A new ssl certificate is installed on the ScoutWiki's. Everyone can now connect to the ScoutWiki again securely..

Spécialité nautique AGSE

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Croix des scouts nautiques de l'AGSE

Depuis 1994, la spécialisation nautique est proposée aux unités de l'AGSE qui désirent d'approfondir leurs techniques nautiques et découvrir de nouveaux terrains d'aventure. Aidés dans la préparation de ces activités par "la Batellerie", les "scouts nautiques" naviguent régulièrement sur les rivières et lacs et sont encouragés à effectuer plusieurs activités nautiques durant leur camp d'été.

Chez les Scouts d'Europe, la distinction entre les spécialités nautique et marine est clairement faite, le scoutisme nautique se vit sur les lacs et cours d'eau tandis que le scoutisme marin se pratique en mer. Le très grand espace de jeu disponible sur les rivières et lacs permet aux unités nautiques d'être réparties sur l'ensemble du territoire français.

Histoire

Article général Voir aussi en plus général : Scoutisme nautique



En 1970, le Père Paul Perrin, curé de Chailly en Bière, avec l’accord de Pierre-Yves Labbe (CNE de l’époque), créé les premières patrouilles libres nautiques (canoë-kayak). Ce réseau a essaimé ensuite sur son district en donnant naissance à quatre troupes ou réseaux « nautiques » en Seine-et-Marne.

Le paradoxe de cette première fondation est qu’elle s’est réalisée en pleine campagne, sans rivière immédiate. Le choix du nautisme s’est opéré afin de donner un supplément d’aventure au scoutisme, d’apporter une forte qualité d’âme aux petits villages et aux familles par rapport aux groupes importants environnants, pour marquer une identification, non polémique, par rapport aux Scouts de France de l’époque.

Ce sont Pierre-Yves Labbe et le Père Perrin qui ont donné aux scouts nautiques leur uniforme actuel.

Pendant des années, tout cela semblait être marginal au regard des scouts marins qui ne cessaient de grandir, des scouts habituels qui se posaient des questions sur ces « hybrides ». Tous ceux qui avaient goûté ces camps trappeurs sur étang, vécu ces raids dans les vallées ou participé à des batailles navales, s’y engageaient, tandis que ceux qui en réchappaient y revenaient tôt ou tard. Des tentatives avaient été faites du temps des Scouts de France, dans les années 1950 avec des projets "corsaires", sans cependant pouvoir structurer cette spécialisation à l'instar des scouts marins.

Le 4 décembre 1976 Pierre-Yves Labbe déclarait à propos lors du VIIe Chamarande-FSE qui s'était déroulé pendant l'été de la même année :

« Nous avons essayé de faire vivre la vie d'une troupe spécialisée en canoë-kayak. Tous les chefs ont découvert que la spécialité renforçait le scoutisme, sans le déguiser ou l'oublier derrière la technique.  »

Pierre-Yves Labbe, rapporté dans livret du XLVIIe Cours MacLaren

En 1990, Jean-Michel Permingeat (CNE de l'époque) demande à Gérard Taponat de promouvoir le scoutisme nautique pour développer des activités d'aventure, de susciter des fondations nouvelles autour de l'eau, de créer un style. Des écrits, des articles et le livre "Scouts Nautiques" vont peu à peu faire jaillir cette spécialité scoute.

Aujourd'hui, la spécialisation nautique est souvent l'une des options que les responsables AGSE envisagent lors d'une création d'unité. Comprenant là, qu'un certain nombre de jeunes viennent pour le canoë, pour y rencontrer ensuite le scoutisme. La complémentarité du système des Patrouilles Libres, dans des réseaux, a été un vecteur essentiel de la propagation du nautisme jusqu'à ce jour.

Il est à noter que des feux nautiques étaient en activité au début des années 2000.

Pédagogie

Dés le départ il s’agit de donner aux unités l'occasion d’un approfondissement de la culture nautique et d’un renforcement de l’intérêt des activités. Mais l’utilisation du milieu nautique comme cadre de jeu scout leur impose bien sur l’acquisition de techniques spécifiques et une découverte progressive des lois de la navigation sur les lacs et cours d'eau. Au cours de l’année et du camp d'été, les « scouts nautiques » naviguent régulièrement pour ceux qui ont du matériel en quantité suffisante.

