Welcome to the ScoutWiki Network

Cérémonial de la promesse louveteaux (ENF)

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

Moment fort de la vie des louveteaux, la Promesse est un engagement individuel et le "premier" "dans sa vie d'homme". La Maîtrise doit choisir un cadre grandiose et apporter d'immenses soins à la préparation et à l'exécution de cette cérémonie. Le louveteau qui prononce sa Promesse devient membre de la grande fraternité Scoute. Il doit demander l'autorisation de ses parents.Avant la cérémonie,le louveteau remet son béret à Akéla qui va coudre l'insigne dessus.

Le rassemblement se fait en demi-cercle. Akéla appelle le sizenier du louveteau :

  • Dans ta sizaine, il y a un garçon (une fille) qui désire prononcer sa Promesse. Amène-le moi...

Le louveteau arrive devant Akéla,avec son sizenier. Le sizenier salue Akéla et repart à sa place. Akéla interroge le louveteau :

  • ... que désires-tu ?
  • Prononcer ma promesse.
  • Pourquoi ?
  • Pour être un bon louveteaux et un bon éclaireur plus tard.
  • Tu ne peux prononcer ta Promesse qu'avec l'autorisation de tes parents.Va la leur demander.

Le louveteau va vers ses parents et reçoit leur autorisation. Puis il revient devant Akéla qui reprend.

  • Tu ne peux rester à la Meute sans demander aux autres Loups s'ils sont d'accord. Va voir les sizaines.

Le louveteau court alors vers la première sizaine. Le sizenier et le second étendent les bras et, avec les autres, font un cercle autour de lui.

  • On n'entre pas chez les Loups Noirs sans connaître la Devise.
  • De notre mieux.
  • Les Loups Noirs t'acceptent.Va voir les Loups Blancs.

Le louveteau court vers la deuxième sizaine qui l'encercle également.

  • On n'entre pas chez les Loups Blancs sans savoir la Loi.

Le novice récite la loi.

  • Les Loups Blancs t'acceptent.Va voir Ies Loups Gris.

Le louveteau s'avance vers la troisième sizaine qui fait la même chose:

  • On n'entre pas chez les Loups Gris sans savoir saluer.

Le louveteau salue la sizaine.

Et ainsi de suite, s'il y a d'autres sizaines. Après avoir satisfait à toutes ces épreuves, le louveteau retourne vers Akéla qui interroge la Meute.

  • Loups ! Allons-nous recevoir ce garçon (cette fille) à la Meute ?
  • Oui (yalahi),Akéla !

Akéla interroge le louveteau :

  • ...promets-tu de faire de ton mieux pour être un bon louveteau et un bon éclaireur plus tard ?
  • Confiant en ta parole, et sachant qu'à la Meute comme à la maison, tu seras un louveteau pur, franc et obéissant, nous t'invitons à prononcer ta Promesse Face à Akéla, saluant au "De Notre Mieux", le louveteau prononce sa Promesse. Les autres

loups qui ont déjà prononcé leur Promesse saluent aussi, ainsi que la Maîtrise. Akéla serre la main gauche du loup en recevant sa Promesse :

Je promet de faire de mon mieux pour être fidèle (à Dieu - ajoutent les croyants) à la France (ou à mon pays), à mes parents et à la loi des Louveteaux, pour rendre chaque jour service à quelqu'un.

Akéla lui remet alors son béret où est cousu le Loup de Promesse. Le louveteau salue Akéla, puis les autres chefs présents. Au milieu du cercle, il se retourne salue la Meute puis revient voir Akéla qui lui dit :

  • ...aujourd'hui, par ta Promesse, tu deviens le frère de tous les Louveteaux de France et du Monde. En ton honneur, la Meute va pousser le Grand Hurlement. Tu n'auras l'honneur de recevoir ce cri que deux fois dans ta vie : aujourd'hui où tu prononces ta Promesse, et le jour où, devenu Louveteau à deux étoiles, tu nous quitteras pour rejoindre les éclaireurs.

Akéla appelle le Premier Sizenier ou le sizenier du nouveau loup :

  • En l'honneur du nouveau petit frère, viens pousser le Grand Hurlement.

Akéla s'avance avec le louveteau qui vient de prononcer sa Promesse vers le Mât de Meute et salue sur ce Mât : c'est le signal du Grand Hurlement. Puis chacun retourne à sa place et l'on entonne le Chant de Promesse.