Badge SUF éclaireur de cuisinier

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le badge de cuisinier est un badge de spécialisation pour les éclaireurs des Scouts Unitaires de France.

Le slogan du badge est : Tenir un budget d'intendance, organiser des menus construire un four en pierre et préparer le festin de camp : tout cela n'a plus de secret pour le cuistot.

Pour trouver des activités et des techniques pour ce label, ne pas hésiter à consulter la page : Badge cuisinier

Compétences à acquérir pour obtenir le badge :

  • Tu allumes et entretiens un feu par n’importe quel temps, qu’il pleuve, qu’il vente ou neige.
  • Tu connais et sais repérer cinq bons bois de chauffage : charme, hêtre, chêne, érable, frêne ...
  • Tu organises l’installation du coin cuisine de la patrouille au camp : foyers, four, table de travail et de rangement, vaisselier.
  • Tu prépares et entretiens le matériel nécessaire pour réaliser de la bonne cuisine au camp : poêles, moules, cuillères, louches, fouet.. Ta patrouille possède une trousse avec huile, vinaigre, sel, poivre, piments, épices, farine… pour agrémenter l’ordinaire.
  • Tu possèdes un carnet de recettes que tu complètes au fur et à mesure. Tu t’entraînes à la maison... ça peut aider.
  • Tu sais établir des menus pour une semaine en fonction d’un budget précis tout en proscrivant au maximum les conserves.
  • Tu sais faire des menus lors d’activités particulières (marche en montagne, raids, activités par temps très chaud).
  • Tu connais 10 sauces et assaisonnements capables d’agrémenter l’ordinaire et les dévoiles pendant le camp.
  • Tu connais 2 ou 3 recettes te permettant de réutiliser des restes non périssables.
  • Tu cuisines dans les meilleures conditions d’hygiène : lavage des mains avant préparation des repas, stockage et conservation des aliments, évacuation régulière des poubelles.
  • Tu assures, à la satisfaction de tous, pendant une semaine au camp, ou quatre week-ends, l’intendance et la cuisine de patrouille. Tu te fais aider par un novice pour lui apprendre le métier.
  • Tu fais un repas trappeur.
  • Tu réalises un chef d’oeuvre culinaire pour toute la patrouille : aligot, poulet basquaise, paella, couscous, lapin chasseur, plat régional...
  • Tu es l’organisateur du festin de fin de camp (intendance, budget, préparation, service).
  • Tu confectionnes un four et y fais cuire une pâtisserie pour la patrouille.

Anciennes versions

1992

  • Tu sais allumer et entretenir un feu par n'importe quel temps, qu'il pleuve, vente ou neige. Tu connais quatre bons bois de chauffage : charme, hêtre, chêne, érable ou frêne...
  • Tu organises l'installation du coin cuisine de la patrouille au camp : foyer, four, table de travail et de rangement, vaisselier.
  • Tu prépares et entretiens le matériel nécessaire pour réaliser de la bonne cuisine au camp : poêles, moules, cuillères, louches, fouet... Ta patrouille possède une petite malle avec huile, vinaigre, sel, poivre, piments, épices, farine... pour agrémenter l'ordinaire.
  • Tu assures, à la satisfaction de tous, pendant une semaine au camp, ou quatre week-ends, l'intendance et la cuisine de patrouille. Tu te fais aider par un novice pour lui apprendre le métier.
  • Tu fais un repas individuel sans ustensile de cuisine : viande ou œufs, pain, pomme de terre.
  • Tu réalises un chef d'œuvre culinaire à la grande satisfaction de toute la patrouille : aligot, poulet basquaise, paëlla, couscous, lapin chasseur, plat régional... avec l'aide d'un marmiton.
  • Tu possèdes un carnet de recettes que tu complètes au fur et à mesure. Tu t'entraines à la maison... ça peut aider.
  • Tu veilles toujours à la propreté et à la présentation de tes réalisations.
  • Tu sais établir des menus pour une semaine en fonction d'un budget précis tout en proscrivant au maximum les conserves.

Liens internes