Éclaireuses et éclaireurs de la nature

De Scoutopedia
(Redirigé depuis Éclaireurs de la nature)
Aller à : navigation, rechercher
Logo js.jpg    En France, ce mouvement fait partie des neuf mouvements pratiquant officiellement l’accueil de scoutisme.
Éclaireuses et éclaireurs de la nature

Éclaireuses et éclaireurs de la nature


Fondation : 2007
Disparition : {{{disparition}}}
Fondateurs : Georges Lançon
Président : Bastien Isabelle
Secrétaire général : Leigh Gair
Commissaire Général Scout: {{{commissairescout}}}
Commissaire Générale Guide: {{{commissaireguide}}}
Siège : 55 rue Quincampoix - 75004 Paris
Site web : http://www.edln.org
E-mail : {{{mail}}}
Effectifs : 988 membres.
Effectifs : {{{effectif jeunes}}} jeunes.
{{{effectif responsables}}} responsables.

mouvement bouddhiste

Mouvement bouddhiste.
Agrément :

Agrément JS

Reconnu par Jeunesse et Sports comme mouvement de scoutisme.
Fraternité bouddhiste scoute mondiale Fraternité bouddhiste scoute mondiale
Scoutisme Français Scoutisme français.
Organisation mondiale du mouvement scout OMMSAssociation mondiale des guides et des éclaireuses AMGE

L’association des Éclaireuses et Éclaireurs de la Nature (EDLN) est un mouvement de scoutisme bouddhiste, fondé en 2007. L'association compte en 2014 environ 900 membres répartis en quatorzes groupes. Elle est membre de la Fraternité bouddhiste scoute mondiale (WBSB) qui est une fédération partenaire de l'OMMS. Après avoir été membre associé du Scoutisme Français, elle en devient membre à part entière le 23 avril 2017, portant le nombre de ses membres à 6. Elle est aussi membre de l'Union Bouddhiste de France.

Histoire

Le mouvement a été initié en 2007 et inspiré par Lama Denys Rinpoché, guide spirituel du Sangha Rimay et président honoraire de l’Union Bouddhiste Européenne, avec le soutien et le parrainage de Pierre Rabbhi, humaniste et écologiste de renom.

  • 2007 : Dès le départ, une équipe de bénévoles a étudié la pédagogie du scoutisme et y a intégré un programme pédagogique propre à la vision des Éclaireurs de la Nature. L’assemblée générale constituante a eu lieu le 8 décembre 2007, avec l'impulsion de Georges Lançon, qui devient Président des EDLN.
  • 2009 : De nouveaux groupes locaux se construisent (dont Grenoble). Les camps d’été réunissent cette fois des Voyageurs (8-11 ans) mais aussi des Vaillants (11-14 ans), venant de toute la France. Les EDLN contactent le Scoutisme Français pour demander leur intégration.
  • 2010 : Le programme pédagogique continue de se construire pour les tranches d’âge des Pionniers (14-17 ans). Ouverture du groupe local de Chambéry. Grâce au parrainage du DT des Pays de Savoie, le deuxième camp des vaillants est l'occasion pour les EDLN de sortir du cocon et de camper en pleine nature chez les SGDF, à Arâches-la-Frasse, sous la direction de Fanny Fayard, première directrice EDLN. Le mouvement des Éclaireurs de la Nature rejoint l’UBF (Union Bouddhiste de France). Il est engagé dans une démarche de reconnaissance officielle auprès de la Fédération du Scoutisme français et des instances scoutes internationales.
  • 2012 : Les EDLN signent une convention de partenariat avec le plus grand mouvement du scoutisme en France : les Scouts et guides de France. Pour les Éclaireurs de la Nature, c’est le signe d’une intégration reconnue dans la grande famille du scoutisme. Cette convention met par écrit la volonté des SGDF d'accueillir dans ses formations les chefs EDLN, et d'engager les groupes locaux dans une démarche de jumelage, tout en demandant à bénéficier de l'apport pédagogique des EDLN sur les thématiques du respect de la nature et de la non-violence. De nouveaux camps sont organisés en terrain SGDF, à Mélan, favorisant la rencontre avec les autres traditions. Une autre convention, signée avec la congrégation bouddhiste Rigpa basée dans l’Hérault, permet à de nouveaux jeunes de bénéficier du scoutisme.
SF associe bandefederale.jpg
  • 2013 : Les cinq camps d'été (2 de voyageurs, 2 de vaillants, 1 de pionniers) réunissent 150 personnes, au Breuil, à Luminy (Marseille), et à Lodève. Participation des pionniers au camp Nature-Environnement de Luminy, en jumelage avec les SGDF de Brive-la-gaillarde. Devant l'ampleur que prennent les camps, l'accompagnement pédagogique se met en place, sur le modèle de l'accompagnement des SGDF. Les premiers éclaireurs sortis des branches des EDLN (Laure Endignoux et Ioané Reia-Chartier) prennent leurs fonctions de chefs. Mathieu Vernet reprend les fonctions de secrétaire général.
  • 2014 : les Éclaireurs de la Nature modernisent leur statuts qu'ils rapprochent de ceux d'autres mouvements du scoutisme français. Le règlement intérieur est rédigé et un nouveau projet éducatif clarifie l'identité de l'association. Le nom de l'association est modifié pour devenir «Ėclaireuses et Ėclaireurs de la Nature». Sous l'impulsion du responsable de la commission spi Pierre Lançon les EDLN clarifient leur proposition spirituelle pour se tourner vers la Pleine Conscience.
  • 2016 Les EdlN sont reconnus organisme d'éducation populaire et agréés "Accueil de Scoutisme"
  • 2018 : Renouvellement de l'équipe nationale. Le secrétariat général est confié à Leigh Gair. Les anciens salariés passent la main à Laurine Guilland et Mathieu Chappelier.

