Scouts d’Afrique occidentale française

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Scouts d'Afrique Occidentale Française

Scouts d'Afrique Occidentale Française


Fondation : Avril 1957
Disparition : 19 avril 1960
Fondateurs :
Président : {{{président}}}
Commissaire général : {{{commissaire}}}
Commissaire Général Scout: {{{commissairescout}}}
Commissaire Générale Guide: {{{commissaireguide}}}
Siège : 2 rue Sandiniéry – Dakar
Site web :
E-mail : {{{mail}}}
Effectifs : membres.
Effectifs : {{{effectif jeunes}}} jeunes.
{{{effectif responsables}}} responsables.

mouvement catholique

Mouvement catholique.
Agrément :
Scouts de France Scouts de France

Les Scouts d'Afrique Occidentale Française ont vu le jour officiellement en 1957 par la Charte d'Abidjan.

Charte d'Abidjan

Les Chefs et Aumôniers responsables du scoutisme des territoires d'AOF - Togo, réunis en Assemblée à Abidjan les 25, 26, 27 avril 1957, sous la présidence de Robert Bajard, Commissaire Général Adjoint des Scouts de France, pour mieux adapter le scoutisme catholique aux besoins et aux réalités de ces pays, ont déterminé les principes suivants :

Présentation

Le scoutisme catholique des territoires d'AOF, reste fidèle à l'esprit et aux méthodes fondamentales des Scouts de France, Mouvement catholique de jeunesse agréé par l'Église :

  • Il reste ouvert aux non-catholiques qui désirent vivre un idéal de franchise, de service et de pureté dans le respect mutuel de chacun. Le Mouvement ne peut admettre aucun élément qui fasse du prosélytisme dans un esprit opposé au sien.
  • Un statut particulier adapté à la pastorale missionnaire de chaque diocèse sera soumis à la hiérarchie et à la direction du Mouvement, et déterminera l'acceptation des non-catholiques dans les unités scoutes et les adaptations qu'il convient de faire au sein des unités groupant des garçons de religions différentes. Ce statut s'inspirera de "protocole" voté par l'Assemblée.

Titre

Le scoutisme catholique d'AOF-Togo prend désormais l'appellation de Scouts d'Afrique Occidentale Française.

Insignes

Pour les Éclaireurs, Routiers et Chefs :

  1. Insigne de Promesse : l'insigne de Promesse est composé de la croix potencée dans laquelle est inscrite une fleur lys stylisée d'après une palme. Pour les non-catholiques, la "fleur de lis" stylisée partant de la palme constituera seule l'insigne de Promesse.
  2. Insigne de Poitrine : sera unique pour tous, catholiques et non-catholiques et sera la fleur de lys stylisée partant de la palme. Cet insigne sera tissé en vert sur fond kaki.
Insigne de Poitrine

Pour les louveteaux : l'insigne de Promesse reste la Tête de Loup, l'insigne de poitrine est le même que celui des Éclaireurs, Routiers et Chefs.

Tenue

Elle reste la tenue adoptée par les Scouts de France.

Organisation

Le siège du scoutisme en AOF est à Dakar.

