A new ssl certificate is installed on the ScoutWiki's. Everyone can now connect to the ScoutWiki again securely..

Canadienne

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Une tente canadienne 6 places (ici avec un auvent)

La tente canadienne est une tente de section triangulaire. En France, elle abrite presque systématiquement les patrouilles et les sizaines durant leurs nuits de camp. En Suisse elle se nomme Spatz.

Elle est constituée d'un tapis de sol en PVC,de la tente et d'un double-toit en toile (coton). Elle est de 6 ou 8 places, avec une ouverture sur le grand ou le petit côté. Les accessoires sont les piquets, les bananes, les sardines. Ces divers éléments sont transportés dans des sacs spéciaux pour éviter l'usure, les trous etc.

Cette tente présente l'avantage d'être robuste, résistante aux intempéries et suffisamment spacieuse pour accueillir une patrouille ou une équipe entière. La tente igloo lui fait concurrence depuis les années 1990, surtout aux routiers, mais pas encore beaucoup pour les grandes tentes de patrouille.

Composants

Mâts

Les mâts sont composés d'éléments tubulaires emboîtables en aluminium ou autre métal léger. Une tente canadienne se monte au moyen de deux ou trois mats destinés à soutenir la toile. On utilise à leur base des semelles, sortes de petites soucoupes en métal, pour éviter qu'ils ne s'enfoncent dans le sol et/ou percent le tapis de sol. Chacun des éléments à une forme particulière et ils se fixent entre eux par emboitage, virole etc. La hauteur d'un mat après montage varie entre 180 cm et 215 cm suivant les modèles de tente. Autrefois, ils pouvaient être en bois, divisés en deux ou trois éléments manchonnés grâce à des tubes en laiton

Mâtereaux

Les mâtereaux, parfois appelés entretoises, bananes ou cigares de part leur forme, sont les petits cylindres qu’on met au-dessus des mâts entre la faitière et la toile de la chambre. Il y a un mâtereau par mat, ce qui en fait deux ou trois suivant les modèles de la tente canadienne. Ils servent à isoler le double-toit de la tente proprement dite de façon à assurer une étanchéité totale. En cas de perte, on peut toujours les remplacer par deux pommes de terre...

Faitières

La faitière, pour une grande tente type marabout, est le tube horizontal d'alliage léger placé entre deux fermes au sommet de l'armature. Pour une canadienne, ce sont des tubes analogues s'emboitant sur une longueur de 2 m, il y en a deux pour une tente de patrouille à trois mats. On peut toutefois s'en passer contrairement aux mâtereaux de double-toit. On peut à la rigueur utiliser une simple corde dont l'effet de raidissement sera moindre.

Piquets

Les piquets servent à amarrer la tente au sol à l'extrémité de haubans munis de dispositifs de serrage. Ils sont confectionnés en cornière épointée. Autrefois, ils étaient en bois. Le sac de piquets sert à protéger les toiles de tente et le sac de tente qui risquent d’être percés par les piquets pendant le transport. Mettre l’ouverture du sac à piquets du même côté que l’ouverture du sac de tente. Sinon, à chaque fois qu’on pose le sac de tente sur le sol, les piquets cognent le fond du sac et finissent par le percer.

Sardines

Les sardines sont de petits piquets en fil métallique d'environ 5 millimètres de section. Elles servent à fixer le tapis de sol et la base de la tente, appelée toile à pourrir.

Après le camp

Voir Lavage d'une tente