queue Blanche avec le symbole de l’éclair magique (bande argentée au centre de la queue).

Fabrication des queues

Les castors peuvent confectionner leurs queues avec l’aide des animateurs et des parents ou les animateurs peuvent tout simplement acheter les queues dans une Boutique scoute. Vous pouvez remettre aux jeunes de cinq ans une queue en feutrine déjà perforée et les aider à la coudre à leur chapeau. Remettre une queue déjà coupée aux castors de six ans, mais laissez-les la perforer et la coudre.

La motricité fine des sept ans est habituellement assez développée pour qu’ils réalisent toutes les étapes.

Note : Les queues avec l’éclair magique doivent être confectionnées par les castors ou la colonie. Un castor ne porte qu’une queue à la fois, cousue à l’arrière du chapeau. Les queues portées au cours des années antérieures peuvent être conservées dans un album ou cousues sur la couverture de feu de camp (camp blanket) de chaque castor.

Terminologie

Pour créer l’atmosphère et nourrir les imaginations fertiles, les castors utilisent un vocabulaire qui leur est propre lors des réunions. Voici quelques notions qui vous aideront à entrer dans le jeu.

Position castor: Assis sur le sol, les jambes croisées

Signe castor: Le signe castor est un signe particulier de salutation. On le fait comme le signe de la paix, mais en pliant les doigts. Ce signe représente les deux incisives d’un castor.

Position d’abattage: Position accroupie, les coudes sur les genoux, et faire le signe castor des deux mains.

Formation de barrage:Formation en cercle utilisée pour rassembler les castors.

Castor ardent: Un castor qui a appris sa promesse et sa loi et qui a été investi.

Castor diligent: Les castors diligents portent la queue blanche et se préparent à quitter la colonie pour faire leur montée à la nage vers la meute de louveteaux.

Nourrir Grand Castor: Recueillir les cotisations – argent remis à chaque semaine par les enfants pour le matériel et des activités spéciales. La méthode pour recueillir cet argent varie d’un groupe à l’autre.

Grand claquement de queue: Assis par terre, les jambes croisées, lever la main droite au-dessus de la tête et l’abaisser pour frapper le sol devant soi.

Investiture: Cérémonie durant laquelle un petit castor est investi (fais sa promesse et reçoit son foulard) et devient un castor ardent.

Keeo: Keeo est un louveteau qui travaille au sein de la colonie. Ce jeune établit le lien entre les sections castor et louveteau et renforce les communications entre les castors et les adultes de l’équipe d’animation. Keeo est également un membre de l’équipe d’animation.

Petit castor: Le petit castor dans la nature et dans l’histoire Les amis de la forêt est un jeune castor en croissance. Dans le programme de scoutisme, un petit castor est un castor qui n’a pas encore été investi (qui n'a pas fait sa promesse).

Rassemblement des huttes: Cérémonie de fermeture (à la fin de chaque réunion et camp).

Étang: L’étang est l’endroit où la colonie se rencontre (c.-à-d. l’église, l’école, le centre communautaire, l’auditorium, etc.).

Bords de rivière: Une formation utilisée pour rassembler calmement les castors. Les castors se tiennent côte à côte sur deux lignes ondulées à un mètre l’une de l’autre.

Montée à la nage: La cérémonie durant laquelle les castors plus âgés montent à la meute de louveteaux. Un castor monte chez les louveteaux entre l’âge de 7 et 8 ans. La cérémonie correspond au Chapitre 8 de l’histoire Les amis de la forêt.

La fête des queues: Réunion à l’automne durant laquelle la colonie reconnaît officiellement que tous les castors ont grandi. Les castors fabriquent une nouvelle queue pour symboliser cette croissance ou on leur remet cette nouvelle queue. Les queues sont codifiées par couleur.

Claquement de queue: Nom de la cérémonie d’ouverture (le début officiel de chaque réunion). Également l’action de taper des mains derrière le dos.

Les amis de la forêt

Les amis de la forêt.jpg
Cette histoire est la toile de fond qui fournit la terminologie, le cadre, le thème et le matériel de programme pour l’animation d’une colonie de castors. Les animateurs doivent utiliser cette histoire pour la planification initiale des réunions de la colonie et pour les séances d’histoires hebdomadaires.

Le chapitre 1 des Amis de la forêt explique comment les animateurs reçoivent leur nom et introduit les concepts de l’étang et du claquement de queue. Les autres chapitres portent sur la promesse, la loi et la devise, le monde des castors et la montée à la nage vers les louveteaux.

L'histoire est disponible en français et en anglais.

Keeo

Dans l’histoire Les Amis de la Forêt, Keeo est le plus gros castor de l’étang. Un jour, il est entouré d’une lumière magique qui le transforme en castor argenté. Il réalise alors qu’il peut parler comme les humains. Les autres castors décident que Keeo deviendra le porte-parole des castors auprès des humains.

À la colonie, Keeo porte l’uniforme louveteau avec un foulard gris argenté dont la pointe est ornée du badge de Keeo, symbole de son lien avec le programme castor.

Keeo, habituellement un louveteau plus âgé, fait partie de l’équipe d’animation. À ce titre, il ou elle assiste aux séances de planification et de partage et participe activement aux réunions de la colonie.

Keeo est un membre très précieux de l’équipe d’animation pour plusieurs raisons importantes :

  • Keeo est plus près de l’âge de vos castors et peut parfois adopter plus facilement que les adultes le point de vue des castors.
  • Les castors qui ont des problèmes préfèrent parfois parler à Keeo qui est un jeune plus âgé et un ami.
  • Keeo assure le lien entre le programme castor et le programme louveteau.
  • Votre Keeo peut renseigner les animateurs louveteaux sur le programme castor, et vice versa.
  • Il ou elle peut expliquer le programme louveteau aux castors et faciliter leur montée chez les louveteaux.
  • Keeo participe à la cérémonie de montée à la nage et accompagne les castors dans leur traversée de la rivière jusqu’à la meute.
  • Keeo devient un exemple de ce que peut devenir chaque castor à mesure qu’il se transforme en louveteau.

Keeo.jpg



Scouts Canada Cet article fait partie de la série
Scouts Canada
Scouts Canada
Président : Jason Anderson
Commissaire en chef : Jason Anderson
Commissaire2 : (aucun)
Tranches d'âge : Branches : CastorsLouveteauxScoutsAventuriersRoutiers

Spécial : MedVents • Aventure extrême

Organes : {{{organes}}}
Évènements : ArbreScoutCJ'13ImpACT2012Jamboree scout canadien
Centres : Tamaracouta Scout Reserve
Publications : {{{publications}}}
Histoire : The Boy Scouts of Canada
Associations adhérentes : {{{adhérents}}}
Personnalités : PrésidentsCommissaires en chefChefs scoutAutres personnalités...
Lois et chartesProjet éducatifTenue