The ScoutWiki's are still safe, but some browsers have dropped support for the ssl certificate used by the ScoutWiki's. Soon a new one will be installed.

Penny Rolls

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Présentation de Penny Rolls à BP en 1929

Penny Rolls, ou Jam Roll, est la Rolls-Royce qui fut offerte à Lady et Lord Baden-Powell par tous les scouts du monde lors du jamboree de 1929. Elle était peinte en vert, couleur du scoutisme, et présentait la particularité unique d'avoir pour bouchon de radiateur une fleur de lys surmontant la devise Be prepared, en lieu et place du « Spirit of Ecstasy» habituellement de rigueur sur le capot des Rolls-Royce.

Ces surnoms sont des jeux de mots, en effet :

  • Penny Rolls se réfère au fait qu'elle a été payée par des dons d’un penny (environ un franc français de l'époque) faits par tous les scouts du monde ; mais un penny roll est un rouleau de pièces de 1 penny.
  • Jam Roll est l'abréviation de « Jamboree's Rolls », mais ce mot désigne en anglais un gâteau roulé à la confiture.
  • Eccles, la caravane tirée par Jam Roll, était ainsi nommée pour la simple et bonne raison que ce nom était celui de son fabricant ... Mais l'« eccles cake » étant une pâtisserie anglaise, les jeux de mots sur un « jam roll » tirant un « eccles cake » étaient faciles, et ils ne manquèrent pas d'être faits.

Cette voiture ne doit pas être confondue avec l'autre voiture déjà offerte au couple BP pour son mariage suite à une contribution identique des scouts britanniques (1 penny par scout, 1 shilling par chef), qui n'était pas une Rolls, mais une Standard, et ne reçut pas de surnom.

La voiture appartenait en 2007 à un collectionneur privé tandis que la caravane avait été donnée en 1938 par BP aux scouts britanniques. Les deux ont été un temps réunis pour le jamboree du centenaire.

L'idée d'un tel cadeau revient à Christian Holm, chef de l'association scoute danoise, qui désirait fêter d'un cadeau particulier le 21e anniversaire du scoutisme. Il s'en ouvrit à Olave, qui tâcha de demander discrètement à BP ce qu'il désirait ... Celui-ci raconta lors de la cérémonie de remise du cadeau :

«Quand elle m'a demandé ce que je voulais, je n'ai rien dit. Je suis l'homme le plus riche du monde, car je crois que l'homme le plus riche n'est pas celui qui a le plus d'argent, mais celui qui désire le moins de choses. Ma femme a continué à m'interroger et m'a dit que je devais vouloir quelque chose. Alors, j'ai réfléchi, et je me suis souvenu d'une chose, et j'ai dit : «Oh oui, je voudrais une paire de bretelles !»

Finalement, il admit qu'une nouvelle voiture serait une bonne idée, l'ancienne ne cessant plus de tomber en panne. Mais le lendemain de la cérémonie de remise des cadeaux, les scouts irlandais en organisèrent une seconde, au cours de laquelle ils présentèrent une paire de bretelles à BP, en l'intronisant chevalier de «l'ordre des bretelles» - ce qu'il accepta d'aussi bonne humeur et avec la même solennité que les présents de la veille.

Liens externes

En anglais :