Cérémonial de la promesse lutins des guides catholiques de Belgique

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

Voici les principaux éléments permettant d'organiser le déroulement de la promesse chez les lutins des Guides catholiques de Belgique.

Croix lutin.png

Un endroit et un temps choisi

Il n’y a pas de secret : si on veut que les lutins se souviennent longtemps de leur Promesse, il faut que ce soit marquant. Il est donc important de soigner le lieu : souvent, en explorant un peu les alentours de l’endroit de camp, on peut trouver de beaux sites. Choisis aussi le moment : la journée laisse plus de temps pour faire la fête ou une activité particulière après la cérémonie ; le soir est parfois plus significatif et un beau feu de camp peut être magique ! Pense également à soigner le décor et tous les aspects extérieurs des lieux de la cérémonie et de la fête.

Un cérémonial

Chaque Ronde a ses traditions, ce qui permet aux autres lutins de se rappeler le jour de leur propre Promesse. En outre, il est important de soigner le cérémonial pour que ce moment soit à la fois solennel et convivial. La présence du CU peut également y contribuer.

Pour t’aider à soigner ce temps fort, voici une proposition de déroulement :

Accueil

On peut commencer par introduire la cérémonie et rappeler à tous le sens de la Promesse. Par exemple, tous peuvent redire en chœur les règles d’or ; la Ronde peut prendre un chant qu’elle aura spécialement choisi ; les promettants ou d’autres lutins peuvent faire un sketch qu’ils ont créé et qui illustre par exemple un moment où la Ronde a particulièrement vécu de son mieux les règles d’or ; quelques lutins qui ont déjà fait leur Promesse peuvent témoigner de la manière dont ils la vivent ; un animateur peut dire un petit mot ou un texte qui mettra dans l’ambiance ; etc.

Appel du promettant

Un animateur invite le promettant accompagné de sa marraine (son parrain) à s’avancer. Ce dernier pose sa main sur l’épaule droite de son filleul et présente celui-ci à la Ronde. Il peut retracer le parcours du promettant et rappeler quelques épisodes de la vie lutin de celui-ci. Un animateur peut alors demander à la marraine (au parrain) et à la Ronde s’ils acceptent d’accueillir la Promesse du lutin (veille à préparer auparavant ta Ronde si tu lui poses cette question).

Promesse

  • Un animateur prend la main gauche du lutin dans la sienne et dit : « Sophie, tu as choisi de faire ta Promesse au sein de la grande famille des lutins et la Ronde est prête à l’accueillir. Nous t’écoutons. ».
  • Le lutin, face à la Ronde, fait le salut lutin et dit son texte ou le lit (ce qui est tout aussi bien).
  • Pendant ce temps, tous les lutins qui ont fait leur Promesse saluent avec lui, pour rappeler leur engagement et le renouveler aux côtés de celui qui promet. La Ronde s’engage aussi à le soutenir.

Remise de la croix

Un animateur remet la croix de Promesse au lutin en le saluant et l’invite à saluer chaque animateur, l’aumônier, le CU (s’il est présent) et toute la Ronde (globalement).

Chant de la Promesse

Tous entonnent alors le chant de la Promesse. La fête peut continuer...

Points de réflexion

À approfondir avec le carnet de l'animateur

  • Faut-il bénir les croix de Promesse ?
  • L’aumônier doit-il être présent ?
  • Faut-il célébrer l’eucharistie ? Promettre dans une église ?

Source

  • Carnet de l'animateur lutins des GCB.