The ScoutWiki Network server was upgraded on November 20th, 2019. The maintenance is now over. Please inform us in Slack or via email support@scoutwiki.org if you encounter any unexpected errors – it's possible the upgrade has missed something. Thanks and happy scoutwiki'ng!

Campement

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Si, au point de vue théorique, le campisme est un élément fondamental du scoutisme, son application pratique comporte différentes techniques relatives au campement (Flag of Belgium.svg cantonnement) : choisir un lieu adapté, respecter des règles pratiques ou juridiques, veiller à l'organisation de l'espace et des patrouilles. Mais il faut aussi (et c'est bien souvent déterminant) savoir planter sa tente, prévoir des installations, gérer le ravitaillement.

Choix du lieu

Le bon déroulement d'un camp qu'il soit de 2 jours ou de 3 semaines est particulièrement lié à la qualité du lieu. En effet, on ne fait pas camper des scouts comme des touristes en vacances. Ils ont besoin de certains éléments suivant la durée du camp. Mais dans tous les cas, on évitera particulièrement les terrains publics (terrain de foot, jardin public, square,...) dont la tranquillité nocturne est très limitée et les campings aménagés qui regorgent de mauvaises tentations et dans lesquels les scouts n'auraient pas un contact assez proche avec la nature. Dans tous les cas, on cherchera un terrain privé dans une nature peu ou pas aménagée avec un point d'eau potable (adduction ou source) à moins de 500 m et la possibilité d'y faire du feu.

Week end

Pour cette activité spécifique de patrouille c'est l'accessibilité qui prime. Voir Week end campé. Pour un week end campé en patrouille ou en équipe, une forêt domaniale est un bon choix.

Lieu pour camp de 2 à 6 jours

Les camps courts peuvent se tenir sur des lieux réduits (grandes pâtures) où les patrouilles seront séparées au minimum par une vingtaine de mètres. Il doit être possible d'y trouver facilement du bois mort pour la cuisson et les feux de veillées.

Lieu pour camp de 1 à 3 semaines

La superficie du lieu doit être importante afin que chaque patrouille puisse s'installer et vivre tranquillement sans devoir subir les faits et gestes des patrouilles voisines. En terrain ouvert, on essayera d'espacer les patrouilles de 50 à 100 mètres, en terrain couvert (bois ou forêt) les espaces peuvent diminuer à 50 ou 25 mètres. Pour ces camps plus longs, il faut absolument une réserve de bois vert et mort importante : il faut donc être à proximité d'une forêt où il est possible de couper du bois pour les installations et de ramasser du bois mort.

Organisation de l'espace

Organisation pour camp de 2 à 6 jours

Usuellement, les patrouilles et la maîtrise s'installent sur les bords de la pâture afin de dégager un espace au milieu pour le feu de veillée et les jeux éventuels.

Organisation pour camp de 1 à 3 semaines

Le lieu doit contenir : un coin propre à chaque patrouille, un coin pour la maîtrise, un espace dégagé pour le mât, les rassemblements et les jeux, un espace pour la tente à intendance et enfin le coin pour la veillée et son feu (qui est souvent utilisé pour le PDDM en troupe également). On essaye de faire en sorte que le coin de la maîtrise soit central et proche de la tente à intendance. Après toutes les organisations peuvent se rencontrer...

Autorisations (France)

Interdiction: Le camping sauvage est généralement autorisé avec l'accord du propriétaire de la parcelle mais il est réglementé pour certaines zones. Il est interdit de camper :

- dans les bois, forêts et parties des parcs nationaux ou régionaux qui sont classés comme "réserves naturelles" ;

- sur les routes et voies publiques ;

- sur les rivages de la mer ;

- dans un rayon de 200 m autour d'un point d'eau capté pour la consommation ;

- dans un site classé ou inscrit dans les zones de protection du patrimoine de la nature et des sites ;

- à moins de 500 m d'un monument historique classé ou inscrit ;

Il est également interdit de camper dans certaines zones déterminées par les autorités municipales ou préfectorales. Des panneaux réglementaires sont apposés aux points d'accès habituels des zones interdites. L'interdiction par arrêté municipal ne doit être ni générale sur l'ensemble de la commune ni permanente.

Dans les parcs naturels, le bivouac est la plupart du temps toléré si il n'y a pas d'abus constatés afin de ne pas trop pénaliser l'activité touristique (randonnée, grande randonnée...). Voir les indications à l'entrée des parcs mentionnant camping interdit, bivouac autorisé. Un contact préalable avec le gestionnaire du Parc ou l'Office National des Forêts est conseillé. Bien entendu avoir toujours l'autorisation du propriétaire.

Pour la question du feu, voir Sécurité et incendie.