A new ssl certificate is installed on the ScoutWiki's. Everyone can now connect to the ScoutWiki again securely..

Jeannette

De Scoutopedia
(Redirigé depuis Jeannettes)
Aller à : navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir Jeannette (homonymie) Disambig.svg


Jeannettes au défilé de la saint Georges 1945 à Paris.

Cet article est un article historique, pour voir les programmes déployés dans les mouvements, consulter Jeannette (Guides de France), Jeannette (SUF) ou Rondes aux scouts de Doran.

Les jeannettes est une méthode d’éducation scoute adaptée aux filles de 8 à 12 ans, elles sont regroupés en rondes. Une ronde est normalement composée d’environ 24 Jeannettes.
La ronde est divisée en sizaine d’environ 6 jeannettes. Les sizaines portent des noms de fleurs


Searchtool.svg Voir l’article détaillé : Historique de la pédagogie Jeannette


Le cadre symbolique de la proposition des jeannettes a pour imaginaire « la forêt » et spirituelle « sainte Jeanne d’Arc ».

Progression personnelle

Entrée dans la forêt

La nouvelle jeannette décide librement de rentrer dans la forêt et dans la ronde. Elle doit se décider rapidement durant 2 à 3 sorties. Pendant ce temps la jeannette arrive sans uniforme. Le jour où la jeannette décide de rentrer dans la Forêt, elle portera son uniforme.
Une fête d’accueil est organisée par la ronde.


Cérémonial
Guillemette dit le premier secret à la jeannette : « une jeannette peut dire oui, une jeannette peut dire non ».
Puis, on lui explique les 2 articles de la loi, le symbole et le sacrement qu’elle devra suivre. La ronde peut organiser un spectacle, un mini jeu pour le faire découvrir, ou simplement l’expliquer.
On remet le carnet « vers la fleur bleue », les insignes scouts unitaires, du groupe et de sizaine. Chacun pouvant être remis par une sizaine et l’insigne de la sizaine sera donnée par la sizenière qui accueillera la jeannette dans sa sizaine. Chaque ronde s’adapte et fait à sa manière son cérémonial.


Temps de découverte
En début d’année, les premières sorties ont pour but de poser le cadre. La maîtrise veillera à présenter de manière ludique la progression, la loi, l’uniforme, la forêt, et sainte Jeanne d’Arc. Mais aussi pourquoi on se rassemble, qu’à la ronde chaque enfant a l’occasion de dire ce qu’il pense à l’aide de nombreux conseils.
Idées : une bonne paye aménagée version jeannette avec des activités dynamiques. Le jeu peut être préparé par le conseil de ronde.
La première journée est très importante pour que les nouvelles se sentent accueillies, et les anciennes doivent être actrices de cette journée, notamment grâce à la préparation en conseil de ronde.

Sur le 1er sentier vers la fleur bleue

Pour la guider sur le premier sentier il y a :

  • un secret : une jeannette peut dire oui, une jeannette peut dire non
  • deux articles de la loi : une jeannette est (toujours) propre, une jeannette est (toujours) active
  • un symbole : l’eau
  • un sacrement : le baptême
  • elle découvrira l’aspect extérieur de la forêt.

La jeannette s’intègre dans la ronde, elle apprend à vivre en groupe, elle découvre et apprend la vie de la ronde et ses rites, elle participe aux activités.
Ce sentier l’aide à prononcer sa promesse. A la fin de ce sentier la jeannette a le désir de prononcer sa promesse. Quand la jeannette SUF a cueilli sa fleur bleue, elle fait le nœud de fleur à son foulard.
La fleur bleue est de la couleur de la forêt. Elle est témoin de son intégration dans la forêt.



Pour les SUF, à l'issue de sa promesse, la Jeannette reçoit son "nom de forêt". Il est composé d'un nom commun et d'un adjectif la caractérisant. Par exemple "comète enjouée", "fraise timide" ou encore "torrent joyeux". Ce nom ne peut être dévoilé qu'aux autres jeannettes ayant prononcé leur promesse. Il est utilisé en Conseil de Ronde, où se réunissent les cheftaines et les jeannettes ayant prononcé leur promesse.


« il y avait une fleur bleue, si bleue qu’elle avait l’air d’un petit morceau de ciel, si bleue que les yeux de sainte Thérèse sous son voile. » P49 du livre de la Forêt Bleue

« ces fleurs bleues qu’on appelle des véroniques, en souvenir des yeux bleus de cette femme de Jérusalem qui, de son voile, avait essuyé, tandis qu’il portait sa croix, le visage de Notre-Seigneur. » p.60 du livre de la Forêt Bleue.

Sur le 2e sentier vers la fleur blanche

Pour la guider il y a :

  • un secret : SUF = ce qui compte le plus est au fond du cœur et gdf = ce qui compte le plus ,ce n'est pas ce qui se voit, c'est ce qu'on a au fond du cœur.
  • deux articles de la loi : une jeannette est (toujours) gaie, une jeannette dit toujours vrai
  • un symbole : le feu
  • un sacrement : la réconciliation
  • elle découvrira l’aspect intérieur de la forêt.


La jeannette prend sa place de la ronde et se découvre elle-même. Elle découvre ses capacités et ses goûts, elle apprend à juger,et à donner son avis. La jeannette s’affirme dans la ronde, elle est enthousiaste, elle s’y met à fond.

