Scouts saint Georges

De Scoutopedia
(Redirigé depuis Scouts Saint Georges)
Aller à : navigation, rechercher
scouts saint Georges

scouts saint Georges


Fondation : 1968
Disparition : années 1990
Fondateurs : Hubert Verley, François Klotz, P. Albert Revet, Pasteur Rigal, Michel Debray
Président :
Commissaire général :
Commissaire Général Scout: {{{commissairescout}}}
Commissaire Générale Guide: {{{commissaireguide}}}
Siège :
Site web :
E-mail : {{{mail}}}
Effectifs : membres.
Effectifs : jeunes.
{{{effectif responsables}}} responsables.

mouvement catholique

Mouvement catholique.

La création

Après les changements chez les Scouts de France dans les années 1960, et la proposition trop européenne de la FSE ne leur plaisant pas pour autant, certains commissaires de cette association : Hubert Verley, Henri Montalbetti et Irène Rivière ont décidé de créer une nouvelle Fédération, celle des « Scout et Guides Saint Georges ». La Fédération est fondée en 1968[1] à Riaumont autour du Père Albert Revet, en présence de Pierre de Montjamont. C'est pourquoi leurs troupes rejoindront cette association.

L'insigne fut dessiné lors de la réunion de fondation, le lys représentant le scoutisme, le chrisme (monogramme du Christ en grec, représenté par les lettres X et P entrelacées) commun aux catholiques et luthériens présents à l'origine du mouvement.

Plus tard, en Alsace, une troupe luthérienne FSE et le Pasteur Rigal rejoignent cette fédération en 1970 : ils ne tenaient nullement à ajouter une dimension européenne au scoutisme qu'ils avaient connu tel que leur proposait Pierre Géraud alias Perig Géraud-Keraod (PGK). La fédération se scinda alors en deux au début des années 1970 : une partie (plus traditionnelle, et qui finira par fonder les Scouts et guides catholiques de France), dont le siège social se trouvait boulevard Montmartre, suivant Irène Rivière, Louis Faurobert et Henri Montalbetti ; et de l'autre dont le QG se trouvait au 10 avenue Daumesnil (qui finiront par rejoindre les SUF). C'est le premier mouvement qui en deux parties utilise légalement et en accord, les même insignes et le même nom.

Avec les ENF

Voici ce qu'écrivait le président des ENF à cette époque (où Riaumont faisait partie des scouts st Georges) :

« "De nouveaux amis"

Les modifications apportées dans la méthode scoute par les Associations du Scoutisme Français ont eu pour résultat la constitution d'un grand nombre de petites Associations chrétiennes autonomes. Celles-ci tout en appliquant le scoutisme de B.P. tiennent à vivre leur foi comme dans leur ancien Mouvement. Alors nous avons pris contact avec l'une d'entre elles, l'association des "Scouts et guides Saint Georges", nous avons décidé en commun de créer une fédération qui permettra ainsi l'union de tous, tout en préservant l'autonomie de chacune des Associations." (...) "Nous avons maintenant de nouveaux Amis, la Famille s'agrandit, souhaitons que la Fédération soit bénéfique pour chacune de nos Associations ainsi que pour la sauvegarde du scoutisme traditionnel dans notre Pays".  »

Le président de cette Fédération sera alors Hubert Verley, commissaire général, fondateur des Scouts et Guides Saint Georges et ancien directeur des magasins La Hutte. Son vice-président est Lepage, président fondateur des ENF, et leur secrétaire Henri Montalbetti du comité directeur des Scouts saint Georges.

L'histoire continue

Plusieurs groupes rejoindront les Scout et Guides Saint Georges au fur et à mesure des années. Même si la proposition des SUF, créés en 1971 semblait intéressante pour ne nombreuses troupes, ils atteignent près de 1500 membres à la fin des années 80. On recense des groupes sur Paris, Nantes, Moissac, Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Saulx les Chartreux, Reneins, et bien d'autre encore dans toute la France. Le clan SdF de la 115ème Paris anciennement « étoile du berger » avec Louis Faurobert du secteur Notre Dame était Scout St Georges avant de passer aux SUF.

L'étendard de la troupe Baudoin IV de Jérusalem, derniers Scouts Baden-Powell a été remis officiellement à Riaumont, alors aux Scouts et guides catholiques de France, par leurs anciens lors d'un feux de la St Jean. Cela explique le nom de leur troupe Vème Paris.

La création des Scouts et guides catholiques de France

Malgré une idée reçue, toutes les troupes catholiques aux scouts St Georges ne pratiquaient pas le rite tridentin. Cependant, de nombreux groupes restaient encore indépendants à cause de la proposition religieuse un peu trop œcuménique, aux goût de certains, tel que d'accepter des troupes protestantes, ou même vis à vis des positions du concile Vatican II. C'est pourquoi, dès 1980, et pour éviter les confusions grandissantes, les mêmes commissaires qui ont créé les SGSG vont créer une nouvelle association, celle des « Scout et Guides Catholiques de France » pour fédérer tous ces groupes.

De nombreuses unités vont rejoindre alors les Scouts et guides catholiques de France, tandis que les Scouts St Georges descendent à un effectif d'environ un millier. Ils tiennent parfois leurs journées Nationales à l'Abbaye de Solesmes. Mais leur proposition intéresse toujours certaines troupes venues des SDF ou de la FSE. Même si au fur et à mesure il n'existe plus aucune troupe protestante, le mouvement finira par atteindre les 2000 membres à la veille de leur fusion avec les SUF en 1992.

Organisation

Concernant les revues, pour les louveteaux Irène Rivière publiait  : « La patte du loup » : sa parution commence en 1969 et continuera en 1986 sous le label Scout Catholique de France (avant d'y devenir "De notre mieux"), mais alors une autre édition "La Patte de Loup" continuera aux Scouts St Georges jusqu'à leur extinction, dans les années 90. Pour les éclaireurs la revue « Saint Georges » est publiée régulièrement : elle commence en Octobre 1968 pour terminer jusqu'à la fusion avec les SUF en 1992. Enfin pour les maîtrises : « Eaux vives » paraît en Octobre 1968 et jusqu'au n°58 en février 1992.

Les Scouts Saint Georges ont créé leur propre boucle de ceinturon, insigne de promesse, bande de poitrine, et croix de chapeau :

Boucle de ceinturon des Scouts Saint Georges

Notes et références

  1. Déclarée à Paris le 17 mai 1968, publication au journal officiel du 16 juin 1968, p.5727.


Mouvements scouts Les mouvements de scoutisme en France Drapeau français
Mouvements agréés par l'État :
Le scoutisme français :
Éclaireuses et éclaireurs de FranceÉclaireuses et éclaireurs unionistes de FranceScouts et guides de FranceÉclaireuses et éclaireurs israélites de FranceScouts musulmans de France

Conférence française de scoutisme :
Éclaireurs neutres de France (Adhérents : Riaumont · Europa · St Louis) • Fédération des éclaireuses et éclaireursAssociation des guides et scouts d'Europe

Indépendant : Scouts unitaires de France

Mouvements non agréés par l'État :
Catholiques : Scouts de DoranScouts Godefroy de BouillonFédération ordre scoutScouts de ClusesScouts Saint BenoîtÉcuyers de St MichelScoutisme pour tous

Protestants : Éclaireurs évangéliques de FrancePorteurs de FlambeauxFlambeaux et Claires FlammesJeunesse AdventisteRoyal ranger

Autres : Éclaireurs neutres européensRandscouts

Autres petits mouvementsgroupes indépendants