Welcome to the ScoutWiki Network

Cérémonial des scouts de France

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

La Fédération nationale catholique, puis Association des Scouts de France a connu au cours de son histoire quelques changements dans son uniforme et de légères variations dans ses textes de cérémonies. Cette page voudrait aider à identifier les dates de ces modifications, en fonction de leur introduction dans le Cérémonial officiel.

Règlement intérieur 1923
Le premier Règlement imprimé sous forme de livret porte l'imprimatur de 1923, et fait suite ("2e édition") à la première édition nationale de 1920. Œuvre essentiellement du P. Sevin (rédigée en partie dès 1913, et achevée dès 1917). On y trouve encore l'ancienne rédaction de l'article VI de la Loi scoute (avant l'affaire Jeoffroid et "les leçons de Rome") : "Le scout voit Dieu dans la nature"...
1927

Des extraits de ce règlement intérieur seront aussi publiés par ailleurs en 1927 (72 pages), en 1930 (90 pages) et sous forme de Règlement général en 1935 (256 pages).


Cérémoniaux de 1929 & 1932

premier cérémonial : 1929

Identification

Couverture rigide grise/verte au format poche de chemise (8,4 x 11 cm) 165 pages (+ notes), avec deux pages notées 1* & 2* pour l'Appel de la Route à la fin des chants, ainsi qu'une page d'errata insérées avant la table des matières. Ed. (Alexis Rédier) de l'Association des Scouts de France, 51 rue Saint-Didier. Imprimé par Desclée, De Brouwer et Cie (cf. dernière page).

Modifications

  • Le grand Hurlement (p.17) n'a pas encore "nous ferons" avant "de notre Mieux". On y parle encore souvent de Petits-Loups (cf. p.18). En plus du mât d'honneur, il existe un fanion de Meute, avec croix scoute accompagnée de deux Louveteaux assis (vus de profil) et banderole "de notre mieux" au dessous (p.132). Mais à partir de la guerre le cérémonial n'en parlera plus. Ce cérémonial de promesse Louveteau depuis 1923 sera assez profondément remanié 20 ans plus tard.
  • La Troupe est conçue comme une unité (au sens qu'elle a encore en Belgique) avec un Scoutmestre dirigeant les deux autres sections Louveteaux et Routiers. On y parle encore de foulard et de bande de troupe (p.10, p.37). L'investiture des chefs se fait avec le Scoutmestre et le chef de Meute en même temps. On leur demande publiquement dans la cérémonie s'ils sont agrées par M. l'Aumônier.
  • Comme depuis 1920, à la promesse scoute, le texte dit : « Désormais (ou bien souviens toi que) tu fais partie de la grande Famille Scoute » (p.64).
  • Les Routiers portent tous une barrette S.R. au chapeau. Et avant le Départ un flot brun "couleur de la bure du futur Chevalier avant son adoubement" (p.77).

Cérémonial de 1932

1932 (& 1935 ?)

Identification

Format poche de chemise (8,4 x 11 cm), ressemblant beaucoup au précédent, et partageant la même date d'Imprimatur (juillet 1929). Mais de couverture souple bleue/verte et avec 167 pages (+ notes). Remarquer aussi que les éditions Ed. (Alexis Rédier) de l'Association des Scouts de France y ont déménagé au 66 ter rue Saint-Didier (avec parfois étiquette Librairie La Hutte collée par dessus). Autre marque distinctive en dernière page : imprimerie S.I.L.I.C. Certaines éditions portent une étiquette La Hutte collée par dessus Alexis Rédier, et une page recto-verso d'errata "édition 1932".

Modifications

  • On voit apparaître dans ce cérémonial des dessins de Pierre Joubert (cf. p.9, 13, 17, 35, 96). * La bande et le foulard (p.77) dont désormais intitulés "de groupe" (cf. p.9, p.38), suite aux réflexions sur la notion de groupe en cette année 1932 ainsi qu'aux Journées Nationales de Lyon, en novembre.
  • Le texte de la promesse Louveteau adopté en 1923 se termine encore par la formule "faire chaque jour un plaisir à quelqu'un" (p.27). Mais suppression salut à deux mains lors du chant de départ de la meute, sautillant en file indienne (p.29).
  • A la promesse scoute le CP se tient sur la gauche du Novice.
  • Les routiers portent le foulard de leur groupe, mais pouvant éventuellement être remplacé par un foulard de province lors de certaines manifestations (note 2 p.77). Le Scout Routier de 1e classe est appelé maintenant Routier Écuyer (p.78).
  • On trouve souvent des corrections manuscrites correspondantes à l'errata de 1932, que toutes les éditions de ce cérémonial à couverture souple n'ont pas gardé (feuille volante ?) Par exemple : suppression de la note en bas de page 78, concernant d'éventuels Scout Routier comme CP ou Second à la troupe.