Le scoutisme nautique se pratique tout au long de l'année que ce soit pendant les activités en unité durant l'année ou le camp d’été, qui peut se décliner en camp semi-itinérant ou en camp « lacustre » plus statique. Les unités nautiques conjuguent ainsi les activités classiques à la sauce aquatique : Installations, olympiades, raid, grand jeu…

La Batellerie propose en 2015 un nouveau type d’embarcation spécialement adapté aux activités scoutes nautiques : le Radeaucat. Il s’agit de coques de catamaran gonflables sur lesquels les patrouilles peuvent construire la plateforme en froissartage et matelotage. Cette embarcation présente l’avantage d'associer les techniques de navigation aux problématiques de construction tout en laissant libre cours à l’imagination des patrouilles.

"La Batellerie"

Depuis la création de la spécialité nautique à l'AGSE dans les années 1990, une ETN est spécialement chargée de s'occuper du suivi des activités nautiques et de l'unification des bonnes pratiques, c'est "le Gerris", qui devient "la Batellerie" en 2017. Cette équipe de chefs est à disposition des unités nautiques et plus largement de celles désireuses d'effectuer une ou plusieurs activités nautiques.


Searchtool.svg Voir l’article détaillé : ETN Nautisme - La Batellerie



Uniforme

L'uniforme des scouts nautiques diffère de celui de la plupart des scouts de l'UIGSE (Uniforme des scouts de l'UIGSE) pour des raisons d'adaptation aux activités nautiques :

  • L'uniforme des scouts nautiques diffère de celui de la plupart des scouts de l'UIGSE :
  • Les scouts nautiques portent une chemise bleu marine, un short ou bermuda bleu marine, avec un ceinturon blanc.
  • Ils portent le béret scout (à deux flots).
  • Chaque poste d’action devient nautique, et les scouts passent des brevets nautiques.
  • Les brevets nautiques obtenus sont cousus autour de l'insigne de spécialité, les autres brevets ne l'étant pas.
  • On parle de troupe nautique et de scout nautique.
  • Les troupes nautiques portent une bande spécifique, par exemple : 1re nautique L'Isle-Adam.
  • Les flots de patrouille sont laissés flottants comme pour les scouts non spécialisés.
  • Les staffs des CP sont plus courts pour être plus facilement transportables en canoë ou en radeau. Un manche de cognée (grande hache) en bois remplace le bâton des staffs classiques de l'AGSE.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Réseaux sociaux


Références bibliographiques


Association des guides et scouts d'Europe Cet article fait partie de la série
Association des guides et scouts d'Europe
Association des guides et scouts d'Europe
Président : Claire Verdier
Commissaire Général Scout : Michel-Henri Faivre
Commissaire Générale Guide : Isabelle Nicpon
Tranches d'âge : section féminine : LouvettesÉclaireuses (Alauda)Guides-Aînées

section masculine : LouveteauxÉclaireurs (Réseau de l’araignée, La Passerelle, Spécialité nautique, Spécialité montagne, Raiders)Routiers

Organes : {{{organes}}}
Évènements : EurojamEuromootTrophée des chefsJournées NationalesCamp Don BoscoGrain de SénevéZodiaqueParayVézelayAutres évènements…
Centres : Le Relais de postebase nautique de NormandieCentre parisien des Cordelières
Publications : Magazines, Documents : ScouteuropresseCalendriersCérémonial

Audio : Les clartés de la nuitLes deux compagnonsPuisqu’il fait bon vent
Internet : Scoutorama
Toutes les publications…

Histoire : Histoire de l’association des guides et scouts d’EuropeEuropa scoutsBleimorFriedrich PerkoJean-Claude AlainPierre Géraud
Associations adhérentes : {{{adhérents}}}
Personnalités : Présidents • Commissaires Généraux Scouts, GuidesConseillers ReligieuxCommissaires NationauxAutres personnalités...
UniformeUIGSEProjet éducatifProgressionProvinces