A new ssl certificate is installed on the ScoutWiki's. Everyone can now connect to the ScoutWiki again securely..

Cérémonie des couleurs

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Montée des couleurs, (Troupes 70 & 152, Philadelphie), camp Treasure Island
Les scouts ont toujours en vue le bien de leur pays. Ils le placent au premier rang de leurs préoccupations et ils savent qu'on ne fait rien de grand qu'en se dévouant.

Le drapeau est avant tout le symbole de toute une patrie. Les scouts lui doivent du respect. Quand les scouts campent, ils montent toujours le pavillon à un grand mât le matin, et le rentrent le soir. On dit qu'on hisse ou monte « les couleurs », ou à l'inverse qu'on les rentre. Chaque fois que les couleurs montent ou descendent, les scouts les saluent pour rendre hommage à leur pays.

Au mât, le pavillon peut être accompagné d'une flamme scoute, d'un drapeau de région ou autres pavillons scouts, mais il garde toujours la place centrale la plus élevée quand il est arboré. Sinon d'autres associations de scoutisme hissent le drapeau de l'OMMS, celui de leur mouvement, etc.

Les scouts, quels que soient leurs nationalités ou leurs associations, se conforment à l'usage du pays d'accueil. En particulier il est généralement de coutume de hisser le drapeau du pays où l'on se trouve en position la plus élevée.

En cas de deuil prononcé par les autorités du pays, les camps scouts s'y conforment. Pour mettre un drapeau en berne, on le hisse au sommet du mât avant de le redescendre à mi-hauteur.

Vocabulaire propre

  • La corde qui sert à monter le pavillon s'appelle drisse.
  • Le drapeau, monté sur la drisse, s'appelle un pavillon.
  • On dit d'un pavillon qui est plié qu'il est ferlé.
  • On dit d'un pavillon déplié et flottant au vent qu'il est déferlé et battant.

Au Canada

Flag of Canada.svg

Le drapeau Canadien

Le drapeau Canadien (appelé drapeau feuille d'érable) est composé d'un carré blanc sur lequel est apposé une feuille d'érable rouge le tout représentant le Canada et de 2 rectangles rouges à la verticale représentant les 2 océans Pacifique (à gauche) et Atlantique (à droite).

La montée des couleurs

Durant le Rassemblement, un scout fixe les couleurs aux drisses. Au signal Scouts, saluez l'unité salue alors que les couleurs sont montées. Une fois le pavillon arrivé au sommet, le scout l'ayant hissé salue. Quelques secondes après, au signal repos, les scouts baissent le bras et, comme à chaque fois où le signal repos est donné, répondent merci!. Une fois les couleurs montées, on fait la prière.

Au Québec (province du Canada), les couleurs ne sont montées qu'une fois que l'unité a passé une nuit sur place.

En France

Flag of France.svg

Le drapeau Français

Le Drapeau français est bleu, blanc, rouge. Le bleu est toujours près de la hampe.

La France n'a pas toujours eu le même drapeau. Le premier fut l'oriflamme rouge de l'Abbaye de Saint-Denis. Jusqu'au XVe siècle, les Rois de France le firent porter officiellement à la tête de leurs armées.

Cependant dès le XVIIe siècle le drapeau blanc qui était l'enseigne colonelle, devint drapeau royal, après la suppression de cette charge au profit du roi; il fut souvent fleurdelisé d'or. Beaucoup plus tôt, ce fut l'étendard même de sainte Jeanne d'Arc.

À la révolution de 1789, on joignit à la couleur blanche du drapeau royal les couleurs bleue et rouge de la ville de Paris. Le drapeau tricolore devint alors le drapeau national. Mais les couleurs n'étaient pas toujours dans le même ordre. Napoléon fixa l'ordre actuel en 1814.

La montée des couleurs

Le texte est écrit aussi pour une unité de scouts, il doit être adapté pour des éclaireurs, éclaireuses, guides.

Durant le Rassemblement, le CP de la patrouille à l'honneur du jour vient prendre les couleurs des mains du CT ou d'un assistant. La patrouille les fixe aux drisses, la maîtrise en ligne se déplace au centre du rassemblement et se retourne vers le mât. Le CT demande d'un ton ferme : « Scouts Parés pour les Couleurs? », la patrouille à l'honneur répond d'une seule voix : « Parés! » pour affirmer qu'ils sont prêts. Le CT commande la montée des couleurs par le terme : « Attention pour les couleurs... Envoyez!»

Quand les couleurs commencent à monter, le CT ordonne : « Scouts, Saluez! ». Quand les couleurs sont hissées, on arrête de saluer, le chef entonne alors le chant des couleurs. Dans certaines unités catholiques, le CT invoque la protection divine par « Pour la France... » Les scouts répondent « ... Dieu nous garde ». Une autre coutume (d'origine Scouts d'Europe) est que le CT dise « Pour Son Règne... » et que les scouts répondent « ... Dieu nous garde ». Le CT commence alors le Notre Père suivi par l'ensemble de la Troupe. Pour étoffer cette courte cérémonie on peut aussi évoquer par exemple un événement ou personnage historique du jour. La maîtrise regagne enfin sa place initiale.

La rentrée des couleurs s'effectue de la même manière, mais peut être fait par une seule patrouille au camp, accompagnée d'un chef. Dans ce cas une sonnerie signale la cérémonie aux autres campeurs, qui cessent toute activité pendant quelques secondes, se tournent vers le mat des couleurs et saluent en silence.

En Belgique

Le drapeau Belge

Flag of Belgium.svg

Le drapeau belge est composé de trois bandes verticales de couleurs différentes : le noir, l'or et le rouge. Les couleurs sont celles des armes de l'ancien duché de Brabant[1].

La montée des couleurs

Très souvent, c'est au scout mis à l'honneur pour son attitude la veille que revient l'honneur de hisser le pavillon. Il veillera à siffler des coups brefs tandis que le reste de la Troupe entame la Brabançonne (l'hymne national belge) en saluant le drapeau. Une fois le pavillon arrivé au sommet, le scout siffle un coup long. Le CT crie « Au Pays » et la Troupe répond en coeur « Au Roi ».

Pour la rentrée des couleurs, le CT ou un de ses assistants siffle des coups bref. Le reste de la Troupe en rassemblement salue à nouveau le drapeau, mais cette fois en silence.

Voir aussi


Notes et références