Bien manger au camp

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ce n'est pas parce que le scout doit se débrouiller dans la nature, qu'il doit se laisser aller et se contenter d'un nourriture peu variée. Pour que les apports nutritionnels soient équilibrés, il faut que chacun des groupes suivants soit représentés au moins une fois dans les menus :

  1. Le lait et les laitages : il faut en consommer au moins un demi-litre par jour sous diverses formes (yaourts, lait chocolaté, fromages). Le lait est essentiel pour son apport en calcium indispensable à la solidité des os.
  2. Les féculents et les farineux : ce sont les réservoirs de "sucre lent" pour les efforts physiques tout au long de la journée. Il ne faut pas en abuser, une suralimentation en pain, pomme de terre, riz ou pâtes est l'exemple typique d'une alimentation peu variée.
  3. Les fruits et légumes : ils sont pleins de vitamines et de fibres. En manger souvent.
  4. La viande, le poisson, les œufs : ce sont les protéines nécessaires pour avoir un corps bien construit. Il en faut tous les jours mais pas à tous les repas, avec de la variété, du poisson au moins une fois par semaine et pas plus de 2 œufs par semaine.
  5. Les matières grasses : si elles apportent aussi de l'énergie et des vitamines, mieux vaut ne pas abuser de celles-ci : beurre, crème fraiche ...

Bien manger, cela passe aussi par :

  • Boire suffisamment (au moins 1 litre d'eau par jour, beaucoup plus si nécessaire l'été)
  • Prendre un bon petit-déjeuner
  • Manger au calme et bien assis (d'où l'importance d'une bonne table)
  • Prendre le temps de bien mâcher, profiter de ce moment convivial
  • Éviter les sucreries
  • Ne pas grignoter entre les repas


Cet article peut aider à préparer certains badges.