A Hungarian speaking ScoutWiki has joined the ScoutWiki Network.

Éclaireurs bleus

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Éclaireurs bleus
Pas d'insigne pour ce mouvement actuellement.
En télécharger un

Fondation : 1921
Disparition : 1941
Fondateurs :
Président :
Commissaire général :
Commissaire Général Scout: {{{commissairescout}}}
Commissaire Générale Guide: {{{commissaireguide}}}
Siège :
Site web :
E-mail : [mailto: ]
Effectifs : membres.
Effectifs : jeunes.
{{{effectif responsables}}} responsables.

L'association des Éclaireurs bleus a été fondée en 1921[1]. Elle était liée à la Société théosophique, groupe ésotérique syncrétique fondé en 1875. Celle-ci avait déjà fondé avant 1914 un mouvement d'enfants, la Table ronde, inspiré du roi Arthur. A ses débuts, le scoutisme sera accusé de liens avec la Société théosophique (voir Annie Besant).

Les Éclaireurs bleus existeront de manière discrète en France jusqu'en 1941 dans les milieux liés à la Société théosophique. René Guénon les mentionnera dans son livre Le Théosophisme, histoire d'une pseudo-religion, attaque en règle contre la Société théosophique. Leur existence est avérée à Grenoble et très certainement à Paris. Ils n'ont guère du toucher plus de quelques dizaines de personnes.

L'association aura une triste fin. Le 27 février 1941, dans le cadre de sa lutte contre la franc-maçonnerie, le gouvernement de Vichy interdit la Société théosophique et les groupements s'y rattachant. En mai 1942, les biens de la Table ronde et des Éclaireurs bleus sont saisis par l'administration et vendus.

Les Éclaireurs bleus ne semblent pas avoir été reconstitués à la Libération.

Voir aussi

  • Annie Besant
  • Le Théosophisme, histoire d'une pseudo-religion, René Guénon, 1921, Éditions Traditionnelles.

Notes et références


  1. Sommaire de la déclaration au JO : 23 juin 1921. ASSOCIATION DES ÉCLAIREURS BLEUS. But : contribuer au développement physique et moral de la jeunesse des deux sexes. Siège social : 53, avenue de Ségur, Paris.