Welcome to the ScoutWiki Network

Au 31 du mois d'août

De Scoutopedia
(Redirigé depuis Au 31 du mois d'Août)
Aller à : navigation, rechercher
Ce chant célèbre les victoires du corsaire français Robert Surcouf (1773 - 1827), notamment la prise du "Kent" par la "Confiance" dans le Golfe du Bengale, le 31 août 1800. Cette chanson était très populaire sur les côtes françaises, peut-être à cause de son caractère anti-anglais. Dans la marine à voile, elle a été utilisée à bord pour virer au cabestan.

De nombreuses versions ont été recueillies depuis la fin du XIXe siècle, qui ne différent que par quelques mots. L'air général est toujours le même, mais 2 variantes à la version ci-dessous sont à noter. Le plus souvent, les 2 premiers vers sont bissés ensemble. D'autre part, les interprétations traditionnelles n'ont pas de refrain et la strophe si populaire "Buvons un coup..." est alors chanté comme dernier couplet.

Certains ont pour coutume de se prendre par les épaules et de se balancer en rythme au moment du refrain. Enfin, il est curieux que certains classent le 31 du mois d'Août parmi les chants paillards (ou à boire), tandis que d'autres le présentent comme une chanson pour enfants (en remplaçant le mot de Cambronne par "zut" !)
Accès direct aux couplets
Refrain — Couplets : 123 • 4 • 5 • 6 • 7


1er couplet

Au trente-et-un du mois d’août (bis)
Nous vîmes venir sous l'vent à nous (bis)
Une frégate d’Angleterre
Qui fendait la mer et les flots
C’était pour attaquer Bordeaux !



Refrain

Buvons un coup, mon ami(e),
Buvons en deux,
À la santé des amoureux !
À la santé du Roi de France,
Et merde pour le roi d’Angleterre
Qui nous a déclaré la guerre !




2e couplet

Le commandant du bâtiment (bis)
Fit appeler son lieutenant (bis)
« Lieutenant te sens-tu capable,
Dis-moi te sens-tu-z-assez fort
Pour prendre l’Anglais à son bord ? »


Refrain

3e couplet

Le lieutenant, fier-z-et hardi (bis)
Lui répondit : « Capitain’-z-oui
Faites branle-bas à l’équipage
Nous allons hisser pavillon
Qui rest’ra haut, nous le jurons ! »


Refrain

4e couplet

Le maître donne un coup d'sifflet (bis)
En haut larguez les perroquets (bis)
Largue les ris et vent arrière
Laisse porter jusqu'à son bord,
Pour voir qui sera le plus fort ! »


Refrain

5e couplet

Vire lof pour lof en arrivant (bis)
Je l’abordions par son avant (bis)
A coups de haches et de grenades,
De pics, de sabre et mousquetons,
En trois cinq sec je l’arrimions !



Refrain

6e couplet

Que dira-t-on du grand rafiot (bis)
A Brest, à Londres, et à Bordeaux (bis)
Qu’a laissé prend’ son équipages
Par un corsaire de six canons
Lui qu’en avait trente et si bons !


Refrain

7e couplet

Buvons un coup, buvons en deux,
À la santé des amoureux !
À la santé des vins de France,
À qui nous devons le succès
D'être vainqueurs sur les anglais !


Refrain



Au 31 du mois d'août
Auteur(s) Chant traditionnel
Écrit en début du XIX° siècle
Licence

Domaine public car l'auteur est mort (les auteurs sont morts) depuis plus de 70 ans*.

Écouter Sound.svg

Variantes

Exemple de variante du 1er couplet :

Le trente-et-un du mois d’août
Nous aperçumes sous l'vent à nous
Une frégate d’Angleterre
Qui fendait la mer et les flots
C’était pour aller à Bordeaux !

Liens internes

Ce chant a notamment été publié dans :


Liens externes

La partition du 31 du mois d'Août sur le site www.partitionsdechansons.com