Affiliation spirituelle

D'après la convention signée avec les SGDF, le mouvement :

«  [...] Constatant une étonnante convergence entre les valeurs scoutes et les objectifs recherchés par la pratique du bouddhisme, il adhère pleinement aux principes, buts et méthodes énoncés dans les constitutions des organisations mondiales du scoutisme.

Il s’adresse à toutes les sensibilités bouddhiques : téravada, mahayana, vajrayana. Membre de l’Union Bouddhiste de France, il est l’interlocuteur de toutes les communautés en France.

Il a pour objectif d’installer et de faire vivre en France, aux côtés des autres confessions, un mouvement scout qui s’appuie sur les valeurs du Dharma (enseignement du Bouddha) pour aider les jeunes à s’intégrer dans le monde de demain. »

Depuis 2014, l'association a décidé de prodiguer aux jeunes une éducation à la méditation de Pleine Conscience. Sous l'impulsion de Pierre Lançon, La commission spirituelle considère cette approche de la méditation comme étant la plus adaptée à notre société. Cette approche permet aussi aux EDLN de conserver une neutralité vis à vis des diverses écoles tout en transmettant la pratique de la méditation de façon la plus simple et la plus essentielle.

Cette spiritualité contemplative est vécue dans la Nature et avec pour objectif d'entrer en amitié avec le vivant, de comprendre que nature intérieure et nature extérieur ne sont pas séparées. Cette vision de l'humain faisant partie intégrante de la nature pourrait se rapprocher des positions monistes du philosophe Spinoza.

La proposition spirituelle des EDLN consiste donc à

  • proposer aux jeunes une série d'exercices de Pleine Conscience, de temps d'expérience pour redécouvrir l'attention ouverte, l'attention au corps, la joie et la gratitude. Ces exercices constituent les temps spirituels formalisés.
  • de faire vivre la spiritualité tout au long de la journée par des "rappels" : sonnerie du gong qui interrompt les activités, petit moment à soi dans la nature, début de repas en silence, etc.

Il y a peu de lecture de texte et jamais d'enseignement bouddhiste. Les jeunes intéressés par ces aspects sont invités à se rapprocher d'enseignants qualifiés du Dharma. Les EDLN ne remplaçant pas l'enseignement des maitres.