Après avoir prononcé sa promesse, la jeannette fait partie pleinement de la forêt, elle est considérée comme une vraie Jeannette. Elle participe aux conseils de ronde.

jeannette

A la fin de ce sentier la jeannette cueillera une fleur blanche.
Cette fleur existe vraiment : elle s'appelle Jeannette' ou "fleur des poètes".
Cette fleur fait référence à la traversée du sentier plus fantastique, une forêt que l'on ne voit pas mais que tout le monde connaît dans son cœur, la forêt des "il était une fois". Ces contes, ces légendes, ces poèmes qui parlent à nos cœurs, qui nous donnent des pistes pour vivre notre quotidien.

D'après le livre de la forêt bleue :
Jeannette cherche sa fleur blanche dans la maison qui rit qu'elle pense être dans la forêt bleue. Elle va donc traverser la forêt ou elle rencontrera plein de personnages fantastiques, mais forcée de voir que cette traversée fantastique lui apprend une chose, le vrai bonheur est à la maison. Jeannette trouvera sa fleur au palier de sa maison.



Sur le 3e sentier vers la fleur d'or

Pour la guider il y a :

  • un secret (différent selon les mouvements) : SUF = Une jeannette pense d'abord aux autres, gdf = tu peux aimer
  • un article de la loi : Une jeannette pense d'abord aux autres
  • un symbole : le repas
  • un sacrement : l'eucharistie
  • elle découvrira que la forêt se partage. C'est la forêt des Hommes. La jeannette s'aperçoit qu'elle n'est plus seule sur le sentier.


La jeannette partage ses connaissances, ses compétences et ses goûts et assure peu à peu son rôle d’aînée, elle découvre qu’elle peut se mettre au service de la Ronde.


Pour l'aider à progresser, elle doit prendre un signe. Un signe est un rôle que l'on prend dans la ronde et que l'on assume au quotidien. Ce signe doit être utile, soit pour les projets de la ronde, soit pour la vie quotidienne de la ronde. Pendant une courte période, elle va acquérir des techniques très spécifiques, puis dès que la jeannette se sentira prête à assumer se rôle entièrement, on lui remettra officiellement son signe.

Il est important que les cheftaines aident les jeannettes signes a acquérir des techniques poussées notamment lors des carrefours des sentiers.

jeannette d'or

A la fin de ce sentier la jeannette cueillera une fleur d'or.
Cette fleur existe vraiment elle s'appelle la Jeannette Jaune ou plus communément appelée Narcisse.
Il n'est pas anodin d'avoir choisi cette fleur pour représenter le dernier sentier, car la légende de Narcisse raconte qu'un jeune homme qui pensait tellement à lui même a été changé en fleur, certes jolie mais qui ne vit pas pleinement. Mais la jeannette qui a cueilli sa fleur d'or a su profiter de ses dons et les a mis au service de tous; elle a compris que le bonheur, la vie se partagent. En lui donnant cette fleur, on lui rappelle de ne pas vivre égoïstement.
La cérémonie a lieu devant un bel arbre.


« ces bassins d’or qui sont les coupes royales où les lutins vont boire » p59 du livre de la Foret Bleue





Après la fleur d'or

La jeannette n'a plus de sentier, donc plus de guide dans la Forêt. Mais elle appris une chose très importante dans le sentier : elle n'est pas seule dans la forêt. C'est à elle de guider les autres sur les sentiers.

La jeannette est en service : elle élargit ses centres d'intérêt, se rend utile, prend des initiatives dans les projets de la ronde et la vie quotidienne de la ronde. Elle transmet aux autres ce qu'elle sait faire. Elle est particulièrement actrice dans la ronde en organisant des activités, en tenant de vraies responsabilités, et étant force de proposition. Elle prend aussi du recul sur ses années vécues dans la ronde et essaie de laisser une trace positive de son passage dans la ronde.





Prière Jeannette

Père, qui créez le monde et nous le donnez, depuis toujours vous nous aimez et nous connaissez.

Dans le travail, dans notre jeu, à la maison et partout, vous êtes toujours avec nous.

Donnez-nous le courage de faire de notre mieux, d'aimer les autres d'avantage, de leur ouvrir un cœur joyeux.

Gloire à Vous, Père tout puissant. Gloire à Jésus, Votre Fils le Seigneur. Gloire à l'Esprit qui habite en nos cœurs.

AMEN




Vocabulaire des Jeannettes

  • arbre de mai ou Houlette  : Emblème de la Ronde de Jeannettes sur lequel chacune accroche les flots de sa progression.
  • Fleur : Étape de la progression chez les Jeannettes.
  • Ronde : Unité de Jeannettes.
  • Sizaine : Groupe de 6 jeannettes ; la "responsable" de la sizaine est une sizenière.
  • Définition de Jeannette : on ne devient véritablement Jeannette qu'au moment où on prononce sa promesse. Mais en règle générale on appelle Jeannette toute fille inscrite à la ronde.
  • Danse de l'arbre de Mai : ou danse des rubans. Cette danse symbolise le savoir vivre ensemble. Elle a été mise en place par les GDF, a été édifiée comme la danse phare chez les SUF. Les sgdf en parleront dans le conte pour la peuplade après avoir fait reprendre goût à la vie de Blogane (p24).




Liens