The MobileFrontend should be working again on the ScoutWikis

Réchaud à alcool liquide

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Avertissement Attention !
La mauvaise utilisation de cette technique peut entrainer de graves brûlures. Ne restez pas trop près du réchaud lors de son fonctionnement. Les plus jeunes demanderont de l'aide à des adultes. Ayez toujours un extincteur à votre portée
Ces informations sont données à titre documentaire. Scoutopedia ne saurait être tenu responsable d'incidents survenus au cours de l'utilisation de ces techniques.
Un réchaud maison à partir d'une cannette de soda

Un réchaud maison permet de faire chauffer un repas individuel ou quelques décilitres d'eau avec du matériel de base très peu couteux et très léger par rapport à d'autres réchauds vendus dans le commerce (le poids total avoisine les 30grammes). Ce réchaud peut s'avérer très utile lors d'exploration (Flag of Belgium.svghike) et lorsque les lieux ou les conditions ne permettent pas de faire de feu.

Ce réchaud s'avère par contre moins efficace pour une utilisation prolongée car il se montre assez gourmand en carburant de plus de part sa taille, il ne permet que de cuire de petites quantités de nourriture.

Il aussi pratique et moins dangereux d'utiliser un réchaud à alcool solidifié.


Histoire et conception

Le modèle de base existe depuis plus de cent ans. En effet un tel modèle a été breveté dès 1904 par J. Heinrichs, un forgeron de New-York. La société suédoiseTrangia vend une version commerciale de ce modèle depuis 1925.

Le fonctionnement de ce réchaud est très simple, il est constitué d'une chambre intérieure grâce à laquelle la chaleur de la flamme va être transmise au carburant, elle sert aussi à lancer la combustion. Le carburant en s'échauffant va emmètre des vapeurs qui vont remonter par le cercle de petits trous et s'enflammer au contact de l'air.

La construction

Vue explosée du réchaud

Ce réchaud est donc facilement réalisable le matériel nécessaire se limite à une ou deux cannettes, d'un canif et de carburant.

Il faut donc pour le réaliser découper deux fonds de cannettes et réaliser un cercle de petit trous au moyen du poinçon d'un canif ou d'une punaise sur l'une des deux parties. Une section d'aluminium d'une hauteur à peu près égale à la somme des hauteurs des deux parties pré-citées est également prélevée dans le corps de la canette. Elle servira de mur intérieur. Le tout est soudé ensemble grâce à du ruban adhésif résistant à la chaleur ou à une colle spéciale (genre colle à l'époxy). Attention car un réchaud mal scellé risque de déverser de l'alcool, celle-ci en brulant peut emmètre une flamme très peu visible et donc très dangereuse. La hauteur totale approche généralement les 5 cm mais elle peut bien entendu être modifiée: augmentée afin de contenir plus de carburant ou diminuée pour rendre le réchaud plus compact.

Un support pour gamelle peut être réalisé au moyen d'un cintre, de plus en fonction des conditions climatiques, un paravent peut être utile et même servir de réflecteur de chaleur ou alors quelques trous d'aération supplémentaires peuvent être percés.

L'aluminium présente les avantages d'un faible coût, d'être léger et d'avoir une bonne conductivité thermique dans le but de l'évaporation de l'essence mais d'autres contenants métallique que les cannettes peuvent être utilisés comme les boîtes de conserve par exemple.

Emploi et performance

Ce réchaud s'utilise pour des quantités de nourriture ou d'eau modestes à réchauffer (compter moins d'un demi-litre d'eau maximum). Ce qui limite son utilisation par une ou éventuellement deux personnes à la fois. La version la plus puissante est la version "haute-pression" décrite ci-dessous.

Une petite quantité de carburant est versée dans le réchaud. Il sera alors allumé en son centre et il faudra attendre que la flamme ait assez réchauffé le carburant pour que l'efficacité maximale soit atteinte et que les flammes se présentent en cercle. La chaleur de ces flammes devrait alors suffire à évaporer le combustible jusqu'à son épuisement. Pour aller plus vite à l'allumage, le réchaud peut éventuellement être chauffé préalablement et avec précaution au moyen d'une flamme extérieure.

Le réchaud ne doit pas être rallumé avant d'être complètement refroidi car une explosion pourrait se produire (surtout dans le cas de la version "haute-pression")

Performance

  • Production de chaleur: ~ 1400 W
  • Temps d'ébullition, ½litre d'eau: ~ 5 minutes (<30 ml de combustible)
  • Temps d'ébullition, 1litre d'eau: ~ 12 minutes (<45 ml de combustible)
  • Durée de combustion: ~ 9 minutes avec 30ml de carburant
  • Durée de combustion: ~ 30 minutes, avec 75-90 ml de carburant

Comparaison à d'autres réchauds

Ce réchaud peut se montrer plus performant que certains modèle commerciaux lors de conditions de grands froids où les réchauds au propane ou au butane montrent des faiblesses. Ronald Mueser, dans Long-Distance Hiking, remarqua après avoir interrogé des randonneurs sur le sentier des Appalaches qu'il s'agissait du seul réchaud avec un taux d'échec de 0%.

Au niveau du poids, notre réchaud maison consommera environ une masse de carburant suppérieure de 50% au réchauds au propane/butane. Pourtant, il ne pèse que 30g alors que les autres réchauds peinent à passer sous la barre des 100g. De plus les réserves de gaz doivent se transporter dans des bombonnes assez lourdes alors que l'alcool utilisé ici comme combustible se transporte facilement dans une petite bouteille en plastique. C'est pourquoi ce réchaud est fort apprécié lors de longues randonnées.

On retiendra également comme points positifs que le réchaud maison fonctionne de façon quasi silencieuse, qu'il peut être réalisé facilement en cas de nécessité, que le carburant utilisé, à savoir l'alcool dénaturé est assez respectueux de l'environnement et qu'il ne produit pas de suie. Par contre il est très toxique à boire. Retenons que l'éthanol est rarement utilisé sous sa forme pure, le réchaud fonctionne bien sûr très bien avec de l'alcool à brûler à 90%, légèrement avec de l'alcool à 70% et très mal avec de l'alcool à 50%

Variantes

De gauche à droite: Standard, Inversé, Latéral, "Haute pression".

Standard

La version légère et pratique, conçue pour une personne. C'est la version la plus appréciée lors de randonnées.

Inversé

La version inversée arrive à être encore plus petite et plus légère que la version classique mais s'avère plus difficile à remplir.

Version latérale à partir d'une canette

Latéral

En plaçant les trous sur le coté, ce réchaud devient lui-même le support à la gamelle

Haute-pression

Une version plus grande et plus efficace mais également plus lourde et plus difficile a réaliser. Ici, le réchaud sera fermé après remplissage au moyen d'une vis et le combustible sera pré-chauffé au moyen d'une source externe

Autres

Il existe de nombreuses variantes de réchauds, que les modifications se fassent au niveau du combustible, de la forme ou de la conception même.

Liens externes

  • Vidéo explicative [1] (en anglais)
  • Zenstoves; site dédié [2] (en anglais)
  • Pennystove; site dédié [3]
  • Variante; réchaud à toit convexe [4]


Source