Welcome to the ScoutWiki Network

Affiliation

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

L'affiliation désigne la reconnaissance d'une unité (et parfois d'un groupe local simultanément) par l'autorité compétente d'un mouvement scout. Les conditions et les modalités sont assez semblables dans les principaux mouvements. Cette affiliation était importante notamment durant les premières années du mouvement scout, quand de nombreuses troupes se créèrent sans être rattachées à un mouvement national pendant quelque temps.

À noter que sur les étendards des Scouts de France et des Guides de France notamment, l'année qui était inscrite était l'année d'affiliation et non l'année de création. Le terme a été utilisé en Belgique dans le même sens.


De même, l'affiliation est importante quand une unité change de mouvement: transferts entre Scouts d'Europe et Scouts de France par exemple. On parle également d'affiliation quand l'OMMS ou l'AMGE reconnait une organisation scoute nationale.

Conditions - Effets

Voici les conditions nécessaires pour l’affiliation chez les Éclaireurs unionistes de France (EUF) en 1945 :

« — Pour qu’une unité puisse être affiliée, il faut : qu’elle soit rattachée à une Institution locale qui réponde de son fonctionnement, avec toutes garanties de stabilité ;
qu’elle ait l’effectif minimum prévu aux règles 137, 140, 148, et fonctionne de façon satisfaisante depuis au moins trois mois, sauf exception motivée par le C.Pr. (Commissaire de Province) ;
qu’elle soit placée sous la direction d’un chef expérimenté, assisté autant que possible d’un ou plusieurs adjoints. »

(Règle 202 du Coutumier unioniste, 3e édition, 1945.)

Dans son édition de 1932, le règlement des Guides de France semble moins précis.

« Une compagnie n'est reconnue officiellement que lorsqu'elle a fonctionné un certain temps à la satisfaction de la Commissaire qui fait parvenir, par la voie hiérarchique, la feuille d'affiliation portant le n° de la Compagnie. Le droit d'affiliation est fixé à 10 francs (formulaire, p. 194).
C'est seulement après que l'affiliation a été ratifiée par le Comité Directeur que la Compagnie peut avoir les bandes d'épaules, l'étendard et le sceau de Compagnie. »

L'extrait suivant définit les droits et devoirs que comporte l’affiliation chez les EUF.

« — L’affiliation a pour objet de conférer à l’unité et à ses membres les droits suivants :
acheter et porter les insignes du Mouvement (pour les membre ayant fait leur promesse) ;
jouir du titre d’« éclaireur unioniste » et de tous les avantages qui y sont attachés (carte de membre) ;
participer à la vie du mouvement, et en particulier aux manifestations provinciales et nationales du Mouvement ;
élire des délégués à l’Assemblée générale du Mouvement et se faire représenter au Conseil provincial et au Conseil national des chefs.
L’affiliation impose les devoirs suivants :
faire partout honneur au bon renom et aux traditions des éclaireurs unionistes de France ;
se soumettre aux diverses règles du Mouvement, aux directives et au contrôle des commissaires ; en particulier, envoyer un rapport annuel au S.N. ;
prendre sa part des dépenses entrainées par l’organisation provinciale et nationale du Mouvement. »

Procédure

Après une période de fonctionnement officieux (quelques mois à 1 ou 2 ans) la nouvelle unité reçoit à titre officiel sa dénomination ou son numéro. La décision est signée suivant les époques par une autorité nationale de l'association : "Chef scout", le Commissaire Général, le Délégué etc.

Longtemps, le résumé de l'affiliation fut publié dans la revue officielle du mouvement. Pour les Scouts de France, on avait une mention du type : XXXe Paris, noms du chef de troupe et de l’aumônier, rattachement au district, date.

À coté du plan administratif, l'affiliation donnait lieu à une cérémonie spécifique où assistaient le commissaire de district et parfois le commissaire provincial ou son adjoint, les autorités parentales, les amis des scouts, le clergé, la municipalité etc.

Liens internes