Biologie végétale élémentaire

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Cellule végétale.jpg

Les végétaux comme tous les êtres vivants s'alimentent, respirent, transpirent, se reproduisent. A la différence des animaux ils fabriquent eux-mêmes leur propre matière organique à partir de substances chimiques simples. Les animaux pour vivre doivent consommer des matières organiques déjà existantes qui peuvent être animales ou végétales.

Afin d'illustrer cette biologie élémentaire, nous avons décidé de prendre l'arbre comme exemple de démonstration. Mais évidemment ces rappels sont valables pour l'ensemble des plantes vertes.


Alimentation

L'arbre absorbe différents éléments nutritifs de différentes manières :

  • Les extrémités de ses racines (les radicelles) captent l'eau et les minéraux (azote, phosphore, calcium, magnésium, fer, ...) dans le sol pour alimenter l'ensemble de l'arbre. La sève comme le sang humain véhicule les éléments nutritifs en passant par de minuscules canalisations. Ainsi, pour de nombreuses variétés d'arbres, c'est plus de 200 litres d'eau par jour, qui s'élèvent à plusieurs mètres du sol.
  • Les feuilles captent le gaz carbonique de l'air grâce à la photosynthèse et transforment la sève brute provenant des racines en sève enrichie qui va permettre à la plante entière de grandir et de se développer.

Photosynthèse

  • La photosynthèse permet aux plantes de fabriquer de la «matière organique». Grâce à la lumière, l'eau et le gaz carbonique elles fabriquent des «sucres» tels que la cellulose, l'amidon, le glucose...

Respiration

L'arbre comme tout autre plante respire en absorbant l'oxygène pour rejeter du gaz carbonique.

Sa respiration s'effectue principalement par les racines et les feuilles. L'intensité de sa respiration et donc de sa consommation d'oxygène, dépend de son âge, elle est maximale au début de sa vie, en période de croissance (au printemps) puis elle ralentit au fur et à mesure que son âge augmente.

Transpiration

La transpiration participe à la circulation de la sève et des éléments nutritifs qu'elle contient (eaux et sels minéraux), des racines jusqu'à la cime de l'arbre. L'eau récoltée au niveau des racines sert donc principalement à la circulation comme le cœur humain et peut s'évaporer par les stomates au niveau des feuilles.

Reproduction

Il existe 2 types de reproduction : l'une est végétative, l'autre est sexuée.

Reproduction sexuée

Elle s'effectue généralement par l'intermédiaire d'une fleur mâle et d'une autre femelle. La fleur femelle après fécondation par le pollen de la fleur mâle va donner naissance à un fruit porteur de graines. Ces graines après dissémination pourront donner naissance à un nouvel arbre. L'arbre naissant aura 50% du patrimoine génétique de l'arbre "père" et 50% du patrimoine génétique de l'arbre "mère".

Reproduction végétative

L'arbre va réussir sans fécondation à donner la vie à un autre arbre génétiquement identique. Plusieurs moyens se présentent dans la nature :

  • Certains arbres fournissent des cépées, rejets de tronc, de collet ou de souche après coupe. Ces cépées, touffes de tiges, permettent en terre de redonner naissance au même arbre.
  • D'autres fournissent des drageons, rejets de racines peu profondes. Ils poussent particulièrement vite car ils profitent du système radiculaire d'un arbre adulte.
  • Enfin, le marcottage permet à l'homme en plantant en terre une branche bien choisie d'un arbre adulte de donner des racines et de démarrer une pousse.


Cet article peut aider à préparer certains badges.