Cérémoniaux de 1942-43

cérémonial de 1942 (couverture souple) à Lyon

Identification

Édité par La Hutte à Lyon. 192 pages, couverture souple (10,5 x 13 cm) rouge ou bleue (15 juillet 1942). Puis (1943 ?) édition cartonnée semi-rigide (11 x 14 cm) ; ce qui caractérise cette dernière édition est le "papier peint" en couleur (marqué SDF vert avec croix et lys rouge) qui tapisse l'intérieur des pages de couverture.
Cérémonial de 1943 Lyon (semi-rigide)

Modifications

  • La cérémonie de promesse Louveteaux de 1923 a un peu changé en 1941[1] : l'appel du Petit Loup au début est supprimé, et on dit désormais "rendre chaque jour un service à quelqu'un". Suppression du chant Ronde de la Jungle qui accompagnait leur départ en file indienne. Disparition de la possibilité du port de casquette bleue marine pour les meutes.
  • Normalisation des insignes et termes communs au Scoutisme Français (comme éclaireur plutôt que scout). L'insigne civil louveteau est sur écu ajouré, commun à tous le S.F.
  • La dignité d' écuyer (p.85) remplace celle de Chevalier de France.
  • Suppression des cordelières de spécialisation de Patrouille."Le chandail peut être remplacé par le blouson réglementaire" (p.27).
  • Nouveau texte d'investiture des chefs (qui connaîtra encore d'autres rédactions), avec obédience des CP à la suite de celle des assistants (p.103).
  • Premières apparition de gants blancs (dessin p.136) réservés uniquement au drapeau français et sa garde. Explicitement mentionnés (p.137) à partir de l'édition de 1943 (bleue sombre cartonnée).
  • Apparition des Cigales chantantes (p.32), et de deux chapitres sur les inspections et les défilés.
  • La prière scoute n'est plus dite au singulier ("apprenez-moi") mais au pluriel. L'investiture d'un CP (p.83) est passée au tutoiement, avec quelques changements de termes, et l'obédience (terme du cérémonial de 1929-32 p.68) des garçons se fait désormais en commun.
  • Les Routiers ont maintenant un fanion de clan et un court cérémonial de montée (p.88). Ils portent désormais un béret noir, et une chemise grise (p.29). Avec flot gris pour les Novices, marron pour les apprentis. Le Départ Routier de 1928 a été retouché : plus de gourde ni de chapeau (donc remise de barette sur la poitrine), on parle de flot et non plus de noeud d'épaule (p.94). Au moment de renouveler sa promesse, le CC dit désormais au RS : "Sois donc des nôtres et sur les couleurs de France, renouvelle ta Promesse scoute, engagement d'homme qu'aujourd'hui tu prends solennellement."

Cérémonial de 1949

1949 : édition provisoire avec Georges Gauthier

Identification

Couverture verte avec croix scoute (10,5 x 13 cm), 184 pages. "édition provisoire" des Presses d'Île de France, 1 rue Garancière, Paris 6ème. Avec une belle préface par Georges Gauthier, commissaire général en 1949.

Modifications

  • Pas encore de page sur les Raiders, dans cette "édition provisoire" imprimée en juin, mais simple mention à la suite des Chevalier de France p.76.
  • Port de gants blancs : maintenant aussi pour l'étendard(p.127 et 145) : "Le porte-drapeau et son escorte ont des gants blancs" (mais jamais mentionnés à la cérémonie des couleurs).
  • Ajout du paragraphe "C'est une tache magnifique..." (p.90) au cérémonial d'investiture des chefs.
  • Le Cérémonial du départ routier (Scouts de France) reste celui de 1928, mais noter l'apparition d'une prière des Routiers p.163 (qui n'est pas celle du P. Doncoeur).



Cérémonial de 1953

4e édition "Raiders", 1953

Identification

4e édition (mais non marquée comme telle, et sans indication de date) avec une préface de Michel Rigal. Couverture rouge, mais sans dessin (10,2x 13 cm), 168 pages. Ed. Presses d'Île de France.