  1. Le scoutisme catholique d'AOF est affilié aux Scouts de France dont il est issu, par l'intermédiaire du secrétaire Général du scoutisme des territoires d'outre-mer.
  2. Le scoutisme catholique des territoires d'AOF est dirigé par un Commissaire Fédéral de l'AOF. Un Aumônier Fédéral du scoutisme d'AOF représente auprès de lui l'autorité ecclésiastique dans la direction morale et religieuse du Mouvement.
  3. Le scoutisme d'AOF est organisé en :
    • provinces (correspondant aux territoires)
    • districts
    • groupes
    • unités
    1. A chacun de ces échelons, un Aumônier est désigné après entente des dirigeants du scoutisme d'AOF, par les Ordinaires des lieux pour les territoires et les districts et par les curés pour les groupes et les unités. Il représente l'autorité ecclésiastique dans la direction morale et religieuse de ces échelons et assiste de plein droit à leurs Conseils.
  4. Le Commissaire Fédéral du scoutisme d'AOF est choisi par le Conseil de Direction du scoutisme d'AOF et reçoit son mandat du Commissaire Général des Scouts de France, après approbation de sa candidature par l'Assemblée des Archevêques et Évêques d'AOF.
    1. Le mandat du Commissaire Fédéral est d'une durée de trois ans et est renouvelable sur demande du Conseil de Direction.
  5. L'aumônier Fédéral du scoutisme d'AOF est nommé par l'Assemblée des Ordinaires d'AOF-Togo après consultation du Conseil de Direction.
    1. Le Conseil de Direction est composé :
    • du Commissaire Fédéral qui le préside et de l'Aumônier Fédéral
    • éventuellement du Commissaire Fédéral Adjoint
    • des Commissaires Assistants de Branches su Commissaire Fédéral du scoutisme d'AOF
    • des Commissaires et Aumôniers de Provinces de l'AOF
    • d'un Trésorier
    • de 1 à 4 Conseillers, choisis de préférence pour leur représentativité auprès des provinces
  6. Le Conseil de Direction assiste le Commissaire Fédéral dans sa direction du Mouvement pour tout ce qui regarde :
    • l'animation du scoutisme,
    • l'organisation du scoutisme aux besoin du pays,
    • la gestion financière et administrative,
    • la fixation du taux de la cotisation,
    • la nomination des chefs aux niveaux inférieurs.
  7. Le Conseil se réunit régulièrement au moins une fois par an sur convocation du Commissaire Fédéral. Il travaille sur un ordre du jour établi par le Commissaire Fédéral, envoyé avec convocation pour le Conseil au moins un mois avant la date de réunion. Il sera ajouté à l'ordre du jour toute question proposée par un membre du Conseil huit jours avant la réunion de celui-ci.
    1. C'est le Commissaire Fédéral qui est chargé de faire appliquer les décisions du Conseil de Direction. Il en est responsable devant ce Conseil et devant le Commissaire Général des Scouts de France.
  8. Le Conseil de Direction peut se réunir exceptionnellement à la demande des deux tiers de l'ensemble des membres du Conseil de Direction.
  9. Pour la marche courante du Mouvement, le Commissaire Fédéral est assisté d'un Conseil restreint qu'il pourra réunir à son initiative.
    1. Le Conseil restreint est composé comme suit :
    • Commissaire Fédéral des Scouts d'AOF
    • Aumônier Fédéral des Scouts d'AOF
    • Commissaire Fédéral Adjoint
    • Assistants de Branches
    • Conseillers désignés par le Conseil de Direction selon leurs compétences
  10. En cas de besoin, le Commissaire Fédéral pourra consulter, par écrit, les membres du Conseil de Direction.
  11. Les membres du Conseil de Direction ne pouvant assister aux réunions pourront confier "leurs pouvoirs" à un autre membre du Conseil.
  12. Les membres du Conseil de Direction qui cessent leurs fonctions dans le Mouvement, de ce fait abandonnent leur poste de Conseiller et leurs remplaçants leur succèdent également au Conseil.
  13. Un procès-verbal du chaque réunion du Conseil de Direction et du Conseil restreint sera envoyé aux membres du Conseil ainsi qu'au secrétaire général du scoutisme d'outremer.
  14. Tout chef du scoutisme d'AOF représentant l'Association dans les diverses manifestations extérieures au Mouvement n'engagera l'Association que selon les directives fixées par le Conseil de Direction.
  15. Progressivement, l'Association des Scouts de France s'efforcera de constituer un Conseil du Scoutisme d'Outremer groupant les représentants des "grands ensembles" de territoires, qui sera chargé d'assister le Secrétariat Général du scoutisme d'outremer, dans sa tâche auprès de ces territoires.

Rôle des Commissaires de Province

Les Commissaires de Province ont pour mission d’animer et administrer leur province selon les directives du Conseil de Direction. Ils doivent avoir les plus larges initiatives dans leur gestion, et devront en rendre compte au Commissaire Fédéral.

Ils proposent à la nomination du Commissaire Fédéral les Commissaires de leur territoire et nomment directement les chefs de groupe, d’unité et leurs assistants proposés par les Commissaires de Districts.

