A Hungarian speaking ScoutWiki has joined the ScoutWiki Network.

Système des classes

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

Le système des classes est un type de progression individuelle. A côté du système des badges (qui permet de développer ces compétences dans un domaine spécialisé), il est l'autre partie du système de progression individuelle mis en place à l'origine du scoutisme. En France, ce modèle a pris une place prépondérante dans la progression personnelle notamment chez les scouts de France dans les années 1920, ce qui n'était pas forcément le cas dans le scoutisme britannique, puis il s'est fixé pendant la période fédérale du scoutisme français.

Plusieurs mouvements utilisent actuellement ce système notamment les mouvements dits "unitaires" où le système est toujours nommé ainsi, alors que chez les EEUdF et EEIF, les étapes portent des noms différents. Le système est toujours utilisé en Suisse mais en France les SGDF l'ont abandonné. Dans d'autres pays il existe une progression en 4 classes.

Obtenir une classe nécessite de satisfaire à des épreuves et sont accordées par la cour d'honneur ou organe assimilé. Plusieurs mouvements exigent un nombre minimal de nuits campées par classe. Chaque classe représente un certain niveau de capacité et aussi de responsabilité dans le groupe et sont matérialisées par des insignes.

Le système des classes comprend normalement 3 "niveaux" ou étapes :

Aspirant

Une fois passé la période novice, les épreuves d'aspirant cherchent à valider quelques éléments basiques : connaissance de l'uniforme, de la promesse et de la loi, du mouvement, et des techniques de base. Cette étape amène le scout ou la guide à prononcer sa promesse. En France et en Suisse, cette étape est symbolisé par la couleur jaune. Chez les EEUdF cette étape est l'étape équipière-équipier et chez les EEIF, c'est l'étape azimut apprenti.

Seconde classe

La deuxième classe marque une certaine autonomie personnelle de l'éclaireur et une responsabilité dans sa patrouille : capacité technique d'être utile en camp ou en jeu, aptitude à tenir une charge avec sérieux, sens de la responsabilité et formation du caractère. Après validation des épreuves le scout de 2ème classe tient toute sa place au Conseil de patrouille. En France, cette étape est symbolisé par la couleur verte. en Suisse, elle est symbolisée par la couleur orange. Chez les EEUdF cette étape est l'étape exploratrice-explorateur et chez les EEIF, c'est l'étape azimut équipier.

Première classe

La première classe marque un certain aboutissement dans la progression du scout et une responsabilité au niveau de la troupe, notamment vis-à-vis des plus jeunes : prise d'initiative, organisation et animation. Concrètement, le scout de 1ère classe fait partie de la Cour d'honneur de sa troupe. En France et en Suisse, cette étape est symbolisée par la couleur rouge. Chez les EEUdF cette étape est l'étape pionnière-pionnier et chez les EEIF, c'est l'étape azimut pilote.

Liens externes

On peut voir sur le site Honneur au scoutisme une série de cartes postales relatives à la progression des Eclaireurs de France vers 1930.