The ScoutWiki Network server was upgraded on November 20th, 2019. The maintenance is now over. Please inform us in Slack or via email support@scoutwiki.org if you encounter any unexpected errors – it's possible the upgrade has missed something. Thanks and happy scoutwiki'ng!

Badge SUF éclaireur de pionnier

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pour les articles homonymes, voir Pionnier Disambig.svg


Pionnier
Pionnier
Éclaireurs (SUF) Éclaireurs (SUF)

En usage dans :
Scouts unitaires de France Scouts unitaires de France

Le badge de pionnier est un badge de spécialisation pour les éclaireurs des Scouts Unitaires de France.

Le slogan du badge est : Ton goût pour le travaille du bois, ta connaissance des arbres, tes compétences en froissartage font de toi un maître d’œuvre des constructions de troupe les plus audacieuses. Tu veilles à bien former d'autres scouts afin qu'ils prennent une part active à ces projets.

Pour trouver des activités et des techniques pour ce label, ne pas hésiter à consulter la page : Badge pionnier

Compétences à acquérir pour obtenir le badge :

  • Tu constitues une trousse d’entretien pour le matériel de froissartage de la patrouille et tu apportes les soins nécessaires aux outils : redressement, graissage, aiguisage, emmanchage…
  • Tu reconnais les principaux arbres que l’on trouve en France et tu connais leurs qualités pour la construction (souplesse, densité, résistance à l’humidité, résistance, flottabilité…)
  • Tu sais organiser des coupes d’arbres avec discernement. En camp, tu présentes à la troupe, avant les installations, les espèces et les zones pour lesquelles l’abattage est utile et autorisé. Tu te fais aider du propriétaire ou d’un garde-forestier.
  • Tu utilises sans gâchis la totalité des ressources que te fournit un arbre : tronc et grosses branches pour les bancs et les perches, petites branches pour les claies et entrelacs, feuillage…
  • Tu sais abattre à la hachette un arbre de 15 cm de diamètre dans une direction donnée, l’ébrancher, le scier, parer la souche, parer les bûches, les fagots, faire disparaître toute trace de ta coupe. Même chose pour un arbre plus gros, à la scie, en respectant les consignes de sécurité.
  • Tu utilises et maîtrises les brelages droits et croisés, la tête de bigue.
  • Tu assembles par méplat, enfourchement, tenons et mortaises, mi-bois, queue d’aronde, avec trois pièces d’angle, contreventement.
  • Tu fixes les assemblages par chevilles et coins en bois ou par tiges filetées pour les grosses constructions.
  • Tu réalises des installations sans ficelle.
  • Tu sais fendre du bois à l’aide de coins, afin de l’utiliser dans les installations.
  • Tu maîtrises les techniques d’équarrissage et d’épointage.
  • Tu utilises les différentes techniques d’ancrage de pieux et de piquets.
  • Tu utilises le clayonnage mobile, fixe, tressé (entrelacs).
  • Tu réalises, seul ou avec d’autres éclaireurs que tu diriges, un chef d’oeuvre de pionniérisme utile à la troupe : mât, pont, tour, salle à manger, coin veillée, autel, parcours hébert... Tu maîtrises autant la technique pour les grandes installations que pour le froissartage de précision (chaise, porte-étendard, pupitre de lecture…)
  • Tu réalises un P.H. et connais deux ou trois trucs pour améliorer l’esthétique des constructions.
  • Tu es capable d’enseigner toutes les techniques citées ci-dessus à un autre éclaireur de la troupe.
  • Au choix :[1]
    • Construire un pilotis lacustre
    • Construire un canoë démontable
    • Constuire un radeau de patrouille

Anciennes versions

1992

Liens internes



Notes et références


  1. épreuve uniquement présente dans Azimut (2006) et pas sur le Kr@al