Éclaireuses et éclaireurs de Côte d'Ivoire

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Éclaireuses et éclaireurs de Côte d'Ivoire

Éclaireuses et éclaireurs de Côte d'Ivoire


Fondation : 1997 EEDCI
Disparition : {{{disparition}}}
Fondateurs :
Président :
Commissaire général : André Koudouho Gueya
Commissaire Général Scout: {{{commissairescout}}}
Commissaire Générale Guide: {{{commissaireguide}}}
Siège :
Site web : www.eedci.org (en construction)
E-mail : {{{mail}}}
Effectifs : 2860 membres.
Effectifs : {{{effectif jeunes}}} jeunes.
{{{effectif responsables}}} responsables.

mouvement aconfessionnel

Mouvement aconfessionnel.
Organisation mondiale du mouvement scout Organisation mondiale du mouvement scout
Conseil des protestants dans le guidisme et le scoutisme Conseil des protestants dans le guidisme et le scoutisme

L'Association des Éclaireuses et Éclaireurs de Côte d’Ivoire (EEDCI) est membre de la Fédération ivoirienne du scoutisme.

Elle est issue des groupes fondés par les Eclaireurs de France à partir des années 1930 et elle entretient toujours un partenariat avec les Éclaireuses et Éclaireurs de France. Ils font aussi partie du Conseil des protestants dans le guidisme et le scoutisme.

Histoire

Le Mouvement Scout fut introduit en Côte d'Ivoire, en 1937, sous l'impulsion du Révérend Père Paul Rey. II avait pour objectif, la conversion des Ivoiriens au catholicisme. La première Troupe fut lancée à la Paroisse Sainte Jeanne d'Arc de Treichville avec 24 garçons. Cette première expérience ayant réussi, le Révérend Père Paul Rey va décider d'étendre le Mouvement sur l'ensemble du territoire national. A cet effet, des camps de perfectionnement seront organisés à l’intention des jeunes chefs venus des différentes paroisses, entre autres Abidjan, Abengourou, Bouaké, Gagnoa afin de parfaire leurs connaissances scoutes. Un de ces jeunes chefs, Achy Paul (Renard Raisonneur), après avoir réussi à son concours de sélection, entre à l'école William Ponty au Sénégal. II adhère à l’Association aconfessionelle du Scoutisme français les Eclaireurs de France (E.D.F.) à Dakar, et sera encouragé par Ouezzin COULIBALY alors professeur à l'Ecole Normale de William Ponty au Sénégal, et membres des E.D.F, qui lui recommande la création d'une association de Scoutisme aconfessionelle en Côte d'Ivoire dès son retour. C'est ce qu’il fit après les études.

En 1942 Achy Paul crée un groupe de l'Association des Eclaireurs de France, avec le concours de certains scouts catholiques reconvertis, tels qu’OFFOUMOU Yapo Leonard (Aigle Intrépide), et des amis comme VANGA Aka Nwozan, BAMBA Vassindou. Achy Paul sera muté successivement à Dabakala (au nord de la Côte d'Ivoire) et a Boudépé (90 Km d'Abidjan). Profitant du cadre scolaire, il développe le scoutisme dans ces Régions. L'association va prendre son envol pour donner naissance à l'Association Laïque du Scoutisme ivoirien. Après la deuxième guerre mondiale, le Mouvement va s'étendre sur tout le territoire national et adhérer à un regroupement des Associations Laïques du Scoutisme Africain dénommé Éclaireurs d'Afrique (E.D.A.).

Apres les indépendances, l'association des E.D.A. en Côte d'Ivoire va donner naissance à l'Association des Éclaireurs de Cote d'Ivoire (E.D.C.I.). En 1961, celle-ci reçoit son récépissé de reconnaissance du Ministère de la Jeunesse et des Sports de la République de Côte d'Ivoire, nouvellement indépendante. Son programme éducatif restera toujours lié à celui des Éclaireurs de France, à travers les documents produits par ceux-ci et surtout à partir des contenus proposés pendant les Camps Africains de Formation (C.A.F.). Les responsables sortis de ces camps proposent un éventail d'activités à leurs unités. Les buts et objectifs éducatifs ne sont pas définis et connus des chefs d'unité. Le gros du programme est axé sur l'animation et des activités de secourisme et des services paramilitaires.

