A new ssl certificate is installed on the ScoutWiki's. Everyone can now connect to the ScoutWiki again securely..

Louis Liébard

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Louis Liébard
Louis Liébard sur la couverture de l'ouvrage de Jean-Jacques Blanc consacré aux compagnons de la musique
Louis Liébard sur la couverture de l'ouvrage de Jean-Jacques Blanc consacré aux compagnons de la musique
4 juin 1908 · 2010

Artiste scout

Artiste scout.

Personnalité scouts de France

Scouts de France.

Personnalité française

France.

Louis Liébard est le fondateur des Compagnons de la Musique et le compositeur du Chant du Jamboree 1947.

Ancien du scoutisme dijonnais, routier, il lance le scoutisme à Avranches et fait les Routes Cadets du Père Doncœur, 500 km sac au dos, tout en étant élève au conservatoire de la ville. Il fonde la chorale "La Perdriole" qui imite l'Alauda. En 1932, lors de son service militaire à Versailles, il est des fondateurs de la Route militaire, Georges Tisserand y étant alors capitaine.

Maître de chapelle de la Cathédrale de Dijon, chef de chœur de la Perdriole, il est fait prisonnier de guerre en 1940 puis s'évade. En novembre 1941, il crée à Lyon Les Compagnons de la Musique pour procurer du travail à des jeunes réfugiés en zone libre en leur enseignant le chant choral et en les formant aux rudiments de la chanson folklorique. « En faisant appel pour la mise en scène de leurs représentations à un véritable concept d’une stylisation extrême, faite de pureté et de dépouillement soulignant cependant l’action, beaucoup concèdent qu’il a réalisé au passage une révolution dans la chanson folklorique en y adjoignant les principes de la chanson animée. Une véritable magie quand on sait que l’apport du jeu visuel à la partie chorale permettait au spectacle de devenir au passage une véritable petite comédie. » Mise au point par les Compagnons de la Musique sous l'autorité de Louis Liébard, Perrine était servante en est l’illustration même.

Après le succès de leurs premières représentations à Lyon, les Compagnons de la Musique se déplacent à Paris en 1944 et y rencontrent Édith Piaf à l'occasion d'un gala à la Comédie Française. C'est le début d'une notoriété qui leur vaut d'être auditionnés par le Directeur de l'ABC, Mitty Goldin, et de se produire dans plusieurs cabarets à la mode. En 1945, ils intègreront le Théâtre aux Armées où ils se produiront également sur scène.

En février 1946, huit des Compagnons de la Musique se séparent de Louis Liébard pour aller vers une carrière davantage axée vers le music-hall sous le nom des Compagnons de la Chanson. Les Compagnons de la Musique seront dissouts après que quelques autres aient tenté de voler à leur tour de leurs propres ailes sous le nom des Cinq Pères, à partir de 1951.

Sources