The ScoutWiki Network server was upgraded on June 3rd, 2020. We're currently seeing some problems with long page loads on certain pages (for example Recent changes on large wikies). Sorry for the inconvenience!

Badge SDF éclaireur de botaniste

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ancienne badge des Scouts de France classée en 1934 dans la catégorie « Observation et étude de la nature » (cercle bleu foncé).

Texte de 1934

  1. Présenter un herbier entièrement préparé par soi-même, et contenant au moins 80 plantes différentes dont 30 feuilles d'arbres ou d'arbustes, classées de étiquetées par famille, avec indication des noms français et latins, des lieux, dates, et nature du terrain de récolte, et des caractères botaniques. Posséder des notions précises sur l'utilité économique et médicinale de ces plantes. Ce choix devra comprendre au moins 20 plantes alimentaires, industrielles, tinctoriales ou médicinales,
    Savoir préserver son herbier des insectes et des moisissures.
    Savoir presser les plantes en fleurs, de manière à conserver les coloris des fleurs et des feuilles. Établir des parallèles distinctifs entre les espèces se ressemblant (pour les arbres et les arbustes surtout), au point de vue scout.
  2. Faire la description d’une espèce déterminée, cultivée ou récoltée par soi-même depuis la semence jusqu’à la récolte des graines avec collection en herbier du végétal aux différents stades de développement, et étude anatomique sommaire à la loupe des organes de la plante, avec dessins a l'appui. Connaître le développement des divers organes (racine, tige, feuilles, fruits).
  3. Connaitre la différence entre la fonction chlorophyllienne et la respiration.
    Connaître l'influence sur les plantes du Géotropisme et Phototropisme.
    Faire une expérience démontrant un de ces phénomènes, puis une autre expérience démontrant la marche de la sève dans la tige, ou l’évaporation produite par les feuilles.
  4. Reconnaître dans la nature toutes les plantes médicinales de son herbier.
  5. Savoir reconnaitre dans la nature les principales plantes vénéneuses (plantes herbacées, fruits sauvages, champignons). Savoir en indiquer les caractères à des scouts non botanistes.

Liens internes