Étrave 24

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Étrave 24
Pas d'image pour ce bateau actuellement.
En télécharger une
Caractéristiques
Gréement : Ketch
Voiles :
Équipage : 6 personnes
Longueur hors-tout : 7m 60
Longueur de coque :
Maître bau :
(largeur max.)
Poids :
Tirant d'eau :
Sans dérive :
Déplacement :
Tonnage :
Tirant d'air :
(hauteur sur l'eau)
Surface de voilure :
Moteur :
Vitesse :
Construction
Architecte :
Constructeur : Stratimer
Année : 1974
Coque en : polyester stratifié

L’Étrave 24 est une classe de bateaux prévue entre autres pour la pratique du scoutisme marin, créée par les chantiers Stratimer en 1974[1] à la demande d'une fédération d'associations intitulé «Association Étrave», comprenant notamment les scouts de France. Contrairement à d'autres modèles de bateaux prévus pour être utilisés par les scouts marins, l'Étrave 24 est un croiseur côtier, conçu pour pouvoir effectuer des croisières de plusieurs jours sans débarquer. Il tire son nom de l'association ayant commandé sa construction (Étrave) et de sa longueur (24 pieds). Les SDF le destinaient à une utilisation par les Marins (14 à 16 ans) et non par les Mousses (12 à 14 ans).

L'Étrave 24 se présente comme un ketch de 7m 60 (soit 24,9 pieds) à cockpit central, à coque en polyester stratifié. Il dispose de 6 couchettes dans le cockpit.

Suite à des problèmes avec le premier chantier chargé de la fabrication, celle-ci avait été transférée à un autre chantier, plus spécialisé dans la construction de caravanes. Ce bateau présentait une construction un peu légère, avec notamment un important défaut récurrent au niveau de la jonction de la coque et du pont, constituée d'une simple double lèvre rivetée. La plupart des unités ont subi d'importantes réparations à ce niveau. Une fois ce défaut corrigé, ces embarcations se sont révélées particulièrement adapté au projet de la tranche d'âge 14-18 ans. 3 flottilles ont été largement exploitées : Lorient, Le Conquet et la base nationale marine, et Saint Malo.

L'habitabilité du navire permettait la vie a bord à une équipe de 6 jeunes avec un large cockpit pour les manœuvres et particulièrement sécurisé du fait de sa profondeur et de son vide vite automatique. ce navire ne permettait pas de prévoir des navigations en flottille sur des caps au près serré qui posait souvent des soucis au Patron de Flottille pour programmer leur itinéraire. Le navire en revanche était très marin à la condition d'être chargé de tout ces équipiers car sinon il piquait du nez en sous charge dans la vague. En effet sa ligne de flottabilité prenait en compte le poids de l'équipage, positionné très à l’arrière du centre équilibre du navire. Pour les manœuvres d'homme à la mer le gréement ketch nécessitait une formation adapté.


Cet article peut aider à préparer certains badges.

Notes et références


  1. À vérifier.