The ScoutWiki Network server was offline since Friday 26th April because of a boot problem in the host server. All services should be back to normal since Sunday 12:00 (UTC). We apologise for any inconvenience caused by the outage.

Amis des scouts

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Amis des scouts

Amis des scouts

Fondateur :
Fondée en : 1928
Contact
Siège social :
Contact :
E-mail :

Groupement de sympathisants SDF

Fondés en juin 1928, les Amis des scouts (ADS), ou Membres bienfaiteurs de l'association des Scouts de France, regroupaient essentiellement des parents et des sympathisants des SDF. Ils avaient donc pour but d'aider le mouvement scout socialement, financièrement et moralement, fonctionnant au plan local de façon plus active que Comité protecteur national. Ils étaient groupés au sein des SDF en comités de province, de district ou de groupe.

Les Amis des guides étaient l'association équivalente pour les Guides de France. Elles fusionnent vers 1945 pour former les Amis des scouts et des guides (ADSG).

Rôle

Un tract datant de la fin des années 1930 peut illustrer les diverses missions des comités d'Amis des Scouts.

Carte de membre

« Vous avez mille moyens de nous aider !
Vos capacités professionnelles aideront un garçon à préparer un brevet de spécialité (mécanicien, menuisier, électricien, dessinateur, etc., il y a 100 brevets les plus divers) et vos conseils le guideront dans le choix de son métier.
Artisans, industriels, chefs de services qui cherchez des ouvriers ou des collaborateurs, faites appel à des scouts.
Officiers, apprenez-nous la topographie. Sportifs, devenez des moniteurs d'éducation physique.
Médecins, infirmières, assistantes sociales, apportez votre collaboration à nos services médicaux, à nos cours de secourisme, aidez-nous à instruire nos garçons et quelquefois à tirer leurs familles d'embarras.
Journalistes, avocats, intellectuels, faites-nous connaître, écrivez, parlez du mouvement scout.
Qui que vous soyez, aidez-nous à trouver un local, un terrain de camp, des arbres à abattre.
Si vous avez une voiture, mettez-la à notre disposition pour les départs au camp.
Pour équiper une unité scoute en matériel, pour aider des garçons à partir au camp, aidez-nous financièrement selon vos ressources. Venez à nos fêtes, lisez nos revues, achetez nos livres, notre calendrier, parlez du scoutisme à vos relations qui l'ignorent ou le jugent mal. »

Fonctionnement

Statuts et règlement

L'existence et le fonctionnement des Amis des scouts est définit notamment dans le règlement général de 1935, à travers la constitution de comités et de sous-comités.

« [...] le Conseil d'Administration et le Président du Conseil peuvent déléguer leurs pouvoirs aux Commissaires de Province ou de District. [...] Les mêmes pouvoirs peuvent être également délégués à des Groupements dont la constitution régulière, autorisée par l'article 12 des Statuts, est approuvée par le Conseil, et auprès desquels les Commissaires sont ses représentants.
Ces groupements sont appelés Comités et Sous-Comités. On réservera le nom de Comités aux groupements de membres bienfaiteurs dont le but est de collaborer avec les Commissaires de Province et de District, et le nom de Sous-Comités aux groupements de membres bienfaiteurs dont le seul but est d'aider spécialement un ou plusieurs groupes d'une même localité. [...]
Les membres bienfaiteurs de l'Association, dont l'existence légale est reconnue par l'article 2 des Statuts, prennent tous, à quelque catégorie qu'ils appartiennent, le nom d’Ami des Scouts et ont droit aux insignes prévus par ce même article. »

Il est encore préciser que ces comités ne doivent pas « s'immiscer dans la pratique, la technique et la discipline du scoutisme. »

Les comités sont constitués par un commissaire, dont il est membre de droit et où il représente le président du Conseil d'administration des SDF. Les commissaires peuvent être présidents de leurs comités (mais pas trésorier). Les aumôniers sont également membres de droit des comités ou sous-comités où ils exercent le contrôle religieux.

Revues

Une revue intitulée Les Amis des scouts est lancée en 1939 avec 4 numéros par an. Elle est confiée à André Cruiziat, ACNR.

Différents titres se succèderont :

  • L’Ami des scouts, n°1 février 1939 jusqu'au n°24 en 1944
  • L’Ami des scouts et des guides, n°1 en oct. 1946
  • S’il plait à Dieu Toujours (années 1950)

Membres des SDF sans être scouts

Selon Louis Fontaine dans La Mémoire du Scoutisme, « cette association n'était pas intégrée dans le Mouvement au titre du scoutisme et ses membres n'ayant jamais pratiqués la méthode ne pouvaient être considérés comme scouts ni admis à prononcer leur promesse. » S'ils ne sont pas systématiquement scouts, ils sont néanmoins membres de l'association des SDF.

Un prospectus datant de l'Occupation présente les Amis des scouts, ainsi que les Amitiés scoutes (il faut bien les distinguer malgré l’ambiguïté volontaire des 2 noms).

« Ainsi rassemblés, les « Amis des Scouts » sont authentiquement membres de l'Association et contribuent efficacement à son développement : ils ont droit au port d'un insigne où figure la croix scoute.
Certains Amis des Scouts participent à la vie administrative des unités : ce sont les Vice-Présidents, Secrétaires et Trésoriers des Sous-Comités de Groupes.
Avoir vu le Scoutisme à l’œuvre encourage souvent les Amis des Scouts. Tel médecin devient médecin de groupe, tel Ami des Scouts décide de faire sa promesse, se fait inscrire à une session d'informations, suit un camp d'entraînement, devient chef. Telle jeune fille devient cheftaine.
[...]
Les « Amitiés Scoutes » réunissent les adultes scouts décidés à s'entr'aider pour vivre intégralement leur loi et leur idéal dans leur foyer, leur métier et leur ville, et pour faire rayonner dans tous les domaines où leur devoir d'état les place et leur permet d'agir. »

Postérité

André Cruiziat va utiliser ses responsabilités au QG vis-à-vis des Amis des scouts (groupement de bienfaiteurs) pour lancer durant l'Occupation les Amitiés scoutes, tentative de 4e branche destinée aux anciens de la Route, soit seuls, soit en foyer. Ces Amitiés scoutes deviendront Vie nouvelle en 1947 et s'éloigneront du mouvement.

En 1960, les délégations Scouts et Guides succèdent aux ADSG, pour répondre plus directement aux demandes des mouvements. Elles perdureront jusqu'en 1980, malgré la création de SDF-Service en 1974 pour les seuls SDF.

Également en 1961, Louis Faure, déçu par l'orientation progressiste des Amitiés scoutes, lance pour les anciens les Amitiés de France : il en sera le président jusqu'à ce qu'il soit démissionné en 1976.

Sources