Saint François d'Assise

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Saint François d'Assise
St François sur une fresque de Cimabue à Assise
St François sur une fresque de Cimabue à Assise
Patron des louveteaux catholiques
1182 · 1226

Saint François d'Assise (29 avril 1182 – 3 octobre 1226), est un religieux catholique italien. Fondateur de l'ordre franciscain qui se caractérise par la pauvreté et la joie, il devient plus tard le Saint patron des louveteaux. C'est à lui aussi qu'on doit la première crèche "grandeur nature" (à Greccio). Il est fêté le 4 octobre.

Saint François dans le louvetisme catholique

Mat-meute St-Francois.jpg

Dès le début du louvetisme à Chamarande, le patronage de Saint François a été adopté.

Son effigie sur le mât de meute, en tenant la patte du loup assagi, a eu tendance à remplacer le loup solitaire dans les unités catholiques.

La prière Seigneur, Fais de moi un instrument de Ta Paix, qu'on lui a attribué au XIXe siècle, est souvent reprise dans les unités scoutes.

Le tabernacle de la Basilique nationale du Sacré-Cœur de Koekelberg, offert par les scouts catholiques belges le 8 novembre 1936, porte sur ses faces latérales : saint François et le loup de Gubbio, avec saint Paul et Notre-Dame des scouts. De même à l'Abbaye d'Orval dans les Ardennes belges, dans la chapelle Notre-Dame des Scouts la rosace centrale au dessus de l'autel est consacrée à St François.

En 1926, un franciscain, le RP Sigismond, publia un manuel : Saint François d'Assise, patron des Jeunes Scouts Catholiques qu'il caractérise comme "Chevalier et Troubadour".

En octobre 2012, le Professeur Thierry Scaillet de l'Université de Louvain la Neuve publia un cahier du CHBS intitulé " Quand Mowgli rencontre saint François… La christianisation du Livre de la Jungle chez les scouts catholiques".

Saints patrons des branches du scoutisme catholique
Saint François d'Assise
patron des louveteaux
Sainte Jeanne d'Arc
patronne des jeannettes
Saint Georges
patron de la branche verte
Saint Paul
patron de la route
Sainte Geneviève
patronne des guides-aînées

Le cérémonial Scouts de France comprenait un Cantique des Louveteaux à Saint François ("Écoutez-nous, bon Saint François"). Et on retrouve cette figure dans plus d'une douzaine de chants louveteaux (catholiques), comme leur Chant de promesse, La mort de Saint François, Le Loup de Gubbio.

Les qualités mise en avant pour les jeunes scouts sont par exemple :

  • Sa joie du troubadour (symbolisée aussi la couleur jaune de la branche louvetisme).
  • Sa simplicité, caractérisant aussi les rapports humains dans la fraternité scoute.
  • Son détachement des biens matériels que rappelle la pauvreté du camp.
  • Son amour de Dame nature, "œuvre de Dieu" (chantée dans son Cantique des créatures).
  • Son âme chevaleresque, enthousiasme et généreuse (cf. Prière scoute).

Par analogie, c'est Sainte Claire d'Assise qui a été adoptée comme patronne pour les Louvettes, lors de leur création en 1967 par l'AGSE.

Vie de François d'Assise


Wikipedia-logo.png Voir l'article Wikipédia : Saint François d'Assise


La promesse du Loup de Gubbio

Saint François face au loup

A l'époque où Saint François vivait dans la ville de Gubbio, on vit apparaître dans la campagne environnante un grand loup féroce et cruel. Ce loup terrorisait tous les habitants de Gubbio à un tel point que plus personne n'osait sortir des remparts sans être armé. Cela ne changeait pas grand chose puisque personne ne savait se défendre -même avec une arme- face à ce loup cruel. Le jour arriva où, rongés par la peur, plus aucun habitant n'osait s'aventurer hors de la ville.

