A Hungarian speaking ScoutWiki has joined the ScoutWiki Network.

Éclaireuses et éclaireurs unionistes de France

De Scoutopedia
(Redirigé depuis EEUdF)
Aller à : navigation, rechercher
Logo js.jpg    En France, ce mouvement fait partie des neuf mouvements pratiquant officiellement l’accueil de scoutisme.


Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France

Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France


Fondation : 2 juin 1911
Disparition : {{{disparition}}}
Fondateurs : Samuel Williamson
Président : Pierre Msika
Secrétaire générale : Nadine Marchand
Commissaire Général Scout: {{{commissairescout}}}
Commissaire Générale Guide: {{{commissaireguide}}}
Siège : 5, rue Pierre Bérégovoy
92110 Clichy
Site web : http://www.eeudf.org
E-mail : {{{mail}}}
Effectifs : {{{effectif total}}} membres.
Effectifs : 4374[1] jeunes.
1567[1] responsables.

mouvement protestant

Mouvement protestant.
Agrément :

Agrément JS

Reconnu par Jeunesse et Sports comme mouvement de scoutisme.
Scoutisme Français Scoutisme français.
Organisation mondiale du mouvement scout OMMSAssociation mondiale des guides et des éclaireuses AMGE

Les Éclaireuses et éclaireurs unionistes de France est une association française de scoutisme membre du Scoutisme français. « Mouvement protestant de scoutisme ouvert à tous », l’association compte 5941 adhérents dont 1567 encadrants. En 2014, l'association avait 110 groupes ouverts[1].

Historique

Voir Éclaireurs unionistes de France et Fédération française des éclaireuses pour l’histoire avant 1970.

La FEEUF

En 1970, lors de l’assemblée générale de Dijon du 18 janvier et suite à la décision prise lors du conseil national de 1968, les Éclaireurs unionistes et les Éclaireuses unionistes se fédèrent au sein de la FEEUF : Fédération des éclaireuses et éclaireurs unionistes de France. Administrativement, les EUF sont dissous et la FFE devient la FEEUF[2]. Le siège est celui des EUF, 15 rue Klock, à Clichy. Pour l’anecdote, la fusion se serait faite dans ce sens (EUF absorbé par FFE) car les comptes de la FFEU étaient mieux tenus que ceux des EUF[réf. nécessaire].

La fusion et les réformes pédagogique créent des tensions entres les traditionalistes qui forment le courant « Azimut » et les réformateurs.

1974, camp national des Troupes « Azimut » : Camp du Coq. Seules les provinces Paris, Languedoc et Franche-Comté y participent. En 1976, les Compagnies font aussi un camp national : le Camp du Trèfle.

La séparation est évitée avec beaucoup de diplomatie par le Président Jean Ruellan qui déclara en 1978 :

« Avec un tel nom, unioniste, impossible de se séparer ! »

Les années 1980 se résument à un nom : « Pleins-Feux ». En effet le carnet de progression prend ce nom (1979) et le camp national de 1982 aussi.

Du 20 au 27 juillet 1982, camp national branche moyenne, PFA (pleins feux sur l’aventure) au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire)

En 1987, camp national Korrigan pour les équipes libres (37 y participent) de branche moyenne à Cléron (Doubs)

Les EEUdF

En 1995, la FEEUF, ne répondant plus aux statuts d’une fédération, devient les EEUDF : Éclaireuses et éclaireurs unionistes de France à l’assemblée générale de Sanary. Les Provinces deviennent Régions. De plus la grande majorité des unités étant mixtes ou co-éduquées, le mouvement n’est plus une fédération de troupes et compagnies.

Du 17 au 27 juillet 1999, camp national des Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France, LCA, Les Clés de l’Avenir. Rassemblement de 2 600 jeunes et adultes à Tonneins (Lot-et-Garonne).

Du 6 au 27 juillet 2006 se déroule le troisième CANAMA (Camp National Marin) qui a lieu tout les 10 ans, dans l’estuaire de la Gironde.

En 2009, le mouvement dénombrait[3] 5264 membres répartis dans une centaine de groupes locaux.

