A new ssl certificate is installed on the ScoutWiki's. Everyone can now connect to the ScoutWiki again securely..

Manoir

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

Manoir était le nom du lieu de réunion d'une troupe de Scouts de France jusqu'à la fin des années 1940. Ce local, normalement divisé en coin de patrouilles autour d'un point central, pouvait être être aménagé de façon très complexe dans des conditions où l'habileté manuelle et l'imagination pouvaient se déployer. Le Commissaire National Éclaireurs Pierre-Louis Gérin rédigea un livre sur ce sujet intitulé Beau Manoir. Michel Menu préférera par la suite que les éclaireurs et notamment les troupes raider aient une base comme local avec un équipement pour les réparations mécaniques ou un dojo.

Le Manoir à Chamarande

Sur une carte du domaine de 1689 on trouve le batiment connu aujourd'hui comme manoir.Devant deux petites constructions paraissent avoir été démolies entre 1930 et 1950.

A Chamarande, le Manoir était une longue construction en pierres au style composite qui fut rénovée entre 1930 et 1932. Elle était mise à la disposition des Scouts de France par le Dr Laurent Amodru et Madame André-Thome, propriétaires du château. En se tenant dos au château on trouvait, de gauche à droite et successivement, l'Oratoire (Msallah Aïssa), la Salle de Troupe, la Salle de Meute, la première maison de Roland Pierre et l’hôtellerie. En 1925 il semblerait que la salle de troupe était une grande salle aux fenêtres gothiques et les troupes de passage à Chamarande y avaient accès en cas de mauvais temps.

Bien entendu, le nom de Manoir évoquait la Chevalerie mais avec ses bow windowes c'était aussi un rappel de la White House de Gilwell Park, alors centre mondial du scoutisme. L'intérieur avait été aménagé pour les besoins du camp-école. On y trouvait ainsi la salle de troupe, avec sa cheminée monumentale et ses drapeaux étrangers (ceux des Jamboree ?) pendant du plafond, qui était utilisée en cas de pluie pour les réunions. Plus tard la salle reçut des aménagements plus soignés : des poutres pendaient les écussons des provinces Scouts de France. on y trouvait un piano droit, des tables et des chaises. Le tout de conception rustique, tables ou bancs sur billots, tables et escabeaux tripodes en froissartage. Sur le mur l'écu de Chamarande surmonté d'une croix. Symbole de continuité la photographie de chaque groupe de scoutmestre était fixée au mur.



Le nouveau "Manoir" et sa cheminée monumentale avaient été inauguré le 29 septembre 1932 après la messe célébrée par le Vieux Loup - le chanoine Cornette - à l'occasion de ses 45 ans de sacerdoce.

Le Manoir à Cappy

Le chateau de briques de Cappy servait de Manoir pour certaines activités (et aussi parfois la cuisine). Cependant l'esprit chevaleresque étant moins prégnant chez les "éclés" que chez les SDF, il occupait une place plus réduite dans l'imaginaire des futurs chefs.