Projet éducatif

L’association des Éclaireurs de la Nature est un mouvement de scoutisme inspiré par les valeurs éthiques et spirituelles de la tradition du Bouddha, il est apolitique, ouvert à tous, sans distinction d’origine, de genre ni de croyance.

Né en 2007, les Éclaireurs de la Nature est un des premiers mouvements scouts bouddhistes en Europe. Ouvert à tous, il est le fruit d’une initiative historique issue de la rencontre entre les valeurs du scoutisme et celles universelles de la tradition du Bouddha. Il repose sur trois piliers :

La méthode scoute : l’association reconnaît la méthode scoute en 8 points telle que définie par l’OMMS, dont l’objectif est d’aider les enfants et les jeunes à s’épanouir et de leur permettre de grandir en tant que citoyens actifs, heureux et artisans de paix, engagés dans la société, responsables envers eux-mêmes, les autres et l’environnement.

L’inspiration spirituelle du mouvement : une éducation à la pratique de la Pleine Conscience et à la non-violence. Elle est proposée aux jeunes de façon laïque et adaptée à la progression naturelle des enfants et adolescents. Elle les accompagne dans la construction de leur personnalité, dans l’ouverture à l’autre et dans la compréhension de leur propre expérience de vie.

L’éducation à l’écologie : la conviction écologique est à la base du projet éducatif de l’association. L’idée maîtresse est que la protection de la nature découle de la construction progressive de ce lien affectif avec la Nature. En redécouvrant que nous faisons partie d’elle nous apprenons à l’aimer. La protection de la vie survient alors spontanément.

Branches

Les enfants et jeunes se réunissent par tranches d'âge. Chacune est animée par un objectif pédagogique spécifique :

Effectifs

2015-2016 611
2016-2017 844
2017-2018 988

Tenues

La tenue est composée d’un foulard et d’une chemise. Le foulard est commun à toutes les branches et à tous les groupes. Il est rouge avec un liseré triple (un liseré blanc entouré de 2 liserés bleus clairs) avec le logo du mouvement dans le coin La couleur et les écussons des chemises varient d’une branche à l’autre. Une bague de foulard peut être utilisée, souvent remplacée par un nœud carré.

  • Colibris : polo jaune
  • Voyageurs : chemise bleue
  • Vaillants : chemise verte
  • Pionniers : chemise rouge
  • Compagnons : chemise beige
  • Animateur : chemise beige

Les insignes portées sont les suivantes :

  • bande nationale Éclaireurs de la nature sur la manche gauche et sur la poche gauche
  • bande fédérale WBSB sur la poche droite
  • insigne de branche : sur la manche gauche en dessous de la bande fédérale
  • insigne de promesse : sur la poche gauche en dessous de la bande nationale

Textes fondamentaux

Voyageurs

Voir la page Voyageurs et Voyageuses

Vaillants

L’éthique

«  Le Vaillant aime la nature et les vivants
Prêt pour l’aventure, il explore le monde
Attentif à lui-même et au bien-être d’autrui
Il sait être bon et coopératif.  »

La promesse

«  En tant que vaillant, avec votre soutien,
je promets de faire tout mon possible avec courage
pour m’ouvrir aux autres et au monde
dans le respect et la coopération.  »

Pionniers

L’éthique

«  Audacieux, entreprenant et solidaire
Le pionnier est créatif dans ses projets
Attentif à sa santé, corps et esprit
Il aspire à l’harmonie de la nature.  »

La promesse

«  Pionnier, audacieux et créatif
Je me mets au service des autres
Je suis attentif à mon environnement
J’observe l’éthique et ne fais rien à moitié
On peut me faire confiance.  »

Compagnons

L’éthique

«  Compagnon de sagesse et de compassion
Il construit un monde de justice et de paix
Protecteur de la vie et de la nature
il sait donner l’exemple au service de tous.  »

La promesse

«  Compagnon des Éclaireurs de la Nature
Je suis citoyen du monde
Et je promets d’être responsable et actif
Au service de l’harmonie du vivant.  »