Pour venir en aides aux habitant de Gubbio, Saint François décida d'aller à la rencontre du loup. Les habitants de la ville, qui avaient d'abord essayé de le retenir, le suivaient en nombre pour assister au miracle. Lorsque le loup le vit Saint François s'aventurer hors de la ville, il s'approcha en courant la gueule ouverte, prêt à attaquer ce dernier. A ce moment, Saint François fit le signe de croix et dit au loup "Viens ici, frère loup ; je te commande de la part du Christ de ne faire de mal ni à moi ni à personne. " Tout d'un coup, le loup que tout le monde redoutait ferma la gueule et cessa de courir. Il s'approcha calmement de Saint François et s'allongea à ses pieds. Saint François dit alors au loup:

Frère loup, tu fais par ici beaucoup de dommages, et tu as commis de très grands méfaits, blessant et tuant sans sa permission les créatures de Dieu ; et non seulement tu as tué et dévoré les bêtes mais tu as eu l'audace de tuer et de blesser les hommes faits à l'image de Dieu, ce pourquoi tu mérites les fourches comme voleur et assassin très méchant ; et tout le monde crie et murmure contre toi, et toute cette ville t'a en inimitié Mais je veux, frère loup, faire la paix entre toi et ceux-ci de telle sorte que tu ne les offenses plus, et qu'ils te pardonnent toutes les offenses passées, et que ni les hommes ni les chiens ne te poursuivent plus.

Le loup, sensible au paroles du Saint, acquiesça en inclinant la tête et Saint François continua :

Frère puisqu'il te plait de faire et de garder cette paix, je te promets de le faire donner toujours ce qu'il te faut, tant que tu vivras, par les hommes de cette ville, et ainsi tu ne pâtiras plus de la faim, car je sais bien que c'est la faim qui t'a fait commettre tout ce mal. Mais puisque je t'obtiendrai cette grâce, je veux, frère loup, que tu me promettes de plus nuire jamais ni à aucun homme ni à aucun animal me promets-tu cela ?

A nouveau, le loup inclina sa tête en signe de bonne volonté.

Vient alors une scène de "promesse" qui a été grandement reprise dans l'iconographie du louvetisme catholique (comme sur les mats de meute): tout en étendant sa main pour recevoir la foi du loup, Saint François lui demanda:

Frère loup, je veux que tu me fasses foi de cette promesse, afin que je puisse bien m'y fier.

Le loup leva sa patte droite et la déposa en signe de foi dans la main tendue de Saint François. Celui-ci dit alors :

Frère loup, je te commande au nom de Jésus-Christ, de me suivre maintenant sans rien craindre, et nous allons conclure cette paix au nom de Dieu.

Les habitant s'émerveillèrent tellement lorsqu'ils virent le loup suivre Saint François que très rapidement toute la ville s'était réunie sur la place pour voir le Saint en compagnie du loup qui les terrorisait autrefois. C'est là que Saint François déclara à la foule:

Écoutez, mes frères : frère loup, qui est ici devant vous, m'a promis, et il m'en a donné sa foi, de faire la paix avec vous et de ne jamais plus vous offenser en rien, si vous lui promettez de lui donner chaque jour ce qui lui est nécessaire ; et moi je me porte garant pour lui qu'il observera fidèlement le pacte de la paix.

La ville toute entière était d'accord et promis de nourrir le loup.

Il continua en s'adressant cette fois au loup :

Et toi frère loup, promets-tu d'observer avec eux le pacte de paix, en sorte que tu n'offenseras plus ni les hommes, ni les animaux ni aucune créature ?

source

Situation spatio-temporelle

Frise chronologique
1e 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e 18e 19e 20e 21e
0 1182 1226 1907

Carte de l'Italie <googlemap lat="42.0" lon="12.0" zoom="6"> 43.07, 12.62, Assise (Italie) 43.35, 12.56, Gubbio (Italie) 42.45, 12.75, Greccio (Italie) 41.90, 12.50, Rome (Italie) </googlemap>




Cet article peut aider à préparer certains badges.