Modifications

  • Dans le dialogue du début de la promesse louveteau : "C'est très grave..." (de 1923) est devenu "C'est très sérieux... (p.17). Le nœud de rosette présenté par la sizaine des bruns est désormais un nœud plat.
  • Les éclaireurs portent encore le chandail bleu (p.34), et un short bleu (ou beige, selon les troupes).
  • Mais apparition de pages sur les Raiders (p.36 & 59) et présentant la division Kim : p.71.
  • Quelques changements dans l'investiture des chefs (dont la reprise intégrale du texte de la promesse scoute p.97), ainsi que dans l'investiture du CP (comme au début, p.56 : "Tes garçons t'ont choisi pour chef..."). Disparition de l'obédience des C.P. à cette investiture du Chef.
  • Apparition du nouveau cérémonial de Départ Routier, très différent (p.82). Les Compagnons reçoivent désormais une barrette R.S. en bronze (p.76 & 79) au cours d'une veillée de Clan (celle en argent sera pour le départ).


Cérémonial de 1955

5e édition "Patrouilles Libres" 1955

Identification

5e édition (numérotée comme telle) couverture orange (tirant sur le rouge), avec un lys sans croix (10,5x 13 cm) 176 pages (avec liste des concessionnaires La Hutte). Ed. Presses d'Ile de France à l'ancienne adresse : 1 rue Garancière Paris 6e. Même préface de Michel Rigal que dans la précédente édition, mais les trois éditions du cérémonial orange[2] introduisent à chaque fois quelques nouveautés.

Modifications

  • L'uniforme éclaireur est passé entièrement au beige [3] même la culotte de velours (p.35). Les éclaireurs peuvent porter encore le chapeau 4 bosses (p.33) mais au choix des unités.
  • Apparition de pages sur les patrouilles libres (p.68).
  • Retouches dans le texte de l'investitures des Chefs (demande de bénédiction de l'Aumônier, p.99).


Cérémonial de 1958

6e édition "cadres verts", 1957-58 ?

Identification

6e édition (numérotée comme telle). Même couverture orange que la précédente (et la suivante), 180 pages (+ notes). Mais remarquer la nouvelle adresse des Presses d’IdF : 86, rue Bonaparte Paris 6e qui devrait permettre de dater précisément[4].

Modifications

  • Le chapeau scout 4 bosses est définitivement remplacé par le béret pour les éclaireurs, suppression de la pèlerine des louveteaux.
  • L'investiture des Chefs (p.102) s'intitule désormais Engagement de chef. Insignes de Promotions BP et des Cadres verts (p.98-99).
  • Disparition de toute coiffure pour les Routiers (p.78). Et annonce (p.79): "Au jour de l'édition de ce livre la Branche Route cherche les modifications à apporter à son uniforme. Elles seront décidées en 1959 et paraîtront dans la revue officielle".
  • Disparition des adresses de la Hutte d’Algérie, Maroc, Tunisie et Outremer (en dernière page).

Cérémonial de 1959

7e édition "Promesse cheftaines", 1959-1960  ?

Identification

7e édition (numérotée comme telle). Couverture Orange (tirant sur le rouge), avec lys comme les précédentes (10,5 x 13 cm) 180 pages (+ 4 de notes). Toujours la même préface de Michel Rigal,avec les Presses d’IdF au 86, rue Bonaparte Paris 6e. On y trouve la même mention que l'édition précédente (p.79) : "Au jour de l'édition de ce livre la Branche Route cherche les modifications à apporter à son uniforme. Elles seront décidées en 1959 et paraîtront dans la revue officielle".

Modifications

  • Apparition d'une nouvelle cérémonie de promesse pour cheftaine "Christiane" avec le Feu et l'ACDL (p.105 à 110).



Une ultime version ?

Lors de l'Assemblée Générale de 1989, une motion demande "un cérémonial regroupant les rites et coutumes des Scouts de France" (Demain n°56 page 54). Pascal Monet propose au Commissaire Général Bertrand Chanzy de travailler sur ce projet.

Un projet est rédigé et envoyé à l'Equipe Nationale. Il ne sera ni officialisé ni condamné. Grâce à Internet naissant dans les années 1990, ce document circule pour tous ceux qui veulent avoir des références. Il apparait sur plusieurs sites de Groupes (certains extraits sur ce site).

Le document est consultable ici : Fichier:Cérémonial SdF.pdf

Son intérêt disparait avec la fusion des Scouts de France et des Guides de France en 2004.

  1. Sur le retour à la formule originale de BP : voir commentaire de Jeanine Chabrol dans le Chef n°186 de décembre 1941, p.10.
  2. lancé aux JN de 1955 cf. le chef n°314 p.18
  3. cf. mise au point du CNE dans le Chef n°329 d'avril-mai 1957, p.29
  4. En 1957, la 14e édition d'Étapes par les PIF est encore 1, rue Garancière.