The MobileFrontend should be working again on the ScoutWikis

Groupe EEDF Nicolas Benoit de Thurins

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Logo js.jpg    En France, ce groupe fait partie d'un des neuf mouvements pratiquant officiellement l'accueil de scoutisme.
Groupe Nicolas Benoît de Thurins

Foulard du groupe avec bordure gris-clair

Foulard du groupe avec bordure gris-clair
Icon girl guide.svg
Icon boy scout.svg
Groupe mixte

Fondation : 1963
Fondateurs : {{{fondateurs}}}
Fermeture : {{{fermeture}}}
Chef(s) actuel(s) : Antoine Michelot (Responsable de Groupe)
Coordonnées
Adresse : Thurins
Téléphone :
E-mail :
[mailto: ]
Site web :
http://thurins-nicolas-benoit.ecles.fr
Unités
  • Lutins
  • Louveteaux
  • Éclaireuses et éclaireurs
  • Aînés

45° 40' 56", 4° 38' 26"




Le groupe "Nicolas Benoît" actuellement implanté à Thurins (Rhône) est né en 1963. Des recherches dans les archives de la permanence régionale en septembre 2011 ont permis de situer formellement sa naissance (carte d'adhérents notamment) alors que depuis les années 1990, ses membres croyaient qu'il remontait à 1965 en raison d'une perte de continuité au sein de l'équipe de groupe !

Le groupe tire son nom d'un des fondateurs du scoutisme en France : Nicolas Benoît, mort au combat le 17 décembre 1914[1].

Il a été particulièrement mobile puisque de son implantation initiale (Oullins), on peut le retrouver rapidement (de 1964 au début des années 1990) à Chaponost puis à Francheville jusqu'au début des années 2000 et enfin à Thurins.

Histoire du groupe

En 1961, 8 jeunes décident de créer une patrouille libre EDF à Chaponost. Le groupe Lefèvre de Lyon - Croix-Rousse les aide et ils peuvent ainsi participer au cinquantenaire de l'association.

En 1963, toujours avec l'aide du groupe Lefèvre, le groupe Nicolas Benoît est créé à Oullins, rassemblant une patrouille de garçons et une de filles. Des activités sont organisées avec la patrouille libre de Chaponost.

Vers 1964/1965 : Les trois patrouilles constituent une unité et vont s'installer dans un petit local à Chaponost. Cependant, le fonctionnement de base étant la patrouille, les réunions se font parfois dans d'autres locaux dont le château du Merlo sur la commune d'Oullins où on trouve aujourd'hui l'association Temps Jeunes.


Des temps forts (chronologie)

  • 1970 : Avec l'aide de la commune, le groupe construit son propre local dans le pré de la MJC. Le clan d'Aînés est fermé.
  • 1973 : Création d'un journal interne "Informéclo".
  • 1977 : Dans le cadre de la remise en état des aqueducs romains du Gier, près de 400 éclaireurs EEDF de toute la région viennent à Chaponost.
  • 1982 : La troupe Charcot de Lyon 8e ferme ou fusionne avec le groupe Nicolas Benoît. Le local matériel de Laënnec et son contenu sont utilisés pendant de nombreuses années. Charcot était en effet une troupe d'Éclaireurs marins et les activités nautiques feront partie des activités régulières du groupe jusque dans les années 1990, notamment à Massignieu-de-Rives, près de Belley.
  • 1987 : Participation au Vroum[2] régional
  • 1988 : Participation au Vroum[3] régional organisé à Villefranche-sur-Saône. Basé sur une baignoire, le vroum L'Esprit d'Equipe partagé entre les éclés et les louveteaux - habillés pour l'occasion de costumes de marins - remporte la victoire dans quelques catégories (adresse pour les louveteaux, notamment ou encore concours de beauté).
  • 1989 : Participation de l'ensemble des branches à la deuxième escale du jeu national "Navigator" avec 7000 EEDF qui campent 3 jours de mai à la Courneuve


  • 1988 - 1995 : Suite à des problèmes privés au sein de l'équipe, le groupe est au plus bas. La qualité des activités baisse. Les effectifs diminuent. La connaissance de l'histoire du groupe et du scoutisme s'étiolent accentuant la baisse de qualité des activités et celle des effectifs. La commune de Chaponost souhaite détruire le local qui ne répond plus aux normes mais ne propose pas d'alternatives. Le groupe se résout à déménager et trouve un accueil favorable à Francheville. D'anciens aînés, généralement dans le groupe depuis leur plus jeune âge, passent responsables et insufflent une nouvelle dynamique. Les effectifs repartent à la hausse. Le rythme d'activités baisse un peu[4].