Centenaire


Searchtool.svg Voir l’article détaillé : Centenaire des éclaireuses et éclaireurs unionistes de France


En 2010, le site communautaire Tipee est mis en ligne. L’opération 101 actions pour 100 ans d’avenir est lancée, chaque groupe, région, se doit de faire une action tournant autour du nombre 101 (récolter 101 kilos de nourriture, être 101 coureurs unionistes au marathon de Paris, …).

Fin 2010 paraît une bande-dessinée anniversaire : Toutes branches dehors.

Le 2 juin 2011 le site 100 ans d’histoire ouvre 100 ans jour pour jour après la création de la première troupe d’éclaireurs unionistes à Boulogne.

Deuxième siècle unioniste

Dans la dynamique initiée par le centenaire, les EEUdF repartent de plus belle, et un concours pour un nouveau logo est lancé en décembre 2013[4].

Congrès

En 2014 a eu lieu le Congrès des EEUdF à Lusignan du 27 août au 30 août 2014. Ce congrès qui a rassemblé plus de 400 cadres à travers toute la France s'est inscrit dans la démarche "100 ans d'avenir" initiée lors du Centenaire des éclaireuses et éclaireurs unionistes de France

Déclaration du Scoutisme Protestant

En 2015, les EEUdF sont signataire de la Déclaration du Scoutisme Protestant.

Rattachement

La Fédération protestante de France

D’inspiration chrétienne et de confession protestante, ce mouvement est membre de la Fédération protestante de France.

C’est un mouvement d’éducation populaire agréé par le ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative et reconnu d’utilité publique.

Elle est également membre du Scoutisme Français, et est donc reconnue par les instances internationales du scoutisme, et des deux organisations mondiales : l’OMMS (Organisation mondiale du mouvement scout) et l’AMGE (Association mondiale des guides et éclaireuses).


Searchtool.svg Voir l’article détaillé : Évolution du logo des Éclaireuses et éclaireurs unionistes de France



Tranches d’âge

Les Éclaireuses et éclaireurs unionistes de France sont divisés en 3 branches réparties selon les âges des enfants:

Voir aussi

Liens externes



Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France Cet article fait partie de la série
Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France
Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France
Président : Pierre Msika
Secrétaire général : Nadine Marchand
Commissaire2 : (aucun)
Tranches d'âge : Louveteaux et louvettesÉclaireurs et ÉclaireusesBranche Aînée Unioniste
Organes : {{{organes}}}
Évènements : TrivauxCANAMACANAANPleins feux sur l'aventureLes clés de l'avenirCamp du centième
Centres : {{{centres}}}
Publications : Revues & Manuels : Carnet d’aventureRevue KotickBivouac le carnetAEIOU puis Revue BivouacLe lienAutres…

Émission de radio : Ça s'dit scout
Calendriers

Histoire : Éclaireurs unionistes de FranceFédération française des éclaireusesCentenaire
Associations adhérentes : {{{adhérents}}}
Personnalités : PrésidentsSecrétaires GénérauxAutres personnalités...
LoiPromesseProjet éducatifTenueStatutsPortail de progression


Mouvements scouts Les mouvements de scoutisme en France Drapeau français
Mouvements agréés par l'État :
Le scoutisme français :
Éclaireuses et éclaireurs de FranceÉclaireuses et éclaireurs unionistes de FranceScouts et guides de FranceÉclaireuses et éclaireurs israélites de FranceScouts musulmans de FranceÉclaireurs de la nature

Conférence française de scoutisme :
Éclaireurs neutres de France (Adhérents : Riaumont · Europa · St Louis) • Fédération des éclaireuses et éclaireursAssociation des guides et scouts d'Europe

Indépendant : Scouts unitaires de France

Mouvements non agréés par l'État :
Catholiques : Scouts de DoranScouts Godefroy de BouillonFédération ordre scoutScouts de ClusesScouts Saint BenoîtÉcuyers de St MichelScoutisme pour tous

Protestants : Éclaireurs évangéliques de FrancePorteurs de FlambeauxFlambeaux et Claires FlammesJeunesse AdventisteRoyal rangers

Autres : Éclaireurs neutres européensRandscouts

Autres petits mouvementsgroupes indépendants

Notes et références


  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Chiffres au 31 août. Rapport d'activités 2013-2014.
  2. Fédération Française des Éclaireuses – Repères administratifs, Denise Zwilling
  3. Rapport d'activité 2009-2010
  4. Nouveau logo pour un nouveau siècle sur lelien.eeudf.org