Formation des cadres

  1. La formation supérieure des cadres est assurée par l’intermédiaire des Camps Nationaux d’Entraînement des Scouts de France selon le standing international du scoutisme. Autant qu’il sera possible et selon leurs compétences, des chefs africains seront incorporés dans les maîtrises des camps-écoles.
  2. Après passage dans les CNE, les Badges de Bois seront accordées par les Scouts de France sur proposition de l’Équipe Fédérale du scoutisme d’AOF et sur la valeur démontrée par les candidats durant leur stage.
  3. Les chefs des CEP devront avoir accompli avec satisfaction un CNE.
  4. Les critères essentiels des CEP du scoutisme d’AOF sont déterminés par l’Équipe Fédérale. Elle déterminera également les critères essentiels de la formation permanente des chefs par les provinces et les districts. Ces critères seront communiqués au Secrétariat Général du scoutisme d’outremer.
  5. Chaque unité devra souscrire par l’intermédiaire du Commissaire de Province :
    • 1 abonnement au Chef
    • 1 abonnement à l’Aumônier scout
    • 1 abonnement à la revue de Branche
  6. Les Chefs d’unité ne seront nommés qu’après un stage probatoire, soit après la participation à un CEP soit après un stage suffisamment long dans une unité fonctionnant normalement.
  7. Les Scouts de France feront leur possible pour envoyer, en accord avec les responsables du scoutisme d’AOF, un permanent attaché plus spécialement à la formation des Chefs. Ils enverront également, dans la mesure du possible, les chefs nécessaires à l’animation sur place de CNE.

Décisions hors Charte d'Abidjan

Indépendamment du compte rendu général de l'Assemblée d'Abidjan adopté à l'unanimité, voici quelques points importants qui complètent les directives données par la "Charte".

  1. L'assemblée constate que le scoutisme et la formation qu’il dispense répond d’une façon plus particulièrement efficace aux besoins des garçons des Territoires d’AOF. Cependant il lui paraît indispensable de promouvoir par l’intermédiaire du scoutisme les authentiques valeurs africaines et de les développer. Parmi celles-ci, il lui apparaît que les plus importantes sont :
    • sens de Dieu et sens du sacré
    • sens de la communauté et de l’hospitalité
    • respect de l’autorité en amenant celle-ci à se mettre vraiment au service de la communauté
    • importance du travail collectif en y incorporant la conscience professionnelle
    • bienfaits des loisirs collectifs en recherchant ce qui peut être gardé, et en encourageant les loisirs populaires
    • rattachement au passé par des valeurs vivantes…
  2. L’assemblée est certaine que la pleine réussite du scoutisme ne peut se faire qu’à travers une Route vivante, ouverte aux aspirations du monde actuel, spécialement en Afrique, à ses courants de pensée et à ses réalisations. La Route devra donc être particulièrement attentive aux problèmes sociaux, économiques et politiques, et parmi ceux-ci : le développement des territoires – le chômage – l’exode rural – l’orientation professionnelle ainsi qu’à toutes les activités de l’éducation de base etc… C’est à partir de ces problèmes et des techniques de base de la Route que devra se faire la formation des routiers…
  3. Les unités européennes font partie intégrante des Scouts d’Afrique Occidentale Française, et sont soumises à la juridiction de sa hiérarchie. Elles pourront porter les insignes des Scouts de France, mais il leur est vivement recommandé de porter les insignes du Scoutisme d’AOF pour bien marquer l’unité fraternelle…
  4. L’ancien District du Togo, devient une Association autonome du Scoutisme Togolais, et a décidé de s’affilier librement au Scoutisme d’AOF. Un protocole établi conjointement déterminera les relations du Scoutisme catholique de ce pays avec le Scoutisme d’AOF...

AOF

Insignes de Provinces scoutes


  • Sénégal (capitale : Saint-Louis du Sénégal)
  • Mauritanie (capitale : Saint-Louis du Sénégal)
  • Soudan français (capitale : Bamako) devenu Mali
  • Guinée française (capitale : Conakry) appellée Guinée Conakry
  • Côte d'Ivoire (capitale : Abidjan)
  • Dahomey (capitale : Porto Novo) devenu Bénin
  • Haute-Volta (capitale : Ouagadougou) devenu Burkina Faso
  • Niger (capitale : Niamey)
  • Togo ne faisait pas partie de l'AOF mais était souvent administré par l'AOF.