  • 1992 : En septembre, le groupe reprend ses activités à Francheville
  • 1995 : Fête pour les 30 ans du groupe
  • 1996 : Juillet : première étape de l'opération nationale "Mosaïque" avec camps régionaux puis camps nationaux par branche (voir les camps plus bas) et un défilé de 6000 EEDF dans Rodez
  • 1997 : Absorption du groupe Beauregard de Saint-Genis-Laval récemment créé (1994). La nouvelle équipe ainsi créée décide de renforcer le rythme des activités (en remplaçant notamment des réunions par des sorties de journée) et approfondir ses connaissances sur l'histoire du groupe et les théories et pratiques du scoutisme.
  • 1998 : Une délégation de Lutins, Louveteaux et éclés de la Région de Lyon (Ain et Rhône) se rend à Paris à l'Assemblée Nationale les 7 et 8 mars pour l'étape de clôture de l'opération nationale "Mosaïque". Parmi les deux délégués louveteaux, un de Nicolas Benoît qui présente le projet de jeu de sensibilisation d'autres enfants à l'environnement réalisé par le cercle. Deux responsables de la région les accompagnent dont un de Nicolas Benoît.
  • 2007 : Participation à Lyon (place Louis-Pradel) à la célébration régionale EEDF (régions de Lyon et de Grenoble) du centenaire du scoutisme
  • 2008 : Du 10 au 12 mai, participation au rassemblement clôturant l'activité nationale "Dimbali" avec 3000 EEDF à Paris et à la Courneuve


Traditions du groupe

Temps forts de l'année

Jusque dans les années 1980/1990, la vie du groupe était rythmée dans l'année par plusieurs temps forts :

  • Un premier week-end en septembre destiné à la vente des calendriers où les éclés campaient tandis que les lutins/louveteaux dormaient sur des matelas mousse dans le local
  • Un week-end "de Noël" au mois de décembre avec tirage au sort de cadeaux d'un montant inférieur à une somme donnée et "fiesta" (soirée festive avec déguisements, sketches et décorations préparés pendant l'après-midi)
  • La fête de groupe préparée pendant toute l'année avec présentation de sketches, danses, etc. et vente d'objets réalisés pendant l'année au profit du groupe
  • Un week-end de préparation de camp en fin d'année où les équipages faisaient le point sur le matériel et l'entretenaient en vue de l'utilisation intensive du camp

Dans les années 1980, s'ajoutait le week-end à Massignieu-de-Rives consacré aux activités nautiques.

Le Foulard

Bordered ff0000-dcdcdc.svg
Foulard du groupe Nicolas Benoît de l'Ouest Lyonnais. La bordure grise est d'un gris plutôt clair.



Les camps d'été

Années 1960

Année Louveteaux Éclaireurs Aînés
1963 X X
1964 X X
1965 X X
1966 X ? (Allemagne) X
1967 X
1968 X
1969 Bretagne

Années 1970

Année Louveteaux Éclaireurs Aînés
1970
1971
1972
1973 itinérant dans le Parc National de la Vanoise X
1974
1975
1976 Itinérant en Haute-Provence X
1977
1978
1979

Années 1980

Année Lutins Louveteaux Éclaireurs Aînés
1980
1981
1982
1983
1984 Plougastel Daoulas
1985 Corse (bateau)
1986 Pays-Bas (vélo-bateau)
1987 Pays-Bas (vélo-bateau) Grèce (bateau)
1988 à Ferrières-sur-Sichon[5] vers Vichy (Allier, 03) avec le groupe Bayard de Lyon 8e
1989

Années 1990

Année Lutins Louveteaux Éclaireurs Aînés
1990 en Chartreuse (Isère, 38) avec le groupe Jean-Bart de Villeurbanne
1991 ?
1992 la Ruchère en Chartreuse (Isère, 38), le fameux "Woodcraft"
1993 à Etueffont (Territoire-de-Belfort, 90) avec le groupe Bayard de Lyon 8e Itinérant en Italie
1994 Pont-Calleck, Plouay (Bretagne) avec le groupe Lumière de Tassin-la-Demi-Lune Itinérant entre La Rochelle et Arcachon (Aquitaine)
1995 Bécours (Aveyron, 12)
1996 camp régional à Ranchal (Rhône, 69) puis national à Baraqueville (Aveyron, 12) pour l'opération nationale "Mosaïque" camp régional à Chavannac (Corrèze, 19) puis national à Bécours (Aveyron, 12) pour l'opération nationale "Mosaïque" camp régional au Fontenil (Hautes-Alpes, 05) puis national à Cantoin (Aveyron, 12) pour l'opération nationale "Mosaïque" X
1997  ? Itinérant en Corse
1998 Chorges (Hautes-Alpes, 05) avec le groupe Jean-Bart de Villeurbanne Grèce avec le groupe de Dardilly
1999 Le Fontenil (Hautes-Alpes, 05) avec le groupe Jean-Bart de Villeurbanne Amélie les Bains-Palalda (Pyrénées-Orientales, 66) avec le groupe Jean-Bart de Villeurbanne Chorges (Hautes-Alpes, 05) avec le groupe Saint-Exupéry de Belley

