A new ssl certificate is installed on the ScoutWiki's. Everyone can now connect to the ScoutWiki again securely..

Sémaphore

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Louveteaux transmettant en sémaphore

Le sémaphore est un système de communication visuel basé sur les positions successives prises par des "bras" mobiles.

Né pour la marine à voile, ancêtre du télégraphe Chappe, le sémaphore est une technique de transmission des nouvelles utilisée dans le scoutisme notamment pour des jeux. On ne doit pas le confondre avec le morse à bras.

Transmission visuelle

Émission

Le " transmetteur" manœuvre a bout de bras deux fanions en toile bicolores (blanc et rouge) pour représenter chaque lettre, chiffre ou signal de service suivant un code visuel préalable. Il est indispensable que le "lecteur" du message à transmettre soit allongé au sol pour ne pas perturber la vue du "récepteur".

Lorsqu'il n'émet aucun message, le transmetteur est sur la position prêt. Il doit indiquer s'il envoie des lettres ou des chiffres. Il ne revient à la position prêt qu'à la fin d'un mot sauf :

  • Lettre doublée (comme dans essai) : il revient rapidement à la position prêt entre chacune.
  • Pour transmettre un signal de service.

Réception

Le "récepteur" énonce à haute voix les lettres ou symboles lus. A son côté se tient le "relayeur" ou "rédacteur" qui lettre par lettre écrit le message transmis. Un message peut être ainsi transmis de deux points séparés par la mer, une rivière, un précipice et pour une portée d'environ 300 mètres qui peut être allongée par l'emploi de drapeaux.

La connaissance de l'alphabet du sémaphore, la capacité d'utilisation font partie du système de progression dans plusieurs mouvements. Notamment les louveteaux sont friands de cet exercice.

Mât

Pour les rassemblements importants, les rallyes, les camps permanents, il était fréquent de construire un "mât sémaphore" en haut duquel se trouvait une plateforme destinée à permettre la transmission par bras d'homme des signaux de sémaphore. Par sa hauteur le mât permettait d'accroitre la portée et la visibilité des messages. Un système de bras articulé pouvait parfois être monté.

Un autre système était celui des pavillons transmettant un signal de service prédéfini: Dans les camps des Scouts de France comme le Pèlerinage national de Lourdes en 1927 étaient en usage 16 pavillons à signification précise comme:

  • - Rassemblement général:" Aperçu": triangle rouge, blanc, rouge, blanc, rouge.
  • - Repas : "R" : Pavillon rouge croix jaune.

Ces pavillons était ceux du code international des signaux maritimes "alphabétique" avec une signification scoute. Ils étaient envoyés au sommet d'un mât.

Le mât sémaphore haut de 12 mètres du camp de Chamarande était célèbre. Réalisé pour l'essentiel par Roland Pierre, il avait été dressé le 25 août 1932 et s'inspirait des tripodes des cuirassés, avec vergue et pic et une hune à laquelle on accédait par une échelle de corde pour hisser les couleurs et la flamme verte des Scouts de France. L'emplacement du mât permettait de repérer l'entrée officielle du camp marquée par un portique. Quand une personnalité française ou étrangère était en visite on y arborait le "grand pavois": l'ensemble des pavillons disponible était fixé sur des cordes de façon décorative.

Alphabet sémaphore

ATTENTION : Ne pas apprendre le sémaphore devant un miroir, c'est le meilleur moyen de tout apprendre à l'envers !



Cet article peut aider à préparer certains badges.
scout-o-wiki:Semaphor