Equipe Fédérale

  • Commissaire Fédéral : Nicolas N'Diaye
  • Aumônier Fédéral :
    • Père Alfonse Chantoux (futur Préfet Apostolique de Fada N’Gourma –Haute Volta)
    • Abbé Julien (à partir du 12 novembre 1959)
  • Commissaire Fédéral Adjointe Louvetisme : Eugénie Demba
  • Commissaire Fédéral Adjoint Eclaireur : Pierre N'Goma
  • Commissaire Fédéral Adjoint Route : Eustache Prudencio
    • Aumônier Fédéral Adjoint Route : Frère Jean Pierre Lintanf
  • Permanent :
    • Jean-Marie Charron
    • John Bosco Adotevi
  • Conseillers techniques :
    • Jacques Bonnamour
    • Gérard Bobiller
    • Michel Condamin

Sénégal

  • Commissaire de Province : Joseph Vidjennagni
  • Aumônier de Province : Abbé Hyacinthe Thiandoum (futur Cardinal de Dakar)

District de Dakar

  • CD Claude Bylooz (début 1958)
  • CD Hildebert Kédoté (8 novembre 1958)
  • ACDL Marie-Claude Pickel (jusque fin 1958-59)
  • ACDE Alphonse Sene (8 novembre 1958)

District de Casamance

  • CD
    • Roland Steff (jusque fin 1957-58)
    • Joseph Biagui (10 février 1960)
  • AumD Révérend Père Bernard Jean (à partir de 11 décembre 1959)
  • ACDE R. Père Guittard (début 1958)
  • ACDR Vincent Gross (début 1958)

District de Saint Louis

(District créé début année 1958-59 de la partition de celui de Dakar)

  • CD Jean-Louis Calmet 8 novembre 1958
  • CDA Raymond Bechelani
  • ACDL Louise Marie Pichonnier
  • ACDR René Maroum 8 novembre 1958


Guinée

  • Commissaire de Province : Léon Dia
  • Aumônier de Province : Père de Chevigny

La Guinée restera très peu dans le mouvement des Scouts d'AOF. Le 28 septembre 1958, la Guinée refuse de faire partie de la Communauté française et prend son indépendance le 2 octobre 1958. Sékou Touré prend le pouvoir et impose sa dictature pendant 28 ans. Le scoutisme y est interdit.

Côte d'Ivoire

  • Commissaire de Province : Gervais Ake
  • Aumônier de Province : Père Régis Peillon
  • ACPrL : Lucien Atounkui Hundjeafor

Dahomey

  • Commissaire de Province : Ernest Mehinto
  • CPrA : Georges Agbo Ola
  • Aumônier de Province : Père Bregaint

Niger

  • Commissaire de Province :
  • Aumônier de Province : Père Jean Ploussard

Haute-Volta

  • Commissaire de Province :
  • Aumônier de Province : Père Xavier Boinot

Soudan

  • Commissaire de Province :
  • Aumônier de Province : Père Michel

Togo

  • Commissaire de Province : Alphonse Tetekpone
  • Aumônier de Province : Père Didier Mouque

Revue

Scouts d'AOF

  • 1957-58
    • N°1-2 1957
    • N°3 Spécial AG Janvier 1958
    • N°4 1958
    • N°5 1958
  • 1958-59
    • N°6 1958
    • N°7 Janvier 1959
    • N°8-9 1959

La Flamme scoute

  • 1959-60
    • N°10 Janvier 1960
    • N°11 1960

Dissolution

Après l'Union Française en 1946 et la Communauté Française en 1958, vient l'indépendance des pays africains de l'ex-AOF et le 19 avril 1960, se tient une Conférence Inter-Etats à Cotonou qui décide "que les Provinces (par Etats) créés par la Charte d'Abidjan deviennent désormais des Associations Nationales avec leurs statuts propres".

Depuis peu, le scoutisme essai de renaître en Guinée. Après, l'Association Nationale des Scouts de Guinée (reconnue OMMS) nait l'Association des Scouts Catholiques de Guinée : http://ascguinee.e-monsite.com/

Lien interne


Scouts de France Cet article fait partie de la série
Scouts de France
Scouts de France
Président : Liste des présidents des scouts de France
Commissaire général : Liste des commissaires généraux des scouts de France
Commissaire2 : (aucun)
Tranches d'âge : 1920 à 1964-1973 : LouveteauxEclaireursRoutiers

1964-1973 à 2007 : Louveteaux et louvettesScouts et scoutesPionniers et pionnièresCompagnons

Organes : {{{organes}}}
Évènements : {{{évènements}}}
Centres : JambvilleNature-Environnement • Le Dompeter
Publications : Calendriersautres publications...
Histoire : Jacques SevinChanoine CornetteRaidersSéparation de la branche éclaireursMichel MenuMichel RigalRobert WettsteinPaul Coze
Associations adhérentes : {{{adhérents}}}
Personnalités : PrésidentsCommissaires GénérauxAumôniers générauxCommissaires nationauxAutres personnalités...
UniformeLoi scouteÉtendard