L'engagement

«  Aîné parmi les Éclaireurs de la Nature
Dans l’esprit de l’éthique et avec l’aide de tous
Loyal et avisé dans mes actes
Je m’engage à œuvrer en Éclaireur
Avec patience et générosité
Guidant ceux qui me sont confiés
Dans la sagesse et la compassion.  »

Territoires & Groupes locaux

Depuis la rentré 2015, l'association s'organise en territoire qui ont en charge le suivi des projets des groupes locaux rattachés et la tenue des camps d’été[3]

En octobre 2014, il existait huit groupes locaux en France, 10 en 2015[4], puis 13 en 2016. En 2018 :


  • Territoire Nord
    • 59 - Lille (et région lilloise)
    • 75 - Paris (et Île-de-France)
  • Territoire Rhône-Alpes
    • 26 - Crest (Die et région drômoise)
    • 38 - Grenoble (et Isère)
    • 69 - Lyon (et région lyonnaise)
    • 73 - Avalon (Chambéry, Albertville, Savoie)
  • Territoire Méditerranée
    • 06 - Grasse(Sophia-Antipolis, Valbonne et région niçoise)
    • 13 - Marseille (et Toulon)
    • 31 - Toulouse (et Haute-Garonne)
    • 34 - Montpellier (et Hérault)
  • Territoire Sud-Ouest
    • 31 - Toulouse
    • 33 - Bordeaux
    • 87 - Saint-Yrieix-la-Perche (Pays arédien, Limoges et Haute-Vienne)
  • Territoire Outre-Mer
    • 97 - Île de la Réunion
    • 98 - Polynésie-Française (Éclaireurs de la Nature de Polynésie)
  • Territoire en formation
    • Territoire Est

Dirigeants

Symboles

Logo de l'association


Searchtool.svg Voir l’article détaillé : Symbolique du logo de l'association



Insignes

  • Les cinq couleurs sur le mandala du logo

Ces cinq couleurs représentent les cinq éléments : la terre (ratna), le feu (padma), le vent (karma), l'eau (vajra) et l'espace (bouddha). Ils sont issus de la tradition tibétaine des “cinq familles de bouddha”. Cette tradition considère que le monde est constitué des cinq éléments.

Ce sont les memes couleurs que celles de drapeaux de prières. Les cinq éléments représentent certes les forces de la Nature mais ce sont aussi des qualités, des situations, des caractères. La correspondance entre éléments et qualité dans les pédagogies de branches. L'ouvrage “Les cinq énergies de la sagesse” d’Irini Rockwell explique en détail ces qualités.

  • L'écusson de promesse des jeunes
Promesse Voyageurs.jpg

La promesse représente les trois joyaux : Le Bouddha, Le Dharma et La Sangha. Le Bouddha représente le guide spirituel qui montre la voie. Le Dharma est l’enseignement, c’est la Voie elle-même. La Sangha est la communauté des pratiquants bouddhistes (ou des moines bouddhistes). Ces trois joyaux permettent de protéger la pratique. La couleur de l'écusson s'accorde à la couleur de l'élément associé à la branche. Les trois joyaux peuvent s'interpréter aussi comme le chef qui guide les jeunes, le chemin de progression des jeunes et la tribu qui rassemble les jeunes.

Le signe scout avec ses trois doigts est aussi vu comme symbole des trois joyaux.

  • Les animaux totem figurant sur les écussons de branches

Ils sont issus de la tradition de la lignée Shambhala du maitre tibétain Chogyam Trungpa. D'après wikipédia :

« À la fin du XXe siècle, Chogyam Trungpa, un maître bouddhiste tibétain a incorporé des variantes de nombreux éléments décrits ci-dessus, notamment le cheval du vent, les drala, les quatre animaux (qu'il appelle des « dignités » : la démesure du garuda, l'insondabilité du dragon, l'humilité du tigre et la vivacité du lion des neiges) dans des enseignements séculiers qu'il a appelés apprentissage Shambhala.  »

L’animal des chefs.taines est un cheval. C’est “rlung ta”, le cheval du vent. Il représente l’énergie infatigable des guerriers sacrés de Shambhala.

Sources

Voir aussi


Notes et références