The ScoutWiki Network server was offline since Friday 26th April because of a boot problem in the host server. All services should be back to normal since Sunday 12:00 (UTC). We apologise for any inconvenience caused by the outage.

Célébrations du 1er juillet 2007 en France

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

Les célébrations du 1er juillet 2007 sont un ensemble de célébrations organisées en France le 1er juillet 2007 pour fêter le centenaire du scoutisme, un mois avant le Scouting's sunrise célébrant les cent ans du camp de Brownsea. Si officiellement, elles n'avaient lieu que dans douze villes du pays (Brest, Caen, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nice, Paris, Poitiers, Strasbourg et Toulouse), des célébrations de diverse importance ont aussi été organisées dans d'autres villes de France.

Organisation

Les célébrations étaient organisées à l'échelon national à l'initiative de la plupart des neuf mouvements de scoutisme agréés comme tels par l'État (G9), en pratique sous la direction des Scouts et guides de France : outre ceux-ci, les éclaireuses et éclaireurs israélites de France, les scouts musulmans de France, l'association des guides et scouts d'Europe, les scouts unitaires de France, les éclaireurs neutres de France et la fédération des éclaireuses et éclaireurs ont participé à leur organisation. Si les éclaireuses et éclaireurs de France avaient annoncé leur intention de ne pas participer au plan national, et si les éclaireuses et éclaireurs unionistes de France s'étaient retirés de l'organisation, des unités ou des membres individuels de ces associations ont cependant parfois participé aux célébrations.

La participation des trois associations affiliées aux ENF avait été jugée non souhaitable, tandis que les nombreuses associations de scoutisme non-agréées n'avaient pas été conviées. Cependant, des membres de ces associations ont participé à titre individuel aux célébrations, sans que personne n'y trouve à redire.

Les célébrations se sont ouvertes à 14h au plan national.

Déroulement

Paris

La pelouse du Champ de Mars couverte de scouts.

La célébration parisienne avait lieu sur le Champ de Mars, du côté de l'École Militaire. Il est impossible de donner une estimation précise du nombre de scouts présents, les uns arrivant tôt, les autres tard, et chacun restant selon ses envies ; mais le chiffre total des participants semble avoir été d'au moins 15 000, et peut-être 20 000 ou plus. Les mouvements présents étaient les scouts et guides de France, organisateurs et les plus nombreux, puis l'association des guides et scouts d'Europe, les scouts unitaires de France, les éclaireurs neutres de France, la fédération des éclaireuses et éclaireurs et les éclaireuses et éclaireurs israélites de France. Des membres de nombreux autres mouvements étaient également présents à titre personnel.

Chaque mouvement disposait d'un marabout du côté de l'École Militaire pour exposer sa pédagogie et ses activités. Tout au long du premier tiers du Champ de Mars avaient été disposés des stands sous chapiteau, mis à disposition des unités présentes, ou des associations liées au scoutisme qui avaient été invitées. Chaque stand proposait des activités aux visiteurs, ou exposait une activité particulière, à laquelle les passants étaient inviter à participer. On comptait ainsi des stands de cuisine trappeur, de froissartage, de chants, de danses folkloriques, et bien sur de très nombreux jeux enchantant petits et grands de tous les mouvements. Parmi les activités les plus populaires, une unité SGdF proposait à chacun de laisser l'empreinte de sa main enduite de peinture sur un vaste rouleau de papier ; on ne comptait plus à la fin de la journée les jeunes de tous mouvements barbouillés de peinture de la tête aux pieds ! Furent également très remarqués une tour en bois et brelages, un bateau en présentation statique sur sa remorque, plusieurs PH et plusieurs tentes dont une surélevée construite par des SGdF.

Hugues Aufray entouré des scouts qu'il a invités sur scène.

Cependant, le moment le plus intense de cet après-midi fut sans conteste la visite d'Hugues Aufray. Le célèbre interprète de Santiano s'était rendu de bon cœur à l'invitation qui lui avait été faite, malgré le fait qu'il n'ait jamais pu être scout, à son grand regret comme il l'expliqua au micro. Le but de l'opération était de constituer le plus grand orchestre du monde, ce pourquoi le chanteur invita tous les porteurs d'instruments de musique (les sifflets exclus !) à monter sur scène avec lui, avant de proposer à tout le monde de répéter une première fois Santiano. La répétition s'étant transformée en interprétation impeccable, les milliers de scouts présents chantant avec Hugues Aufray, celui-ci décida de passer directement à d'autres chants, qui furent eux aussi chantés en chœur par lui et l'assistance. Il interpréta finalement un chant composé spécialement pour le centenaire.

Plus tard dans la soirée, l'estrade fut à nouveau le centre de toutes les attentions lors de la visite de la ministre Roselyne Bachelot.

Plages du Prado à Marseille

Brest

Les Scouts bretons se sont retrouvés à Brest, pour une première journée au Parc Kennedy situé dans le centre ville, avant une veillée. Une tempête s'est abattue sur la pointe bretonne, et la veillée a été annulée, de nombreuses tentes s’envolant. Les participants ont étés répartis dans des gymnases pour dormir, et des veillées ont étés improvisées dans un esprit on ne peut plus festif. Lors de la célébration du lendemain, Le Père célébrant a délivré aux scouts ce message "La galère est inscrit dans le code génétique des Scouts", référence aux évènements climatiques. Il ajouta également que les Scouts avaient su rebondir aux aléas du temps.

Caen

Le rassemblement du centenaire s'est déroulé près du Mémorial de Caen. Près de 4000 SGdF, des SUF, des EEIF et des scouts d'Europe de toutes les branches se sont retrouvés dans une sorte de campement de type "portes ouvertes" où ils ont accueilli le grand public après avoir campé dans les environs puis mangé sur place. Au cours de l'après-midi, un festival en plein air les a rassemblés pour une grande fête commune.

Lille

La célébration lilloise avait lieu sur l'esplanade du Champ de Mars à Lille, à proximité de la citadelle.

Marseille

A Marseille, ce sont les plages du Prado qui ont été à l'honneur pour ce 1er Juillet. De 9h à 18h, on put y voir passer des SGdF, des SUF, des EEIF et des scouts d'Europe. L'ambiance musicale était assurée par le groupe Gratt'O Dep, composé de scouts et d'anciens scouts de Marseille.

Liens externes