Années 2000

Année Lutins Louveteaux Éclaireurs Aînés
2000 Pontarlier (Doubs, 25) au chalet du Larmont avec le groupe Lumière de Tassin-la-Demi-Lune
2001 Foncine (Jura, 39) Itinérant en Corse
2002 Padiès (Tarn, 81) Théâtre dans les environs de Bécours
2003 Sainte Enimie (Lozère, 40) avec le Groupe Georges Sand de Châtillon-en-Michailles Animation pour les jeunes de la guerre en Croatie avec l'association "Dessine moi un sourire"
2004 ? X
2005 ? Ho chi Minh ville (Vietnam) avec l'association "Maison chance"
2006 Bécours (Aveyron, 12)
2007 Kervarsennec - Ploemeur (Morbihan, 56) avec le groupe Jean-Bart de Villeurbanne ??
2008 Couteron (Bouches-du-Rhône, 13)
2009 Couteron (Bouches-du-Rhône, 13) X

Années 2010

Année Lutins Louveteaux Éclaireurs Aînés
2010
2011


Les responsables de groupe

... René Lacaze..., Nadine Ricci, Brigitte Vernay, Sophie Poupon, Colette Remillé, tutelle régionale (Serge Effantin), Pierre Crozier, Fabien Bourgin (septembre 1993 - 11 novembre 1997), Emmanuel Mollon, Jérôme Lacoste, Antoine Michelot (septembre 2011 - août 2014 ), Fabrice Le Meec (septembre 2014 - ...)


Notes

  1. Voir [1] et [2]
  2. Course de caisses à savon
  3. Course de caisses à savon
  4. Au moins depuis les années 1970 (témoignage de 1978), le rythme d'activité était d'au moins une réunion chaque semaine le samedi (dans les années 1980 : 14h30 - 16h30 ou 14h30 - 17h pour les lutins/louveteaux/éclés et 17h-? pour les aînés et un week-end complet environ une fois par mois
  5. Il s'agit probablement du centre du Bréant du groupe de Vichy qui a quitté les EEDF l'année suivante pour fonder avec quatre autres groupes la Fédération des Éclaireuses et Éclaireurs.


Le local

Activités et matériel

Le local du groupe, lieu de réunions et d'activités, est situé à Thurins. Les précédents étaient :

  • à Francheville Bel-Air (coordonnées : lat = 45.74723728596402 et lon=4.756030261451087)
  • à Chaponost le Gilbertin (coordonnées : lat = 45.704373598629644 et lon=4.749371409416199)
  • à Oullins

<googlemap version="0.9" lat="45.719125" lon="4.742661" type="map" zoom="11" width="400" height="325"> 45.681719, 4.642754, Thurins-EEDF Thurins Local du groupe EEDF Nicolas Benoît Thurins, Rhône-Alpes (G) 45.704336, 4.749248, Chaponost-EEDF Chaponost Ancien local du groupe EEDF Nicolas Benoît Chaponost, Rhône-Alpes (G) 45.713527, 4.805386, Oullins Oullins Ancien local du groupe EEDF Nicolas Benoît Oullins, Rhône-Alpes (G) 45.747222, 4.756018, Francheville Bel Air, 69340 Francheville Francheville Bel Air, 69340 Ancien local du groupe EEDF Nicolas Benoît Francheville Francheville, Rhône-Alpes (M) 45.739593, 4.883228, Laënnec, 69008 Lyon Lyon 8e Ancien local matériel du groupe Nicolas Benoît Lyon, Rhône-Alpes </googlemap>


Matériel uniquement

Pendant longtemps, le groupe a pu utiliser un ancien local matériel qui avait appartenu à la troupe Charcot de Lyon 8e disparue en 1982. Ce local était situé à Laënnec et est utilisé aujourd'hui par la permanence régionale de Lyon.


Sources

Tampon au dos d'un calendrier EEDF de 1988. On y voit le logo d'époque et "Chaponost".
Reproduction du bandeau d'Éclaireur marin retrouvé au local du groupe Nicolas Benoît à Chaponost au début des années 1990. Il appartenait certainement au groupe Charcot.
Recto du tee-shirt du groupe dans les années 1990
Verso du tee-shirt du groupe dans les années 1990



Liens