The MobileFrontend should be working again on the ScoutWikis

Scoutisme alpin

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Insigne de scout alpin de l'AGSE

Le scoutisme alpin est une forme du scoutisme qui se pratique dans le cadre spécifique de la nature qu'est la montagne. Il se compose d'un mélange de campisme traditionnel et d'activités en montagne telles que l'alpinisme, l'escalade, la course en montagne, les marches en raquettes,... Pratiqué dès 1911 chez les Éclaireurs des Alpes, il a été pratiqué de moins en moins par les unités avant de connaître un renouveau chez les Scouts d'Europe à partir de 1994.

Histoire

Les débuts du scoutisme alpin

C’est à Nice en 1911, que l’Abbé d'Andreis crée la première troupe scoute catholique de France. Il met sur pied les Éclaireurs des Alpes, un mouvement de scoutisme catholique dans le cadre de son patronage avec le soutien de son évêque Monseigneur Chapon. Une première troupe est créée au premier trimestre 1911 avec un uniforme restreint : chemisette avec cravate et bérêt alpin. C'est Félix Laurenti qui devient le premier chef scout catholique Français. Dans un premier temps, l’uniforme n’est pas franchement scout: chemisette avec cravate héritée des patronages, culotte noire avec molletières, soulier forts, ceinture et la fameuse crêpe alpine. En 1912, avec l'influence de l'uniforme des EUF on verra apparaître le foulard (rouge uni) qui remplace la cravate, le costume en kaki uni (culotte, blouse et vareuse) avec chapeau de cow boy pour la grande tenue et chaque scout a son bâton. En 1913 les statuts seront agréés par le Gouvernement. En 3 ans il y aurait treize unités regroupant jusqu'à six cents garçons, le siège de l'association se trouvant sur la paroisse Saint Joseph.

Au programme: télégraphie et signaux, noeud, dressage de la tente, lire et dresser une carte, suivre une piste dans la montagne, secours aux blessés, cuisine et hygiène, botanique et zoologie, construction de pont, natation et gymnastique, orientation et boussole.

Périodes agitées

La guerre vient freiner considérablement le développement des Éclaireurs des Alpes. Les éclaireurs n’en restent pas la et proposent alors leurs service a la préfecture, aux mairie, dans les hôpitaux comme commis a bicyclette, estafette, aide infirmier… La guerre terminée, c’est en 1920 que les Éclaireurs des Alpes rejoignent les Scouts de France qui viennent d’être créés. Le scoutisme prend alors de l’ampleur. De nombreuses aventures scoutes sont vécues en montagne mais aucune véritable spécialisation montagne ne voit le jour.

La renaissance du scoutisme alpin

En 1989 le mouvement des Éclaireuses et éclaireurs alpins, rattaché à la FEE, se créée. Chez les Scouts d'Europe, après la spécialité mer et la spécialité nautique, la spécialité montagne est créée en 1994 et est depuis proposée aux unités pratiquant le scoutisme de façon naturelle en montagne. Les troupes d’Épinal, Chamalières, Antibes, 1re Grenoble et Saint-Étienne sont les premières à se lancer, suivies aujourd'hui des troupes 1re Meylan, 1reChartreuse, 3e Chambéry, 1re Pamiers et 9e Toulouse ainsi que de patrouilles libres. Aujourd'hui, les troupes montagne sont liées principalement aux Scouts d'Europe.

Unités alpines par pays

Références bibliographiques

Les scouts alpins dans la littérature

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Réseaux sociaux



Notes et références