Apres la rupture des Éclaireurs de Cote d'Ivoire avec le CAMEL (Collège Africaine et Malgache des Éclaireurs Laïcs) en 1967, plus rien n'a été proposé. II a fallu attendre le 1er Camp Badge de Bois à Bouaké, en 1972, organisé par le Bureau Ivoirien du Scoutisme avec les programmes français. Après ce camp, les formateurs sauront comprendre la nécessité d'adapter le contenu du programme à la réalité ivoirienne. II a été question d'un programme éducatif national en 1990 à Bingerville, sous l'égide de la Fédération Ivoirienne du Scoutisme. Une esquisse du programme sera élaborée, avec l’aide du Bureau Mondial du Scoutisme - Région Afrique de l'OMMS.

L'Association des E.D.C.I. est devenue ensuite "E.E.D.C.I." (Éclaireuses et Éclaireurs de Cote d'Ivoire) - à la faveur de l'Assemblée Générale de 1997.

Les 4 branches

Les EEDCI sont répartis en quatre tranches d'âges mixtes.

  • La branche jaune, 42% des effectifs, de 6 à 12 ans : les louvettes et les louveteaux
  • La branche verte, de 12 à 15 ans : les éclaireuses et éclaireurs
  • la branche orange, de 15 à 18 ans : les raiders
  • la branche rouge, 17% des effectifs, pour les plus de 18 ans : les routières et routies

Organisation de la branche jaune

La Meute regroupe les enfants âgés de 06 à 12 ans repartis en quatre Sizaines mixtes de six Louveteaux et Louvettes chacune.

La Meute est encadrée par un Chef de Meute (CM - Akela), du Chef de Meute Adjoint (CMA - Bagheera) et d’un à deux Assistant Chef de Meute (ACM - Baloo).

Le plus jeune louveteau ou louvette de la meute est surnommé Mowgli jusqu'à ce qu'un plus jeune prenne ce nom.

La pédagogie est basée sur le livre de la jungle, avec comme étape de progression la promesse, la 1ère étoile puis la 2nde étoile.


Organisation de la branche verte

La Troupe regroupe les pré-adolescents âgés de 12 à 15 ans repartis en quatre Patrouilles mixtes de huit éclaireurs et éclaireuses chacune.

La Troupe est encadrée par la Maîtrise de la Troupe, structure de direction composée du Chef de Troupe (CT), du Chef de Troupe Adjoint (CTA) et d'un ou deux Assistant Chef de Troupe (ACT).

La pédagogie présente comme étape la promesse, la 2nde classe puis la 1ère classe.

On peut enfin faire une listes de diverses traditions scoutes connues des associations qui utilisent encore la même pédagogie que celle des Scouts de France et des Eclaireurs de France : les flots de patrouille avec les cris de patrouille, le Tally de patrouille, le staff de patrouille avec son fanion de patrouille et enfin l'étendard de troupe


Organisation de la branche orange

La Compagnie est l'Unité de la Branche Orange. Elle regroupe les adolescents âgés de 15 à 18 ans repartis en deux à quatre sections mixtes de six raiders chacune.

La Compagnie est encadrée par la Maîtrise de Compagnie, composée du Chef de Compagnie (C.Com, du Chef de Compagnie Adjoint (C.Com.A) et d'un à deux Assistant Chef de Compagnie (A.C.Com). Dans ses activités, la compagnie dispose d'une autonomie interne.

les traditions de la compagnie : les sections ne possèdent pas de fanion de section mais un étendard de compagnie, les sections portent le nom d'une vertus.

La progression des raiders se compose de l'engagement (raid de compagnonnage), du compagnonnage (brevets et défis) pour se conclure par le Départ Raider.


Organisation de la branche rouge

Le Clan, est l'Unité de la Branche Rouge appelée aussi Route. Il regroupe les jeunes adultes âgés de 18 à 24 ans repartis de deux à quatre Equipes Mixtes de six Routiers chacune.

Le Clan est encadré par la maîtrise de Clan, composée du chef de clan (C.C) qui est le Coordinateur, du Chef de Clan Adjoint (C.C.A) et d'un à deux Assistant Chef de Clan (A.C.C). Dans ses activités, le Clan est autonome. Les chefs présentent un rôle de Coordinateur auprès des routiers.

La progression des routiers se compose de l'engagement (raid de compagnonnage), du compagnonnage (brevets, services et projets) pour se conclure par le Départ routier.


Uniforme

L'uniforme des différentes branches est la chemise kaki à manches courtes et la culotte noire.

Etendard

Même modèle que l'ancien étendard des Scouts de France.


Liens externes