Welcome to the ScoutWiki Network

André Galerne

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
André Galerne
André Galerne à son bureau en 1956
André Galerne à son bureau en 1956
Spéléologue
1er octobre 1926 · 6 mai 2008

Célébrité

Célébrité.

Personnalité éclaireurs de France

Éclaireurs de France.

Personnalité française

France.

André Galerne, né le 1er octobre 1926 à Paris et mort le 6 mai 2008 à Scottsdale (Arizona), était un plongeur et un pionnier dans les travaux sous-marins.

Etudiant à l'École technique d'aéronautique et de construction automobile, il ne put les terminer pour cause de Seconde Guerre Mondiale. En 1943, il découvre la plongée sous-marine grâce à un essai du scaphandre Le Prieur dans la piscine des Tourelles.

Il rejoint la Croix-Rouge puis la Résistance. En aout 1944, lors de l'attaque d'un convoi allemand, il est conduit devant le peloton d'exécution mais s'échappe miraculeusement avec deux autres.

À la Libération, il découvre (ou redécouvre ?) alors le scoutisme avec les Éclaireurs de France du Clan de La Pérouse, dont la spécialité est le kayak et qui regroupe les jeunes à partir de 16 ans. Totémisé Héron Braillard, il avoue que cette opportunité a modifié le cours de sa vie au moment où il était sur le point de « faire de grosses bétises ».

En 1946, il crée son propre clan, auquel il donne le nom de Claude Sommer, un jeune copain résistant exécuté par les allemands. Il choisit comme spécialité la spéléologie. Toujours à la recherche d'argent, la fabrication de matériels divers est la principale source de revenus du clan : échelles, mâts d'escalade, treuils, lampes frontales, qui sont vendus à d'autres groupes spéléos. Ces fabrications servent à financer les activités du clan, ainsi que les cotisations de ceux qui ne peuvent pas payer, les étudiants.

Mais au cours des explorations, le clan est souvent arrêté par des plans d'eau, ce qui les amène à se procurer du matériel de plongée pour pouvoir éventuellement franchir des siphons. Pour les besoins de la reuvue EDF Le Routier, il rencontre le futur commandant Cousteau et embarquera en 1952 sur la Calypso.

Pour s'entraîner, le clan commence à plonger en mer, et petit à petit, glisse de la spéléologie vers la plongée sous-marine de façon presque exclusive. Toujours à la recherche d'argent, le clan effectue quelques travaux rémunérés, quand arrive un « vrai » travail à l'automne 1951 : à la demande d'EDF, le clan Sommer est sollicité pour effectuer une intervention sur le chantier d'un barrage hydroélectrique, au lac d'Issarlès.

Quatre éclaireurs réalisent le travail, à la satisfaction d'EDF. André Galerne est bien sûr de ceux-là.


Il fonde alors la SOGETRAM qui devient très vite une référence dans le monde de la plongée industrielle.

Il était Chevalier de la Légion d’Honneur et avait reçu de multiples récompenses dans de nombreux pays et notamment aux États-Unis.