The ScoutWiki's are still safe, but some browsers have dropped support for the ssl certificate used by the ScoutWiki's. Soon a new one will be installed.

Pont de singe

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Pont de singe

Un pont de singe Un pont de singe

Pont Matelotage Niveau moyen

Idéal pour un grand jeu
Matériel
Outils :


Bois à prévoir :


Autres :

grosse corde

En grand jeu, tu pourras sûrement te transformer en explorateur de la jungle amazonienne, en Indiana Jones ou en agent secret infiltré. Si dans une de ces situations, tu dois traverser avec ta patrouille une rivière ou un grand fossé en deux temps trois mouvements, mieux vaut connaitre une bonne technique :

  • pour ne pas mouiller son sac,
  • ne pas tomber à l'eau,
  • être les plus rapides et gagner le grand jeu.

C'est ce que nous allons voir ici.

Matériel

Pour traverser une rivière, il suffit d'une corde classique (exemple : chanvre ou propylène de 12 mm de diamètre) environ 10 m plus longue que la largeur de la rivière. Si l'on possède une grosse corde (c'est un peu plus confortable pour la traversée), se munir aussi d'une corde fine (cette corde servira à celui qui traverse à pied). Dans tous les cas, même si c'est facultatif, il est préférable de se munir d'un mousqueton, d'une manille ou idéalement d'une poulie pour éviter d'user la corde.

Tout ça fait du poids en plus dans les sacs, la patrouille, solidaire, veillera à ce que tous ces membres, même ceux qui portent la corde, suivent sans problème.

Traversée de rivière et attache de l'autre côté

Même si cette technique permet d'éviter de mouiller la plupart des membres de la patrouille et le matériel, il faut qu'un membre de la patrouille se dévoue pour traverser la rivière à gué ou à la nage en déroulant la corde derrière lui. Il est préférable que celui qui traverse le fasse sans mouiller ses vêtements (et particulièrement ses chaussures). Si la corde est grosse, on lui attache une corde fine : c'est plus facile pour traverser, et ça permet d'éviter de mouiller la grosse corde.

Note à l'attention des responsables : La traversée d'une rivière est une activité nautique comme une autre, elle doit donc être encadrée avec le personnel et les formations nécessaires. De même pour un parcours de type accrobranche, si le pont de singe est haut par rapport au sol, les mesures de sécurité nécessaires doivent être prises.


Noeud de demi-cabestan.JPG
Noeud de demi-cabestan et clefs.JPG

Pour attacher la corde à l'arbre qui se trouve en face, le membre de la patrouille fait un noeud de demi-cabestan (à gauche) suivi de plusieurs clés (à droite), ce noeud ne se bloque qu'en tension et est très facile à défaire. Quand tu fais un noeud, demande-toi toujours s'il faut le défaire, car dans bien des cas, un mauvais noeud soumis à une tension importante est impossible à défaire, il faudrait alors couper la corde.

Tension du pont de singe

Noeud de jambe de chien3.JPG

C'est le reste de la patrouille qui est resté sur le bord qui va tendre la corde. En tendant sommairement la corde, les membres de la patrouille repèrent le point situé à environ 2,5 m de l'arbre utilisé pour tendre le pont, à cet endroit la patrouille réalise un noeud de jambe de chien. Si la patrouille possède un mousqueton, une manille ou une poulie, elle la passe dans les deux boucles du noeud de jambe de chien. Ce "martyr" simplifiera le démontage du pont. On peut aussi utiliser simplement une petite bûche.

Serrage pont de singe1.JPG

Ensuite, la corde fait le tour de l'arbre choisi pour tendre le pont et revient dans le mousqueton ou à défaut elle passe dans les deux boucles de la jambe de chien. Tous les membres de la patrouille présents sur la rive 1 se saisissent de la corde et tirent dessus pour tendre la corde, le mieux et de donner des à-coups tous ensemble, un des patouillards crie : Ho hisse! et toute la patrouille donne un grand coup sur le "Hisse".

Serrage pont de singe2.JPG

Tout en gardant le pont de singe bien tendu, la corde refait un demi-tour autour de l'arbre et va s'enrouler autour des trois bouts tendus entre le noeud de jambe de chien et l'arbre. Pour cela, on peut utiliser une petite corde supplémentaire ou un foulard enroulé autour des trois cordes avec un noeud de cabestan pour resserrer les cordes. Le saucissonnage (à la manière d'un noeud de pendu) des trois cordes doit être très serré, à chaque tour plusieurs membres de la patrouille tirent en même temps sur la corde.


Serrage pont de singe3.JPG

Enfin pour bloquer le pont de singe (qui à ce stade est normalement tendu comme une corde de violon), pas besoin de faire de noeud, il suffit d'écarter deux de trois bouts qui sont alors très serrés entre l'arbre et la jambe de chien et de passer la corde sous forme de boucle entre les deux cordes. Impossible à défaire par accident, mais très facilement défaisable volontairement, le pont de singe est prêt.

Traverser sur le pont

Suf pontdesinge.jpg
Scout sous un pont de singe.jpg

Si l'on ne possède qu'une seule corde, on peut essayer de traverser en cochon pendu, mais cette technique épuisante ne permet pas tenir sur une grande longueur, ni de traverser avec un sac. Le mieux est de traverser allongé sur la corde. Une jambe crochette la corde et permet de pousser pour avancer, l'autre pend comme un poids mort, faire attention pour les garçons à mettre les parties d'un côté ou l'autre de la corde, mais pas au milieu et de même pour les filles de passer la corde entre les seins et non sur un sein (dans les deux cas, une mauvaise position peut faire très mal). La plupart du temps, si l'on ne reste pas stable sur la corde, c'est qu'on ne laisse pas assez pendre la jambe qui est comme une quille stabilisatrice.

Pour traverser avec un sac, inutile de le prendre sur le dos, mieux vaut défaire les bretelles ou utiliser les clips de la ceinture pour attacher le sac à la corde, alors en prenant la bretelle avec la jambe qui crochète, on la tire derrière soi sans souci.

Évidemment pour récupérer la corde le dernier doit défaire le noeud et traverser à gué ou à la nage.

Enfin dans la perspective d'un confort plus grand ou pour élaborer un parcours d'accrobranches plus complet, on peut utiliser cette technique pour faire un pont de singe à deux voies parallèles (traversée à genoux) ou à deux cordes l'une au-dessus de l'autre (traversée debout) ou pour fabriquer une tyrolienne.


Cet article peut aider à préparer certains badges.